Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Douleur

564 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La lombalgie

F.Campagne, le 15 juillet 2000 : Définitions La lombalgie est une douleur de localisation lombaire, plus ou moins latéralisée, plus ou moins dépendante de lactivité, généralement soulagée par le repos en décubitus dorsal. […].

Programme national de lutte contre la Douleur 2002-2005 : Etats des lieux

Caducee.net, le 15 mai 2003 : Le second Programme quadriennal de lutte contre la douleur a été annoncé le 17 décembre 2001. Ce Programme poursuit les axes d'amélioration du Programme précédent notamment en ce qui concerne la prise en charge de la douleur chronique rebelle. Il comporte par ailleurs trois nouvelles priorités : 1. La douleur provoquée par les soins et la chirurgie 2. La douleur de l'enfant 3. La prise en charge de la migraine. […].

illustration

La douleur chronique

Rédaction : Ludovic Baene Validation : Dr Laurent Labrèze, le 15 avril 2002 : Selon la définition de l'International Association for the Study of Pain (IASP), la douleur est : "une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à des lésions tissulaires réelles ou potentielles ou décrites en des termes évoquant de telles lésions". On peut caractériser la douleur par son profil évolutif : […].

Du sucre et une tétine pour calmer la douleur de la piqûre chez le nouveau-né

Caducee.net, le 26 novembre 1999 : Des pédiatres français rapportent dans le British Medical Journal une technique à la fois simple, efficace et sûre pour induire une analgésie chez les nouveau-nés devant subir un geste médical agressif, comme une prise de sang veineux ou une ponction capillaire au talon : le dépôt sur la langue d’une solution sucrée et l’utilisation d’une tétine. […].

Une nouvelle étude indique que 95% des patients souffrent toujours de douleur chronique modérée à sévère malgré une année de traitement

PR Newswire, le 09 septembre 2009 : EUROPEAN FEDERATION OF CHAPTERS OF THE INTERNATIONAL ASSOCIATION FOR THE STUDY OF PAIN (EFIC) CONGRESS, LISBONNE, September 10 /PRNewswire/ -- 95% des patients souffrent toujours de douleur chronique modérée à sévère après une année de traitement[1] et seulement 12% se voient prescrire des opioïdes forts, selon une étude s'étendant sur une année, présentée aujourd'hui au congrès EFIC. L'étude révèle que pour plus de la moitié des patients, l'intensité de la douleur n'a pas pu être améliorée au cours d'une année de traitement et pour 19% des patients, la douleur s'est même intensifiée. Malgré le pourcentage important de patients dont la douleur persiste, 64% des patients ont la conviction qu'ils prennent la médication la plus appropriée et 58% des patients pensent que tout est mis en oeuvre afin de les aider. […].

Peut-on partager une douleur que l'on n'a jamais éprouvée ?

Caducee.net, le 09 février 2009 : Nicolas Danziger (Unité Inserm 713 "Douleur et stress", Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris) et ses collègues Isabelle Faillenot et Roland Peyron (Unité Inserm 879, St Etienne) ont cherché à comprendre à l'aide de l'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IRMf) comment des personnes congénitalement insensibles à la douleur sont susceptibles d'imaginer la douleur d'autrui.  Les régions cérébrales mises en jeu à la vue de photographies montrant des parties du corps dans diverses situations douloureuses ont été enregistrées chez des patients atteints d'une insensibilité congénitale à la douleur (ICD)* et des sujets témoins. Les chercheurs ont en particulier cherché à comparer entre ces deux groupes les liens éventuels entre l'activité cérébrale évoquée par ces images et les capacités d'empathie de l'observateur. Le détail des résultats de cette étude est publié dans la revue Neuron datée du 29 janvier 2009. […].

Raptor Pharmaceutical Corp. annonce des données positives sur le NGX426 dans le traitement potentiel de la douleur neuropathique

PR Newswire, le 23 novembre 2009 : NOVATO, Californie, November 23 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceutical Corp. (« Raptor » ou la « Société ») (Nasdaq : RPTP) a annoncé aujourd'hui la présentation de données d'essais cliniques sur le NGX426, l'antagoniste des récepteurs AMPA/kaïnate non opioïde administré par voie orale, mis au point par la Société, lors du 12e Congrès international sur les mécanismes et les traitements de la douleur neuropathique, qui s'est tenu les 20 et 21 novembre à San Francisco. Les résultats de l'étude conduite par Mark Wallace, Docteur en médecine, Professeur d'anesthésiologie clinique au Centre de médecine antidouleur de l'Université de Californie à San Diego, laissent penser que le NGX426 pourrait être efficace dans divers exemples de douleur neuropathique, dus à la détérioration ou au dysfonctionnement du système nerveux périphérique ou central plutôt qu'à la stimulation des récepteurs de la douleur. […].

Spinal Modulation termine le recrutement pour son essai phare pivot aux États-Unis, visant à évaluer le système neurostimulateur Axium pour la douleur chronique

Spinal Modulation, Inc., le 02 décembre 2014 : Le système Axium est une forme ciblée de stimulation de la moelle épinière (« spinal cord stimulation » ou SCS), qui fait intervenir un dispositif médical implantable pour administrer de légères impulsions électriques qui masquent ou interrompent les signaux de la douleur quand ceux-ci se propagent de la périphérie vers le cerveau. Contrairement aux dispositifs SCS traditionnels, le système Axium ne vise que le ganglion sacré (« dorsal root ganglion » ou DRG), une structure de neurones située au sein de la colonne vertébrale dont le rôle essentiel a été démontré dans le développement et l'entretien de la douleur chronique1. […].

