Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Cellules

1928 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Des cellules souches embryonnaires humaines peuvent se différencier en cellules hématopoïétiques

Caducee.net, le 04 septembre 2001 : C'est la première fois que l'on montre que des cellules souches embryonnaires humaines en culture peuvent former des cellules sanguines primitives capables à leur tour de se différencier en diverses lignées sanguines. Cette propriété pourrait à terme fournir une nouvelle source de cellules pour les transfusions, estiment les chercheurs. […].

Cyntellect lance une nouvelle application visant à remédier aux limitations actuelles de la recherche sur les cellules souches

Businesswire, le 09 juin 2010 : L’Application de purification de colonies de cellules souches répond à un besoin significatif en matière de purification des cellules qui croissent dans des colonies complexes en traitant directement les cellules in situ, éliminant ainsi la nécessité de désagréger les cellules comme l’exigent les autres techniques. Les approches les plus conventionnelles (par ex., cryométrie de flux, perles magnétiques, etc.) nécessitent que les cellules voulues soient délogées et désagrégées physiquement, ce qui entraîne souvent des changements irréversibles au niveau de la fonction cellulaire et/ou une survie cellulaire réduite, notamment avec des cellules sensibles telles que les lignées de cellules souches humaines. […].

Les cellules souches sont source de neurones et de cellules endothéliales après un accident ischémique

Caducee.net, le 03 mai 2002 : Des chercheurs de Géorgie aux Etats Unis, ont montré chez la souris qu’après un accident ischémique cérébral provoqué expérimentalement, des cellules souches de la moelle osseuse viennent coloniser la zone endommagée pour se différencier en cellules endothéliales et en cellules exprimant le marquer neuronal NeuN. […].

Les cellules souches périphériques se différencient en hépatocytes et cellules épithéliales

Caducee.net, le 07 mars 2002 : Les cellules souches circulantes peuvent donner naissance à plusieurs types cellulaires lorsqu'elles sont implantées chez un donneur. Une nouvelle étude montre qu'elles peuvent se différencier en hépatocytes et en cellules épithéliales. Elles auraient donc les mêmes propriétés que leurs voisines de la moelle osseuse. […].

Modifier les cellules souches hématopoïétiques pour activer le système immunitaire

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : Des chercheurs américains ont réussi à modifier génétiquement des cellules souches hématopoïétiques (HSCs) humaines de façon à ce qu’une fois greffées chez la souris, elles expriment le transgène uniquement dans les cellules immunitaires présentatrices d’antigènes (APC). […].

Un kit d'auto-renouvellement similaire à celui des cellules souches embryonnaires sommeille dans certaines cellules immunitaires.

Dr SIEWEKE, le 22 janvier 2016 : Le renouvellement de nos organes usagés est normalement assuré par un pool de cellules souches. Contrairement aux cellules matures, ces dernières ont la capacité de se multipler mais aussi de se différencier c'est à dire de donner naissance à des cellules spécialisées. […].

Les cellules des embryons non viables sont capables de se différencier

Caducee.net, le 30 avril 2002 : Une recherche sur la grenouille publiée dans les comptes rendus de l’académie des sciences américaine, montre que les embryons clonés des amphibiens qui ne peuvent pas se développer, sont source d’une quantité non négligeable de cellules souches capables de se différencier en différents tissus. Autrement dit, le défaut d’expression des gènes précoces nécessaires au développement embryonnaire n’empêche pas certaines cellules de pouvoir être reprogrammées. […].

Le coeur greffé est colonisé par des cellules non cardiaques du receveur

Caducee.net, le 04 juin 2002 : D’après les résultats de biopsies réalisées sur le muscle cardiaque d’hommes greffés avec un cœur de femme, des chercheurs allemands ont retrouvé des cardiomyocytes provenant de cellules du receveur et qui ne sont pas d’origine cardiaque. Ces résultats renforcent les espoirs suscités par le potentiel thérapeutique de la greffe de cellules souches adultes. […].

Immunologie: le dogme sur l’activation des cellules T CD8+ cytotoxiques remis en cause

Caducee.net, le 09 octobre 2001 : Des chercheurs du laboratoire de neuro-oncologie à la Rockefeller University à New-York (EU) publient dans la revue Nature Immunology leurs travaux proposant un nouveau modèle pour expliquer l’activation des lymphocytes T CD8+ appelés cellules tueuses ou cytotoxiques. […].

Différenciation orientée et fonctionnelle de motoneurones à partir de cellules souches embryonnaires

Caducee.net, le 19 juillet 2002 : Selon les chercheurs de l’université de Columbia qui ont réalisé, in vitro, à partir de cultures de cellules souches embryonnaires de souris, une différenciation de ces dernières en motoneurones fonctionnels, ces expériences ont toutes les chances d’être transposées à des cellules embryonnaires humaines. Publiés immédiatement sur le site internet de la revue Cell, ces résultats montrent le protocole d’obtention de motoneurones induits par l’ajout, à des temps et à des concentrations déterminés, de facteurs de différenciation, comme cela se passe probablement in vivo. […].

Les cellules souches sont partout !

Caducee.net, le 27 mars 2002 : Depuis quatre ans, de plus en plus de recherches montrent que l’irréversibilité génétique des cellules dites différenciées n’est plus aussi évidente qu’il n’y paraît. Un nouveau paradigme semble poindre à l’aube de ce nouveau siècle : la plasticité cellulaire, qui était allouée à quelques cellules embryonnaires ou à quelques cellules hématopoïétiques, semble gagner presque tous les types de cellules. De nombreuses perspectives thérapeutiques régénératrices voient le jour avec l’avènement des cellules souches, embryonnaires ou adultes, et l’on peut penser que dans un avenir assez proche (c’est déjà d’actualité avec les greffes de cellules souches hématopoïétiques), il sera possible de réparer n’importe quel tissu lésé. La biologie serait-elle en train de vivre une nouvelle révolution technologique, cinquante ans après la découverte de la double hélice d’ADN ? […].

Des cellules souches de la moelle osseuse capables de vasculariser la rétine

Caducee.net, le 29 juillet 2002 : Une équipe de scientifiques du Scripps Research Institute (La Jolla, Californie, EU) a montré chez la souris qu’un certain type cellulaire issu de lignées de cellules souches non hématopoïétiques provenant de la moelle osseuse adulte, pouvait coloniser in situ la rétine et promouvoir la néovascularisation de cette dernière. Des perspectives thérapeutiques pour certaines rétinopathies humaines pourraient découler de cette découverte. […].

L’hormone de croissance préserve le stock de cellules souches chez le rat âgé

Caducee.net, le 07 février 2002 : Une recherche franco-américaine montre in vivo chez le rat que l’administration d’hormone de croissance (GH) pendant 24 mois, permet de diminuer la perte des cellules souches hématopoïétiques et même d’augmenter leur production, ainsi que d’aider à la reconstitution du thymus. […].

Isolement de cellules souches musculaires adultes pour la régénération des muscles

CNRS, le 15 juin 2005 : Une équipe de l'Institut Pasteur associée au CNRS a réussi à isoler des cellules souches musculaires adultes présentant une haute capacité de réparation musculaire. Ces cellules étaient, jusqu'à présent, inaccessibles dans leur état natif. Vingt mille de ces cellules seulement, greffées à des souris modèles, ont été capables de provoquer une réparation de fibres musculaires là où un million de cellules musculaires précurseurs étaient jusqu'alors nécessaires. Ces travaux publiés on line le 1er septembre dans le journal Science, apportent des connaissances essentielles pour l'isolement des cellules souches musculaires adultes et leur utilisation pour la thérapie cellulaire des maladies musculaires. […].

Des cellules souches altérées dans les tumeurs cérébrales

Caducee.net, le 25 novembre 2003 : Des équipes américaines viennent de démontrer que des tumeurs cérébrales chez l’enfant peuvent contenir des cellules souches anormales. Elles pourraient jouer un rôle actif dans le développement de la tumeur. […].

Les cellules souches neurales adultes se différencient aussi en neurones fonctionnels

Caducee.net, le 15 avril 2002 : Des chercheurs américains ont réussi à développer, à partir de cellules souches neurales de rat adulte, des réseaux de neurones fonctionnels in vitro. Leurs résultats, présentés en avance sur le site web de la revue Nature Neuroscience, s’ajoutent à ceux déjà publiés par ce groupe dans la revue Nature, et viennent renforcer l’idée que la médecine régénératrice du système nerveux n’est plus vraiment de la science fiction. […].

Des injections de cellules souches adultes contre la sclérose en plaques ?

Caducee.net, le 22 avril 2003 : Des injections de cellules souches de cerveau adulte mises en culture ont aidé des souris atteintes d’une forme de sclérose en plaques à se rétablir d’une paralysie, selon un article publié dans la revue Nature. Les chercheurs espèrent que des approches similaires permettront de traiter la sclérose en plaques humaine et d’autres maladies auto-immunes. […].

Des cellules souches pour guérir le diabète

Caducee.net, le 23 juin 2003 : Des cellules souches de moelle osseuse transplantées chez les souris modèle de la maladie diabétique ont permis d’accroître le taux d’insuline à un niveau proche de la normale et de réduire la glycémie. […].

Les plus