nuance

Réponse positive de la FDA concernant l'évaluation spéciale de protocole de l'essai clé de TopoTarget sur l'utilisation du belinostat dans le traitement du lymphome T périphérique

COPENHAGUE, Danemark, September 6 /PRNewswire/ -- TopoTarget A/S (OMX: TOPO) a annoncé qu'elle avait reçu de la FDA une réponse positive concernant l'évaluation spéciale de protocole d'un essai de phase III portant sur l'emploi du belinostat dans le traitement du lymphome T périphérique (PTCL). Cet essai clé demandera le recrutement d'environ 120 patients et débutera au T4 de 2008. En juin, la désignation d'examen accéléré a été accordée pour la mise au point du belinostat dans ce type de traitement, ce qui appuie la stratégie d'introduction rapide sur le marché de TopoTarget. À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement standard approuvé pour le traitement du lymphome T périphérique.

« C'est une excellente nouvelle. Nous pouvons désormais entreprendre un essai clé de phase III sur le belinostat. Comme l'évaluation spéciale de protocole est en cours, nous avons convenu, conjointement avec la FDA, d'un plan pour notre essai clé de phase III qui débutera au T4 de cette année. De plus, comme la FDA nous a accordé la désignation d'examen accéléré en juin dernier pour l'utilisation du belinostat dans le traitement du lymphome T périphérique, nous pouvons aller de l'avant avec notre stratégie d'introduction rapide du belinostat sur le marché dans un domaine où les besoins médicaux insatisfaits sont criants », a déclaré le professeur Peter Buhl Jensen, M.D., PDG de TopoTarget.

Plan

L'essai de phase III est un essai ouvert, multicentrique, à un seul volet qui porte sur l'efficacité et l'innocuité du belinostat chez les patients atteints de lymphome T périphérique récurrent ou réfractaire ayant déjà suivi au moins un traitement général qui s'est révélé inefficace. Environ 120 patients (100 patients évaluables) participeront à cet essai. On administrera aux patients 1000 mg/m2 de belinostat par perfusion intraveineuse de 30 minutes, les jours 1-5 de chaque cycle de trois semaines, jusqu'à ce qu'on constate une progression de la maladie ou une intoxication intraitable attribuable au traitement.

Justification

Le belinostat est une petite molécule inhibitrice d'histone déacétylase (HDACi) de classes I et II. Les HDACi modulent l'expression génétique des cellules tumorales, y compris les gènes suppresseurs de tumeurs, ce qui entraîne l'arrêt du cycle cellulaire en phases G1 ou G2, l'induction de l'apoptose (mort cellulaire programmée), l'inhibition de l'angiogenèse, la modulation immunitaire et la promotion de la différenciation cellulaire. L'activité clinique du belinostat a été observée dans le cadre d'un essai de phase II en cours portant sur l'utilisation du belinostat comme monothérapie chez les patients atteints de lymphome T cutané (CTCL) ou périphérique (PTCL) récurrent ou réfractaire. L'efficacité de ce traitement est analysée séparément pour les patients atteints de PTCL et de CTCL. Chez 11 patients dont la réponse pouvait être évaluée dans le volet relatif au lymphone T périphérique, 2 cas de réponses complètes (RC) durables et 4 cas de maladies stables (MS) ont été observés, tel qu'il a été annoncé lors de la « 10th International Conference on Malignant Lymphoma » (10e Conférence internationale sur le lymphome malin), qui a eu lieu à Lugano en juin. Dans chacun des volets de l'étude, le taux de réponses objectives dans la première étape a rempli les critères de prolongement vers la deuxième étape d'un plan en deux étapes de Simon.

Objectifs et méthodes d'évaluation Le critère principal de l'étude sera le taux de réponses objectives (TRO). Une réponse objective constitue une réponse complète (RC) ou une réponse partielle (RP) fondée sur l'examen radiologique indépendant. Les objectifs secondaires de l'étude consistent à déterminer : l'innocuité du belinostat utilisé en monothérapie, le délai de réponse, la durée de réponse, le délai avant la progression de la maladie, la durée de survie sans progression, le taux de survie sans progression à un an, le taux de survie à un an et la survie globale.