Medasense lance un nouveau dispositif de surveillance de la douleur, le PMD200[TM], après obtention de la certification européenne CE

Medasense Biometrics Ltd, le 18 janvier 2017 : RAMAT GAN, Israël, January 18, 2017 /PRNewswire/ --Medasense Biometrics Ltd. a annoncé aujourd'hui avoir obtenu la certification CE pour son nouveau dispositif de surveillance de la douleur, le PMD200™. […].

Le Targin(R) (un comprimé oral d'oxycodone/naloxone à libération prolongée) est désormais commercialisé partout en Europe pour la prise en charge de la douleur chronique sévère avec un risque significativement réduit de constipation induite par les opioïdes

PR Newswire, le 25 janvier 2009 : CAMBRIDGE, Angleterre, January 26 /PRNewswire/ -- Mundipharma a annoncé aujourd'hui que 13 pays* à ce jour ont reçu l'approbation pour la mise sur le marché de Targin, une nouvelle polythérapie destinée à la prise en charge de la douleur chronique sévère qui neutralise la constipation induite par les opioïdes, un effet secondaire fréquent et souvent débilitant associé au traitement à base d'opioïdes (1),(2),(3). Plusieurs lancements européens auront lieu dès maintenant. […].

En dépit de trois mois de traitement contre la douleur, un patient sur trois souffre toujours de douleurs chroniques intenses

PR Newswire, le 21 octobre 2008 : PARIS, October 22 /PRNewswire/ -- En dépit des progrès réalisés en matière de prise en charge de la douleur, le traitement des douleurs chroniques ne parvient pas à soulager un patient sur trois (n = 377) souffrant de douleurs chroniques intenses, et à cause de leurs douleurs trois patients sur cinq (n = 336) se sentent relativement ou extrêmement anxieux ou dépressifs. Si huit patients sur dix (n = 377) prennent des médicaments prescrits sur ordonnance pour traiter la douleur, dans ce groupe, un patient sur deux (n = 307) souffre des effets secondaires du traitement. Tel est le constat dressé aujourd'hui sur la base des résultats préliminaires de l'enquête PainSTORY (Pain Study Tracking Ongoing Responses for a Year), la première enquête jamais réalisée pour évaluer et mieux comprendre les effets de la douleur sur la vie des patients durant un an et dans 13 pays d'Europe. […].

Ouverture du centre de la douleur thoracique

Caducee.net, le 06 juin 2008 : Chaque année, 3 400 personnes décèdent en Pays de la Loire d'un infarctus du myocarde, infarctus qui se manifeste très généralement par une douleur thoracique. Face à une telle douleur, il est important d'en diagnostiquer l'origine avec certitude (infarctus, angine de poitrine…). D'un diagnostic rapide dépend une prise en charge optimale évitant les hospitalisations inutiles (très nombreuses) ou les erreurs fatales. […].

Les patients avec IDM mais sans douleur thoracique semblent moins bien pris en charge

Caducee.net, le 28 juin 2000 : Une étude américaine parue dans le JAMA indique qu'un tiers des patients avec un infarctus du myocarde ne présenteraient pas de douleur thoracique lors de l'admission en service hospitalier. L'absence de ce symptôme majeur de l'IDM est associée à un retard dans la demande d'un avis médical, à un traitement moins agressif et à une mortalité en milieu hospitalier plus élevée. […].

Organiser le parcours de soins face à la douleur chronique

Caducee.net, le 09 février 2009 : La Haute Autorité de Santé publie des recommandations professionnelles pour améliorer la prise en charge des patients qui expriment une douleur chronique. Elles reposent sur un parcours de soins organisé et sur de meilleurs échanges d’informations entre les professionnels des structures spécialisées et ceux qui leur adressent des patients. […].

Une découverte encourageante pour le traitement de la douleur chez les patients atteints d'un cancer des os

Caducee.net, le 02 mai 2000 : Des chercheurs américains ont montré qu'une protéine (l'ostéoprotégérine) était capable d'inhiber la destruction des os et de réduire la douleur chez des souris avec un cancer des os. Selon les auteurs de ces travaux, l'ostéoprotégérine pourrait être un agent thérapeutique particulièrement intéressant pour le traitement de ce type de cancer chez l'homme. […].

Un composé à l'étude unique en son genre met au jour une nouvelle approche du traitement de la douleur (D3)

Businesswire, le 20 septembre 2010 : Une nouvelle étude a montré comment un nouveau composé fait grimper la production d'un anti-douleur naturel à l'endroit lésé. […].

Le cerveau libère une substance cannabinoïde en réponse à la douleur

Caducee.net, le 15 octobre 1999 : Le cerveau libère sous l’effet de la douleur une substance cannabinoïde endogène, révèle une étude publiée dans le dernier numéro des Proceedings of the National Academy of Sciences. […].

La douleur fait la une du JAMA

Caducee.net, le 12 novembre 2003 : Le numéro du 12 novembre du Journal of American Medical Association consacre la majeure partie de son contenu à des articles consacrés à la douleur. […].

Les plus