nuance

L. reuteri, un probiotique de référence dans la colique du nourrisson

La colique infantile est  un problème fréquent pendant les premiers mois de vie et représente un motif de consultation courant chez le pédiatre ou le médecin de famille.

La colique infantile est  un problème fréquent pendant les premiers mois de vie et représente un motif de consultation courant chez le pédiatre ou le médecin de famille.

Les coliques du nourrisson, qui touchent environ 30% des bébés âgés de moins de 4 mois sont définies par des crises de pleurs paroxystiques inconsolables, chez des nourrissons par ailleurs en bonne santé, et sans cause évidente pendant au minimum  :

     3 heures par jour
     3 jours par semaine
     Persistant au moins 1 semaine (critères de ROME III publiés en 2012).

 

Elles sont le plus souvent observées chez  des prématurés et des bébés âgés de 2 semaines à 4 mois.

Malgré des dizaines d’années d’études, l’étiologie de la colique du nourrisson reste inconnue. Mais parmi les multiples facteurs suspectés, une immaturité transitoire du système digestif ,  entrainant des perturbations  de la microflore intestinale a été récemment mise en évidence. Chez le bébé souffrant de coliques, on enregistre un taux plus bas de Lactobacilles, par rapport à des bébés sains, au profit d’une quantité anormalement élevée de bactéries pathogènes (entrainant des perturbations de la tolérance orale et un inconfort digestif) .


Immédiatement après la naissance, l’intestin du nouveau-né est colonisé par une flore composée de staphylocoques, streptocoques, entérocoques et entérobactéries. La colonisation par les bactéries anaérobies se produit au cours du deuxième jour de vie. Parmi celles-ci, les premières à s’installer sont les bifidobactéries et les lactobacilles. La flore évolue ensuite rapidement, vraisemblablement sous l’influence de l’alimentation et de nombreux autres facteurs tels que le type d’accouchement, l’origine géographique, la prématurité, les conditions d’hygiène, les traitements médicamenteux antimicrobiens....  Césarienne et prématurité s’accompagnent souvent d’un retard d’installation des bactéries bénéfiques et d’une quantité anormalement élevée de bactéries pathogènes .

Jusqu’à ce jour, les traitements de la colique disponibles sont très limités.

Moduler la microflore intestinale du nourrisson à l’aide de probiotiques réduit la durée des pleurs liés aux coliques.  

Le Lactobacillus reuteri Protectis a une action complète pour restaurer les fonctions physiologiques de la flore intestinale et de la muqueuse. C’est le seul probiotique faisant l’objet de plus de 90 études cliniques (dont 29 études ont été réalisées sur des nourrissons et prématurés).
Le Lactobaccilus reuteri est un vrai probiotique selon la définition de l’OMS (micro-organisme vivant qui, lorsqu’il est administré en quantité adéquate, produit un bénéfice pour la santé de l’hôte).
La souche, le Lactobacillus reuteri Protectis, naturellement présente dans le tractus gastro-intestinal de l’Homme , a été isolée à partir du lait maternel. Ce probiotique a la propriété de se fixer à l’épithélium intestinal et de coloniser la muqueuse. Par cette liaison spécifique, le L. reuteri déplace les agents      pathogènes et les remplace: on parle "d’exclusion compétitive des bactéries pathogènes".

L. reuteri stimule la présence des lymphocytes T dans l’épithélium intestinal, entrainant la phagocytose des bactéries pathogènes et des cellules infectées par des virus.

Enfin, le L. reuteri secrète une substance antibactérienne (le reuterin) qui stoppe la prolifération des bactéries et autres agents pathogènes.


Ce mécanisme d’action confère au L. reuteri un bénéfice clinique important faisant de ce probiotique une référence dans la colique du nourrisson.


Le Lactobacillus Reuteri est le seul probiotique étudié dans la totalité de l’appareil digestif de l’homme et dont il a été démontré qu’il colonise l’estomac humain, ainsi que l’intestin grêle et le gros intestin ,  

Dans une étude en double aveugle versus placebo sur 46 nourrissons souffrant de coliques,  nés à terme, nourris au lait maternel et âgés de 2 à 16 semaines, le groupe recevant 5 gouttes de BioGaia par jour a démontré une réduction de 74%  des pleurs dès la première semaine, avec 96%  de répondants (nourrissons ayant réduit d’au moins 50% la durée des pleurs).

A la fin du traitement, au bout de 3 semaines, le temps de pleurs dans le groupe BioGaia était de 35minutes, versus 90 minutes dans le groupe placebo.

Une étude polonaise publiée en septembre dernier, réalisée versus placebo sur 80 nourrissons souffrant de colique avérée, vient confirmer les résultats : dans le groupe supplémenté en L. reuteri, on observe une diminution du temps de pleurs de 69% après 3 semaines de traitement ainsi qu’une amélioration significative de la qualité de vie au sein du foyer, comparé au groupe placebo .