Les nouvelles obtenues aujourd'hui n'influencent aucunement les directions financières de TopoTarget pour toute l'année 2008.

Renseignements généraux

À propos du lymphome T périphérique (PTCL)

Le lymphome T périphérique représente environ 10 % de tous les cas de lymphome non hodgkinien (LNH) chez les populations occidentales et est associé à un pronostic défavorable. La plupart des patients atteints du lymphome T périphérique connaissent une rechute après un traitement initial par des agents cytotoxiques, et le taux de survie à 5 ans est de moins de 30 %. Le traitement des lymphomes T non hodgkiniens, dont fait partie le lymphome T périphérique, enregistre des résultats et un taux de survie inférieurs à celui des lymphomes B. Le taux de réponse primaire de tous les sous-types de lymphome T périphérique est inférieur à 60 %, et presque tous les patients connaissent une rechute. La survie médiane de tous les patients atteints du lymphome T périphérique (à l'exception de quelques sous-types) s'élève à environ 3 ou 4 ans, et le taux de survie à 5 ans est inférieur à 30 %. À l'heure actuelle, aucun traitement n'est approuvé spécialement pour combattre le lymphome T périphérique. Le traitement primaire de la plupart des sous-types de lymphome T périphérique est le schéma posologique fondé sur l'anthracycline, constitué essentiellement de la combinaison de cyclophosphamide, de doxorubicine, de vincristine et de prednisone (CHOP). À l'exception du lymphome anaplasique à grandes cellules ALK positif, la réponse des sous-types de lymphome T périphérique à l'égard de ces schémas posologiques est insatisfaisante. L'utilisation de la radiothérapie, avec ou sans chimiothérapie, est préférable en tant que traitement de première intention du lymphome T/NK extranodal. La majorité des patients atteints de lymphome T périphérique connaîtront une rechute après le traitement primaire. De nombreux schémas de chimiothérapie sont utilisés en thérapie de sauvetage. Cependant, il n'y a actuellement aucun consensus concernant l'approche de traitement optimale à l'égard de la thérapie de sauvetage du lymphome T périphérique.

À propos du Belinostat

Le belinostat est une petite molécule inhibitrice des HDAC très prometteuse qui est actuellement à l'étude pour son rôle dans le traitement d'un vaste éventail de tumeurs solides et de malignités hématologiques en tant que monothérapie ou en combinaison avec d'autres agents anticancéreux actifs, y compris le carboplatine, le paclitaxel, l'acide cis-rétinoïque, l'azacitidine et le Velcade(R) (bortézomib) en injection. Représentant une nouvelle classe mécaniste des médicaments anticancéreux ayant pour cible les enzymes de l'HDAC, les inhibiteurs des HDAC se sont révélés efficaces pour stopper la croissance des cellules cancéreuses (y compris les sous-types résistants aux médicaments), induire l'apoptose ou mort programmée des cellules, favoriser la différentiation, empêcher l'angiogenèse et sensibiliser les cellules cancéreuses afin de surmonter la résistance aux médicaments lorsqu'ils sont utilisés en association avec d'autres agents anticancéreux. Le belinostat intraveineux fait actuellement l'objet d'une évaluation dans le cadre de plusieurs essais cliniques comme traitement potentiel des lymphomes T cutanés et périphériques, des lymphomes B, de la leucémie myéloïde aigüe, du mésothéliome, du sarcome des tissus mous, du syndrome myélodysplasique ainsi que des cancers du foie, colorectal et de l'ovaire, seul ou en combinaison avec des traitements anticancéreux. Une préparation orale du belinostat est également en cours d'évaluation dans le cadre d'un essai clinique de phase I portant sur des patients atteints de tumeurs solides avancées. Plusieurs essais cliniques sur le belinostat sont effectués aux termes d'un accord d'essais cliniques en vertu duquel le National Cancer Institute (NCI) finance des essais cliniques visant à étudier l'utilisation du belinostat pour le traitement de divers cancers, à la fois comme agent unique et en combinaison avec des schémas de chimiothérapie. En mai 2005, TopoTarget a annoncé la signature d'un accord de coopérative de recherche et développement avec le NIC dans le but d'entreprendre des études précliniques et non cliniques sur le belinostat afin de mieux comprendre son activité antitumorale et de fournir des faits à l'appui pour les différents essais cliniques.

