Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Système nerveux

355 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Jubilant Biosys renforce sa collaboration avec Sanofi dans le domaine thérapeutique du système nerveux central

Jubilant Biosys Limited, le 13 février 2019 : BANGALORE, Inde, February 13, 2019 /PRNewswire/ --Jubilant Biosys, une filiale de Jubilant Life Sciences basée à Bangalore, a annoncé aujourd'hui une nouvelle collaboration intégrée avec Sanofi dans le domaine thérapeutique du système nerveux central. La première collaboration avec Sanofi a débuté en 2016, en vue de découvrir et de mettre au point des inhibiteurs de petites molécules pour des cibles multiples du domaine thérapeutique des troubles métaboliques. […].

Apport des tests neuropsychologiques dans l’exploration du système nerveux central de patients atteints du syndrome de Gougerot-Sjören

Caducee.net, le 24 mars 2000 : Publiée dans les ‘Annales de Médecine Interne’, une étude française réalisée par des neurologues, des spécialistes en médecine nucléaire, des radiologues et des psychologues médicaux montre que les tests neuropsychologiques sont les plus sensibles dans l’exploration du système nerveux central des patients atteints du syndrome de Gougerot-Sjören (SGS) et que les anomalies cérébrales sont plus fréquentes que suspectées cliniquement. […].

Inhiber l'activité de la Cox-2 dans le système nerveux central…

Caducee.net, le 22 mars 2001 : Une augmentation de la quantité de cyclooxygénase-2 (Cox-2) dans le système nerveux central (SNC) semble impliquée dans le processus de sensibilisation centrale et d'hyperalgésie secondaire en réponse à une inflammation périphérique. Selon des travaux publiés dans la revue Nature, bloquer l'induction ou l'activité de la Cox-2 dans les neurones pourrait diminuer les phénomènes d'hyperalgésie. […].

Merck Serono et Newron étendent leur collaboration pour le développement de nouveaux traitements pour les maladies du système nerveux central

PR Newswire, le 31 mars 2011 : GENEVE, Suisse, March 31, 2011 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division de Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), a annoncé aujourd'hui que Merck KGaA a conclu un accord qui étend le champ de la collaboration avec Newron Pharmaceuticals S.p.A. ("Newron", Milan, Italie). Les deux sociétés collaborent déjà dans le cadre du développement du safinamide dans la maladie de Parkinson. […].

Parkinson : la plupart des malades présenteraient une altération du système nerveux sympathique

Caducee.net, le 05 septembre 2000 : Des médecins et chercheurs du NIH viennent de montrer que la majorité des sujets atteints de la maladie de Parkinson ont également une dénervation sympathique cardiaque. Cette dénervation ne semble pas liée à la durée de la maladie, à sa sévérité ou à la prise de L-dopa. Leurs travaux ont fait l'objet d'une publication dans le dernier numéro d'Annals of Internal Medicine. […].

Les spécialistes attendent encore beaucoup de l’imagerie par résonance magnétique dans l’exploration du système nerveux central

Caducee.net, le 25 mai 2000 : Des progrès restent à accomplir pour optimiser l’imagerie par résonance magnétique nucléaire fonctionnelle en tant qu’outil extrêmement puissant pour les sciences cognitives, estime le Pr Denis Le Bihan dans les Comptes-Rendus de l’Académie des Sciences, section sciences de la vie. […].

Les effets de la dioxine sur la santé humaine

F.Campagne, le 15 juillet 2000 : La dioxine a été classée comme substance cancérigène par l'Organisation Mondiale de la Santé. En France elle fait l'objet d'une surveillance par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. […].

Le dernier numéro de Diabetic Hypoglycaemia examine les effets d'un contrôle métabolique déficient sur le cerveau et le système nerveux central (26 février 2009)

PR Newswire, le 27 février 2009 : LONDRES, February 27 /PRNewswire/ -- Diabetic Hypoglycaemia (http://www.hypodiab.com), l'influente revue en ligne consacrée au diabète publiée par ESP Bioscience, ouvre son dernier numéro avec un éditorial et un article spécial rédigés par le professeur Christopher Ryan, membre du comité de rédaction, portant sur les possibles effets délétères d'un mauvais contrôle métabolique sur le cerveau et le système nerveux central (SNC). […].

Le cholestérol est nécessaire à la synaptogénèse dans le système nerveux central

Caducee.net, le 09 novembre 2001 : C’est tout du moins les conclusions d’une étude franco-allemande qui paraît dans la revue Science aujourd’hui. Selon les chercheurs, ce serait le cholestérol produit par les cellules gliales du cerveau qui en se fixant sur le récepteur de l’apolipoprotéine E des neurones, permettrait de limiter le développement des synapses fonctionnelles entre les neurones. […].

Action négative de la nicotine sur la plasticité du système nerveux central

Caducee.net, le 13 mai 2002 : Des chercheurs français de l’INSERM, en travaillant sur des modèles de rats capables de s’auto administrer des doses de nicotine, ont montré qu’une exposition chronique à la nicotine a des effets délétères sur le cerveau de rat adulte, notamment dans la zone de l’hippocampe appelée gyrus dentelé, au sein de laquelle les auteurs ont observé que la prise de nicotine provoquait une forte réduction de la néo-neurogenèse ainsi qu’une diminution des marqueurs de migration cellulaire. […].

Le stress

F.Campagne, le 15 novembre 2000 : Depuis la fin des années 1950, dans les pays industriels, la fréquence des effets pathologiques du stress augmente dans l'ensemble de la population. Engendré par l'ensemble des contraintes que nous subissons chaque jour, il serait à l'origine de la plupart des maladies coronariennes, des ulcères à l'estomac ou encore de dépressions et de l'absentéisme. […].

La Sclérose en Plaques, une maladie du système nerveux central

, le 01 janvier 2000 : La Sclérose en Plaques est une maladie du système nerveux centralcaractérisée par la perte de myéline, une substance qui entoure comme une gaine les fibres nerveuses situées dans la moelle épinière et le cerveau.Cette maladie inflammatoire évolue par poussées entrecoupées de rémissions. Chaque poussée laisse derrière elle une ou plusieurs plaques, cicatrices signant la destruction locale de la gaine de myéline qui entoure le prolongement des neurones.La SEP touche environ 1 personne sur 1 000 en France et majoritairement les femmes (2/3 des cas). Elle survient dans la force de l'âge (20 -40 ans) sans que l'on puisse en expliquer les causes.Ses symptômes sont multiples, son diagnostic long à établir, son évolution imprévisible.Les traitements existants réduisent la fréquence des poussées, mais, à ce jour, ils ne sont pas curatifs et le champs d'investigation de la recherche reste vaste. […].

Deux gènes à l’origine du développement neuronal

Caducee.net, le 02 avril 2002 : Les oligodendrocytes, ces cellules gliales autour desquelles s’organisent le réseau de neurones et leurs connections, viennent de dévoiler un peu plus leur fonction. Des chercheurs de l’institut du cancer Dana Farber (Boston, Massachusetts, EU) ont mis en évidence comment deux gènes, Olig 1 et 2, permettent à ces cellules de gouverner à distance l’élaboration du système nerveux. Ces recherches sont d’une grande importance pour la compréhension des maladies touchant le système nerveux central (SNC). […].

Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Neurosciences : "Macro-rôles pour microARNs dans la vie et la mort des neurones"