Le L. reuteri étant une des premières souches à coloniser le tube digestif du nouveau-né sain, il aide donc le nourrisson à mettre en place sa flore commensale immature due à une carence en lactobacilles.
L’apport en L. reuteri induit un nouvel équilibre de la microflore intestinale. Celui-ci est à l’origine d’une amélioration de la motilité digestive et de la fonction intestinale du nourrisson soulageant ainsi la douleur viscérale ressentie .

Les bénéfices et l’innocuité du L. reuteri ont été prouvés depuis presque 20 ans par plus   
de 90 études cliniques, réalisées sur plus de 5500 individus de tout âge (y compris chez des prématurés en soins intensifs).                           


D’autre part, il a été démontré que le L. reuteri contribue aussi à lutter efficacement contre les régurgitations, la diarrhée virale ou bactérienne et aide à préserver ou à rééquilibrer la flore intestinale perturbée par la prise d’antibiotiques.

Les régurgitations :

La régurgitation est définie comme étant le passage du reflux gastrique dans la gorge, alors que le vomissement est l’expulsion de ce reflux gastrique par la bouche .

La fréquence des régurgitations varie avec l’âge, les nouveau-nés de moins d’un mois sont souvent les plus atteints. Même s’ils ont tendance à régurgiter ou à vomir, la plupart de ces nourrissons sont en bonne santé mais véritablement dérangés par ces régurgitations.

Le L. reuteri est efficace sur les régurgitations puisqu’en améliorant la vidange gastrique, il va permettre de réduire le nombre de régurgitations .

Dans une étude réalisée sur 34 nourrissons âgés de 3 semaines à 1 an, les régurgitations sont réduites de 80% (versus 33% pour le groupe placebo) en 30 jours de supplémentation en L. reuteri.

Les diarrhées :

Qu’elle soit d’origine virale, bactérienne ou liée à la prise d’antibiotiques, la diarrhée aiguë est caractérisée par une augmentation du nombre de selles : plus d’une toutes les quatre heures, à consistance liquide. Faute de prise en charge adaptée et à bref délai, le risque principal, notamment chez le nourrisson, est la déshydratation. Ces selles trop fréquentes et trop abondantes entraînent en effet d’importantes pertes d’eau.

Dans une étude en double aveugle, randomisée versus placebo, sur 40 enfants âgés de 6 à 36 mois, 74% des enfants du groupe recevant BioGaia n’ont plus de diarrhée aiguë dès le 2ème jour de traitement, versus 19% dans le groupe placebo .

Le L. reuteri permet non seulement de stopper rapidement la diarrhée aigüe, mais également de rééquilibrer la flore intestinale, fortement perturbée par ces épisodes de diarrhée .

Une autre étude randomisée, en double-aveugle versus placebo,  a démontré que 92% des patients adultes recevant le L. reuteri n’ont pas souffert de diarrhée associée à une antibiothérapie (versus 50% dans le groupe placebo).  

Le L. reuteri a démontré des résultats significatifs chez l’enfant et l'adulte dans la prévention et le traitement de la diarrhée due aux antibiotiques



Conclusions du Dr Florence Campeotto, pédiatre, hôpital Necker

« Les coliques du nourrisson représentent un motif de consultation fréquent à la fois auprès des pédiatres, des gastro-pédiatres ou des médecins généralistes. S’il s’agit d’une pathologie bénigne, elle peut cependant retentir lourdement sur l’entourage familial et entraîner une altération importante de la qualité de vie. Les pleurs incessants de l’enfant pendant les trois premiers mois de vie sont source d’inquiétude pour des parents stressés par l’arrivée de cet enfant et les changements de vie que cela implique.
La mère surtout, vit souvent mal une situation qui perturbe sa relation avec son enfant, ces difficultés relationnelles contribuant sans doute à accentuer les symptômes de l’enfant. Les médecins sont ainsi parfois les témoins de situations catastrophiques à l’origine de violences envers l’enfant, violences commises par des parents exténués, déprimés ou démunis. »

Face à une pathologie comme les coliques du nourrisson, considérée comme sans gravité par le corps médical, le L.reuteri, lactobacille appartenant à la classe des probiotiques, est une solution thérapeutique intéressante ayant démontré un effet bénéfique significatif sur la durée des pleurs et dépourvu d’effet secondaires. »


Références :  

Savino F, Pelle E, Palumeri E et al. Lactobacillus versus simeticone dans le traitement des coliques du nourrisson : étude randomisée prospective.Pediatrics 2007; 119 :e124-e130.
  Wessel MA, Cobb JC, Jackson EB et al. Paroxysmal fussing in infancy, sometimes called colic. Pediatrics 1954;14:421-435.
  Savino F, Cresi F, Pautasso F et al. La microflore intestinale chez des nourrissons au sein souffrant ou non de coliques. Acta Paediatrica 2004; 93(6) : 825-829
  Savino F, Pelle E, Palumeri E et al. Lactobacillus reuteri (souche 55730 de l’American Type Culture Collection) versus Simeticone dans le traitement des coliques du nourrisson : étude randomisée prospective. Pediatrics 2007; 119 :e124-e130.
  Savino F, Cresi F, Pautasso F et al. La microflore intestinale chez des nourrissons au sein souffrant ou non de coliques. Acta Paediatrica 2004; 93(6) : 825-829.
  Savino F, Cresi F, Pautasso F et al. La microflore intestinale chez des nourrissons au sein souffrant ou non de coliques. Acta Paediatrica 2004; 93(6) : 825-829.
  Westerbeek EAM, van den Berg A, Lafeber HN et al.: The intestinal bacterial colonisation in preterm infants. A review of the literature. Clin Nutr 2006; 25:361-8
  Savino F, Cordisco L, Tarasco Vet al. Lactobacillus reuteri DSM 17938 in infantile colic: a randomised, double blind, placebo-controlled trial. Pediatrics 2010; 126:e526-e533.
 Casas IA, Dobrogosz WJ: Validation of the probiotic concept: Lactobacillus reutericonfers broad-spectrum protection against disease in humans and animals.
  Abrahamsson. Prevalence of L.reuteri in infant faeces after oral supplementation, and influence on the microbial ecology in infants 0-2 years old. JPediatr Gastroenterol Nutr.2009;49(3):349-54.
  Know. Generation of regulatory dendritic cells and CD4+Foxp3+ T cells by probiotics administration suppresses immune disorders. PNAS 2010,107(5); 2159-64.
  Casas, Ivan A., Dobrogosz, Walter J. Validation of the Probiotic Concept: Lactobacillus reuteri Confers Broad-spectrum Protection against Disease in Humans and Animals. Microbial Eco
logy in Health and Disease 12 (4).
  Bjorkman P. Colonization of the human gastrointestinal tract by the lactic acid bacteria Lactobacillus reuteri. M.Sc. thesis, Dept. of Food Technology, Unv of Helsinki, Finland.
  Valeur N et al. Colonization and immunomodulation by Lactobacillus reuteri ATCC 55730 in the human gastrointestinal tract. Appl Environ Microbiol 2004; 70(2);1176-1181.
  Savino F, Cordisco L, Tarasco V, Palumeri E, Calabrese R, Oggero R, Roos S, Matteuzzi D. (2010). Lactobacillus reuteri DSM 17938 in infantile colic : A randomized, double-blind, placebo- controlled trial. Pediatrics 126 : e526-e533.
  Répondants : nourrissons ayant réduit d’au moins 50% la durée des pleurs.
  Szajewska et al. Lactobacillus reuteri DSM 17938 for the management of infantile colic in breastfed infants : a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Pediatrics   
      2012
  Savino F, Cordisco L, Tarasco Vet al. Lactobacillus reuteri DSM 17938 in infantile colic: a randomised, double blind, placebo-controlled trial. Pediatrics 2010; 126:e526-e533
  Hyman PE et al. Childhood Functional Gastrointestinal Disorders : Neonate/Toddler. J Gastroenterology 2006;130:1519-26.
  Indrio F and al. Probiotic improve regurgitation and gastric emptying in infancy Acta Paediatrica. 98 (Suppm 460) : 161, abstract 415.
  Indrio F, Riezzo G, Raimondi F, Bisceglia M, Cavallo L, Francavilla R. (2009). Probiotic improve regurgitation and gastric emptying in infancy. 50th Annual Meeting of the
      European Society for Paediatric Research in Hamburg, Germany, October 9-12, 2009. Acta Paediatrica. 98 : 161, abstract 415.
  Shornikova AV et al. Lactobacillus reuteri as a therapeutic agent in acute diarrhoea in young children. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 1997 ; 24:399-404.11
  Shornikova AV et al. L reuteri as a therapeutic agent in acute diarrhoea in young children. J Pediatr Gastroenterol Nutr. 1997 ; 24:399-404
  Cimperman. A randomized, double-blind, placebo-controlled pilot study of Lactobacillus reuteri for the prevention of
antibiotic-associated diarrhea in hospitalized adults, 2009. J Clin Gastroentero. 33:229, abstract SP-31.





A propos de BioGaia:
Fondée en 1990, BioGaia est un laboratoire suédois de biotechnologie, mondialement réputé pour son expertise dans les probiotiques. BioGaia s’est spécialisé dans le développement et la vente de produits probiotiques innovants à base de Lactobacillus reuteri.
Ses produits sont disponibles dans plus de 50 pays à travers le monde.

Descripteur MESH : Colique , Nourrisson , Vie , Lactobacillus , Placebo , Lactobacillus reuteri , Famille , Pleurs , Bactéries , Diarrhée , Probiotiques , Santé , Temps , Enfant , Parents , Muqueuse , Médecins , Lait , Qualité de vie , Virus , Adulte , Propriété , Risque , Tube digestif , Vidange gastrique , Rome , Vomissement , Soins , Soins intensifs , Système digestif , Thérapeutique , Douleur viscérale , Bactéries anaérobies , Biotechnologie , Bouche , Cellules , Césarienne , Corps médical , Déshydratation , Douleur , Phagocytose , Expertise , Gros intestin , Immunomodulation , Lymphocytes , Lymphocytes T , Médecins généralistes , Patients

nuance

Médicaments: Les +