À propos de TopoTarget

TopoTarget (OMX : TOPO) est une société internationale de biotechnologie basée au Danemark qui se consacre à trouver des « réponses au cancer » et à mettre au point des traitements améliorés contre le cancer. La société est fondée et dirigée pas des spécialistes cliniques du cancer qui mettent à profit leur vaste expérience pratique en clinique ainsi que leurs connaissances approfondies des mécanismes moléculaires du cancer. L'accent est mis sur les modèles de cancer hautement prédictifs et sur les principales cibles du cancer (notamment les HDACi, le NAD+, les mTOR, FasLigand et les inhibiteurs des topoisomérases II). TopoTarget possède un large éventail de candidats-médicaments cliniques ainsi que 9 médicaments en cours de mise au point, dont le belinostat, qui s'est avéré efficace en tant que monothérapie dans le traitement des malignités hématologiques et a affiché des résultats positifs dans le traitement de tumeurs solides, dans le cadre duquel il peut être utilisé en combinaison avec des doses complètes de chimiothérapie. Savene(R)/Totect(R), approuvé par l'EMEA en 2006 et par la FDA en 2007, est le premier produit à être commercialisé par TopoTarget en Europe et aux États-Unis. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le http://www.topotarget.com.

Déclaration relative à la règle refuge de TopoTarget

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs, notamment des déclarations concernant nos attentes quant à la progression de nos produits précliniques et cliniques en cours de mise au point, en particulier les dates de début et de fin des essais cliniques ainsi que les prévisions au sujet de la consommation de trésorerie. Ces énoncés sont basés sur les attentes actuelles de la direction et sont assujettis à certains risques et incertitudes susceptibles d'entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et ceux mentionnés dans les énoncés prospectifs. TopoTarget tient à prévenir les investisseurs qu'il n'existe aucune garantie que les résultats réels et la conjoncture économique seront identiques aux résultats prévus et suggérés dans ces énoncés prospectifs, en raison entre autres des facteurs suivants : le risque qu'un ou plusieurs programmes de mise au point de médicaments de TopoTarget ne se déroulent pas comme prévu à cause de problèmes techniques, scientifiques ou commerciaux, en raison de problèmes liés au recrutement des patients ou à la lumière de nouvelles données provenant d'études cliniques, non cliniques ou de toute autre source ; le succès des produits et des technologies concurrents ; l'incertitude technologique et les risques associés à la mise au point de produits ; l'incertitude quant à l'obtention de financements supplémentaires ; les pertes engagées par TopoTarget et l'incertitude quant à sa rentabilité ; l'état de développement de TopoTarget en tant qu'entreprise biopharmaceutique ; les réglementations gouvernementales ; les plaintes déposées pour contrefaçon de brevet contre des produits, des procédés et des technologies de TopoTarget ; la capacité à protéger les brevets et les droits d'exclusivité de TopoTarget ; les incertitudes quant aux droits de commercialisation ; et la mise en cause de la responsabilité du produit. Nous n'avons aucune obligation ou intention de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou de toute autre raison, sauf si la loi l'exige.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Lymphomes , Lymphome T , Lymphome T périphérique , Danemark , Emploi , Patients , Survie , Essais , Taux de survie , Tumeurs , Cellules , Maladie , Lumière , Mort , Incertitude , Apoptose , Prednisone , Perfusion , Programmes , Paclitaxel , Ovaire , Objectifs , Mort cellulaire , Pronostic , Radiothérapie , Méthodes , Risque , Rôle , Mésothéliome , Tissus , Vincristine , Essai clinique , Association , Azacitidine , Brevets , Carboplatine , Consensus , Croissance , Cycle cellulaire , Différenciation cellulaire , Doxorubicine , Lymphome T cutané , Essai clinique de phase I , Europe , Foie , Gènes , Gènes suppresseurs , Génétique , Histone , Intention

nuance

Médicaments: Les +