nuance

Des cellules souches embryonnaires humaines peuvent se différencier en cellules hématopoïétiques

C'est la première fois que l'on montre que des cellules souches embryonnaires humaines en culture peuvent former des cellules sanguines primitives capables à leur tour de se différencier en diverses lignées sanguines. Cette propriété pourrait à terme fournir une nouvelle source de cellules pour les transfusions, estiment les chercheurs.

Cette étude de Kaufman et al. sera publiée dans l'édition du 11 septembre de la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences.

Dan Kaufman et ses confrères de l'Université du Wisconsin en mis en culture des cellules souches embryonnaires humaines en présence de cellules de souris capables de fournir les cytokines nécessaires à la différentiation.

Dans ces conditions, les cellules embryonnaires humaines se différencient en "cellules hématopoïétiques précurseurs" qui sont des cellules sanguines primitives susceptibles de donner naissance à diverses lignées.

Les chercheurs indiquent que ces cellules précurseurs présentent les caractéristiques biochimiques des cellules sanguines ou de moelle osseuse retrouvées chez l'homme. De plus, elles ont donné naissance à des colonies de leucocytes, érythrocytes et mégacaryocytes.

Les chercheurs espèrent dans un premier temps mieux comprendre les mécanismes de l'hématopoïèse humaine avec ce modèle. De plus, les cellules souches précurseurs dérivées de cellules souche embryonnaires humaines seraient une source illimitée de produit sanguin, utilisable en transfusion ou en transplantation.

"Néanmoins, comme ces traitements seraient entièrement nouveaux, des questions sérieuses de sécurité et d'efficacité doivent être abordées avant que des essais cliniques chez l'homme puissent être initiés", précisent les chercheurs dans leur article.

Source : Proc Natl Acad Sci USA september 11, 2001;98(19):10716-10721.

Descripteur MESH : Cellules , Cellules souches , Cellules souches embryonnaires , Cellules sanguines , Propriété , Wisconsin , Transplantation , Temps , Sécurité , Moelle osseuse , Mégacaryocytes , Leucocytes , Hématopoïèse , Essais , Érythrocytes , Édition , Cytokines

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib