nuance

Le Targin(R) (un comprimé oral d'oxycodone/naloxone à libération prolongée) est désormais commercialisé partout en Europe pour la prise en charge de la douleur chronique sévère avec un risque significativement réduit de constipation induite par les opioïdes

CAMBRIDGE, Angleterre, January 26 /PRNewswire/ -- Mundipharma a annoncé aujourd'hui que 13 pays* à ce jour ont reçu l'approbation pour la mise sur le marché de Targin, une nouvelle polythérapie destinée à la prise en charge de la douleur chronique sévère qui neutralise la constipation induite par les opioïdes, un effet secondaire fréquent et souvent débilitant associé au traitement à base d'opioïdes (1),(2),(3). Plusieurs lancements européens auront lieu dès maintenant.

Pour visualiser le communiqué de presse multimédia, veuillez cliquer sur : http://www.prnewswire.com/mnr/targin/36704/

Targin est un médicament oral à dose fixe qui associe l'oxycodone à libération prolongée, un puissant agoniste des opioïdes, et la naloxone à libération prolongée, un antagoniste des opioïdes. Le programme d'essai clinique de phase III, qui a porté sur 1064 patients, a démontré que Targin procurait un soulagement de la douleur équivalent à un traitement avec oxycodone à libération prolongée, tout en réduisant de façon significative le risque de constipation induite par les opioïdes (1),(2),(3). D'autre part, il a également été démontré que Targin procure un soulagement de la douleur pouvant durer jusqu'à 12 heures dès la première dose (1),(2),(3).

L'utilisation d'opioïdes, bien qu'ils soient extrêmement efficaces dans la prise en charge de la douleur, est associée à des troubles du transit induits par les opioïdes. Le symptôme primaire de ce trouble est la constipation (4) qui peut toucher jusqu'à 90 pour cent des patients (5). La constipation peut avoir de graves répercussions sur la qualité de vie des patients (6) ; c'est l'une des raisons les plus fréquentes pour laquelle les patients évitent ou interrompent le traitement antidouleur à base d'opioïdes, ce qui compromet la qualité de l'analgésie (7).

Une patiente souffrant de douleur chronique au Royaume-Uni, décrivant son expérience, a déclaré : « Quand ma douleur a empiré, mon médecin m'a prescrit un antidouleur plus fort. Quand j'ai commencé à le prendre, bien que la douleur ait considérablement diminué, j'ai commencé à me sentir vraiment ballonnée et à avoir des crampes d'estomac terribles. A tel point que j'ai dû interrompre le traitement, même si c'était la seule chose qui soulageait ma douleur. »

La constipation induite par les opioïdes est souvent ignorée et prise en charge de façon inadéquate (7),(8),(9). Bien que certains traitements tels que des laxatifs puissent être pris conjointement avec les opioïdes pour soulager les symptômes de la constipation, ces médicaments ne traitent cependant pas la cause du problème (6) et, souvent, ils ne procurent pas le soulagement dont les patients ont besoin (10). En outre, ils peuvent provoquer d'autres effets secondaires.

« Targin constitue une étape importante dans la prise en charge de la douleur chronique sévère », a commenté le Dr Gerhard Müller-Schwefe, président de l'Association allemande de la douleur. « Les cliniciens traitant la douleur doivent s'assurer que nous traitons nos patients non seulement avec l'agent opioïde qui puisse le mieux garantir un contrôle adapté de la douleur, mais aussi avec un traitement pouvant minimiser l'incidence et les effets de la constipation induite par les opioïdes - puisqu'elle peut avoir de graves répercussions sur la qualité de vie des patients. »

Les traitements à base d'opioïdes soulagent la douleur en se fixant sur récepteurs opioïdes situés dans le cerveau et la moelle épinière ; ainsi, la perception de la douleur est réduite. Cependant, les opioïdes se fixent également sur les récepteurs opioïdes périphériques situés dans l'intestin et interfèrent ainsi avec la capacité de contraction des muscles, ralentissant la motilité gastro-intestinale. De plus, les opioïdes influencent la sécrétion et augmentent l'absorption liquidienne dans l'intestin, desséchant le contenu intestinal et empêchant encore plus le transit vers le système digestif, provoquant ainsi une constipation induite par les opioïdes.