Businesswire, le 23 avril 2009 : La découverte de micro ARN, déjà saluée par le Prix Nobel de médecine remis à Andrew Z. Fire et Craig C. Mello en 2006, a dévoilé une facette spectaculaire des mécanismes réglant l'expression des gènes. Bien que les micro-ARN s’expriment abondamment dans le cerveau, leurs multiples fonctions dans le système nerveux sont peu connues. Mais plusieurs découvertes surprenantes montrent leur rôle régulateur du phénotype neuronal ou sur la formation et la plasticité des synapses. Il semble également que leur dysfonctionnement puisse contribuer de façon significative à la pathogenèse de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Ce domaine de recherche offre des perspectives prometteuses pour une meilleure compréhension des processus de développement normal et du fonctionnement du système nerveux. Il devrait fournir de nouveaux éclairages sur les mécanismes moléculaires à l’œuvre dans la pathologie cérébrale et, notamment, permettre de mieux comprendre les formes sporadiques d’affections comme la maladie d’Alzheimer et ouvrir la voie à de nouveaux diagnostics et thérapies. Une meilleure compréhension de cette nouvelle branche de la biologie moléculaire est cruciale pour l’ensemble des neurosciences, sur le plan fondamental et clinique. […].

Le schéma thérapeutique à comprimé unique « Quad » de Gilead pour le traitement du VIH maintient une suppression virale élevée pendant 48 semaines dans une étude de Phase II

Businesswire, le 16 septembre 2010 : Les données de 48 semaines de cette étude de Phase II (Étude 236-0104) étendent les résultats positifs de 24 semaines annoncés en février 2010 lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI). Les taux d’innocuité, de tolérabilité et d’abandon étaient similaires entre les deux bras de l’étude, mais les événements indésirables du système nerveux central (SNC), y compris les rêves anormaux/cauchemars, les étourdissements et l’anxiété, étaient moins nombreux chez les patients recevant le Quad que chez ceux recevant l’Atripla. […].

Les molécules de guidage des fibres nerveuses: des molécules à (presque) tout faire pour les neurones.

CNRS, le 06 août 2004 : Pendant le développement embryonnaire, les neurones du cerveau établissent des milliards de connexions en émettant de longs prolongements appelés axones. Leur croissance n'est pas aléatoire, mais précisément orientée, guidée par des molécules situées dans l'environnement cellulaire que traverse l'axone. Deux équipes du CNRS [1] associées à deux équipes américaines [2] viennent de réaliser des avancées importantes dans la compréhension de ces mécanismes de guidage. Elles montrent en particulier sur deux exemples différents que les molécules de guidage des axones peuvent intervenir à d'autres niveaux dans la plasticité cérébrale. Ces résultats donnent lieu à trois publications dans Nature Cell Biology et dans Neuron, parues en juillet 2004. Ils ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les lésions traumatiques du système nerveux. […].

Biogen Idec et Abbott annoncent le recrutement du premier patient dansle cadre d'une étude globale de Phase III du Daclizumab dans le traitement de la sclérose en plaques cyclique

Businesswire, le 24 mai 2010 : « En dépit d'avancées significatives dans la thérapie de la SEP, la maladie est toujours active chez de nombreux patients. La communauté de recherche spécialisée dans cette maladie est impatiente de découvrir de nouvelles approches de traitement », a déclaré Ludwig Kappos, M.D., Chef du Groupe de recherche sur la sclérose en plaques à l'hôpital universitaire de Bâle, en Suisse, et principal investigateur de cette étude. « Comme l'ont montré les études précédentes, le Daclizumab semble cibler de manière sélective les cellules immunitaires qui, apparemment, sont activées en cas de SEP et peuvent entraîner des lésions au sein du système nerveux central ». […].

Rôle avéré du succinate dans l'angiogenèse

Caducee.net, le 13 octobre 2008 : La formation de nouveaux vaisseaux sanguins est essentielle à de nombreux  phénomènes physiologiques au cours de la vie. Toutefois, elle peut dans certains cas être impliquée dans des situations pathologiques. Une équipe de l'Inserm, en collaboration avec des chercheurs québécois, a découvert que le succinate, un des intermédiaires énergétique du cycle de Krebs, déclenchait la formation de nouveaux vaisseaux sanguins au niveau du système nerveux central. Cette avancée pourrait être utilisée pour rétablir la vascularisation de tissus endommagés après un accident vasculaire cérébral par exemple.Ces travaux sont publiés dans la dernière édition avancée en ligne de la revue Nature medicine. […].

Les plus