En raison de sa très faible biodisponibilité lorsqu'elle est prise oralement, la composante naloxone de Targin agit localement seulement, sur les récepteurs opioïdes périphériques de la paroi intestinale. Ainsi, l'opioïde ne peut se lier à ces récepteurs et l'oxycodone ne peut pas exercer ses effets sur le système digestif. Le risque de constipation induite par les opioïdes est significativement réduit, et une fonction intestinale normale est maintenue (1),(2),(3).

L'oxycodone, la composante opioïde de Targin, est absorbé par l'intestin et diffusé à travers tout le corps. Il se fixe sur les récepteurs opioïdes, y compris ceux qui sont situés dans le système nerveux central (la moelle épinière et le cerveau), en procurant ainsi une analgésie.

« Mundipharma possède une longue histoire en matière de prise en charge de la douleur. Nous sommes fiers de présenter Targin, le premier traitement en son genre à être conçu spécifiquement pour procurer un contrôle adéquat de la douleur, tout en améliorant considérablement la fonction intestinale et la qualité de vie des patients en minimisant considérablement le risque et les conséquences d'une constipation induite par les opioïdes », a conclu la Dre Karen Reimer, directrice de la recherche et du développement européen chez Mundipharma. « Nous sommes convaincus que ce médicament innovant donnera aux cliniciens une nouvelle option thérapeutique importante pour la prise en charge de la douleur chronique sévère », a-t-elle affirmé.

Notes aux rédacteurs :

A propos de Targin

Targin est un agent médicamenteux associant l'oxycodone, un analgésique opioïde fort, et la naloxone, un antagoniste des récepteurs opioïdes, qui se présente sous forme de comprimé à libération prolongée.

Il a été cliniquement démontré que Targin procure une analgésie comparable à celle de l'oxycodone du point de vue de l'efficacité tout en neutralisant de façon significative la constipation induite par les opioïdes, un effet associé à tous les opioïdes. Targin est une formule à libération prolongée avec un dosage bi-journalier.

Le 27 octobre 2008, Targin a été approuvé dans 13 pays européens (*Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Finlande, Islande, Irlande, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède) par le biais d'une Procédure de reconnaissance mutuelle pour le traitement de la douleur sévère et pour la neutralisation de la constipation induite par les opioïdes. Targin sera commercialisé dans les pays européens à partir de 2009. Targin a été lancé en Allemagne en 2006 grâce à une procédure d'approbation accélérée.

À propos de l'oxycodone

L'oxycodone est un analgésique opioïde fort utilisé dans le traitement de la douleur chronique sévère. Son efficacité a été démontrée dans une large gamme d'états douloureux sévères, tels que la douleur somatique et neuropathique (11).

À propos de la naloxone

La naloxone est un antagoniste des récepteurs opioïdes qui, lorsqu'elle est prise oralement, présente une biodisponibilité systémique négligeable (< 3 %) (12) et a un effet inhibiteur complet sur les récepteurs opioïdes situés dans l'intestin, neutralisant ainsi la constipation induite par les opioïdes sans provoquer de modification de l'efficacité analgésique de l'oxycodone sur le système nerveux central.

L'association oxycodone/naloxone sera commercialisée à travers l'Europe sous les noms de marque Targin et Targinact(TM).

À propos de Mundipharma International Limited

Les sociétés indépendantes associées Mundipharma/Napp/Norpharma, y compris Mundipharma, Purdue et Napp, sont des sociétés et des coentreprises privées s'adressant aux marchés pharmaceutiques du monde entier. Partout dans le monde, ces sociétés se consacrent à procurer aux patients souffrant de maladies graves et débilitantes les bienfaits d'options thérapeutiques innovantes dans divers domaines, tels que la douleur sévère, les troubles respiratoires et les maladies hémato-oncologiques. Le composé oxycodone / naloxone à libération prolongée a été développé par Mundipharma Research. Pour de plus amples informations : http://www.mundipharma.co.uk

Rédigé en décembre 2008 - UK/MIS-08132

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Douleur , Constipation , Douleur chronique , Risque , Europe , Angleterre , Patients , Naloxone , Vie , Sociétés , Système nerveux central , Biodisponibilité , Système nerveux , Cerveau , Association , Analgésie , Qualité de vie , Islande , Noms , Norvège , Recherche , Suède , Système digestif , Toucher , Thérapeutique , Muscles , Multimédia , Luxembourg , Laxatifs , Absorption , Incidence , Histoire , Finlande , Estomac , Danemark , Chypre , Belgique , Autriche , Allemagne

nuance

Médicaments: Les +