Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Moelle osseuse

197 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La maladie de Hunter (mucopolysaccharidose)

Rédaction : Florence Campagne Décembre 2000 , le 15 décembre 2000 : Définition La mucopolysaccharidose de type II (MPS II) ou maladie de Hunter est une maladie de surcharge lysosomale héréditaire, du groupe des mucopolysaccharidoses. Elle est caractérisée par l'accumulation de mucopolysaccharides dans différents tissus essentiellement foie, rate, coeur, cerveau et os. Synonymes : Mucopolysaccharidose de type II, MPS II, Maladie de Hunter, Maladie de Iduronate 2-sulfatase. Déficit enzymatique La maladie est liée au déficit enzymatique de l'Iduronate 2 sulfatase (IDS). Il s'agit d'une enzyme lysosomale qui hydrolyse spécifiquement le groupement sulfate en position 2 de l'acide iduronique présent dans le dermatane-sulfate (DS) et l'héparane sulfate (HS). Son déficit est responsable de l'accumulation dans les lysosomes des différents tissus des deux mucopolysaccharides. […].

illustration

L'Apollo Proton Cancer Centre de Chennai réalise la première intervention d'irradiation totale de la moelle osseuse en Inde

Apollo Hospitals, le 15 mai 2019 : CHENNAI, Inde, 16 mai 2019 /PRNewswire/ -- Dans le cadre d'une toute première étape décisive dans le traitement du cancer en Inde, l'Apollo Proton Cancer Center (APCC) de Chennai a réalisé avec succès l'irradiation totale de la moelle osseuse (ITM) à titre de protocole de conditionnement avant une greffe de moelle osseuse. […].

Des cellules dérivées de moelle osseuse capables de remplacer le tissu cardiaque endommagé

Caducee.net, le 03 avril 2001 : Deux équipes de recherche publient ces jours-ci des résultats indiquant que des cellules dérivées de moelle osseuse sont capables de réparer une zone cardiaque endommagée suite à une ischémie. Cette approche qui permet d'améliorer la fonction cardiaque sur les modèles expérimentaux repose essentiellement sur la sélection adéquate des cellules de moelle osseuse. […].

100 000 nouveaux donneurs de moelle osseuse dans le fichier français pour répondre aux besoins des patients

Ministère de la santé, le 11 novembre 2004 : Pour guérir certaines maladies graves et notamment des maladies hématologiques malignes, comme les leucémies par exemple, le médecin dispose de diverses modalités de traitement, dont l’allogreffe1 de moelle osseuse. Celle-ci ne constitue pas un recours systématique mais représente, dans certains cas, une possibilité thérapeutique essentielle. […].

Les cellules de moelle osseuse : une nouvelle source de neurones ?

Caducee.net, le 04 décembre 2000 : Deux études, publiées dans le journal Science, montrent que des cellules de moelle osseuse transplantées chez des souris peuvent migrer dans le cerveau et présenter certaines caractéristiques des neurones. Cette source potentielle de neurones pourrait trouver des applications dans le traitement des maladies neurodégénératives ou des lésions du système nerveux central (SNC). […].

La moelle osseuse peut produire des hépatocytes matures chez l'homme

Caducee.net, le 27 juin 2000 : Des chercheurs américains viennent pour la première fois de démontrer que des hépatocytes et des cellules épithéliales biliaires peuvent dériver de cellules souches de la moelle osseuse. Ce résultat publié dans le dernier numéro d'Hepatology pourrait avoir des conséquences notables dans le domaine des transplantations hépatiques, des foies artificiels et de la thérapie génique. […].

Greffe de cellules de moelle osseuse dans le traitement de l’ischémie des membres inférieurs

Caducee.net, le 09 août 2002 : D’après les résultats d’une étude pilote japonaise publiée dans le Lancet, la greffe autologue de cellules mononuclées de la moelle osseuse pourrait constituer un traitement efficace et inoffensif pour réaliser la néovascularisation chez des patients souffrant d’ischémie des membres inférieurs. […].

Kiadis Pharma annonce les résultats cliniques de l'ATIR(TM), soutenant ainsi davantage son potentiel dans les transplantations de moelle osseuse de donneurs non-compatibles.

PR Newswire, le 08 avril 2009 : AMSTERDAM, April 8 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a publié des résultats cliniques préliminaires sur l'ATIR (TM) présentant son potentiel au niveau des transplantations de la moelle osseuse de donneurs non- compatibles. Le 30 mars 2009, les résultats ont été présentés par l'investigateur principal de la société, Dr. Denis Claude Roy, lors du prestigieux symposium présidentiel pour le congrès annuel de l'EBMT (European Bone Marrow Transplantation) à Göteborg en Suède. Seules les 6 meilleures présentations, représentant les nouveaux développements les plus prometteurs dans le domaine de la transplantation, ont été sélectionnées pour ce symposium. […].

La greffe de moelle osseuse n’apporte pas de bénéfice dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LLA) infantile la plus courante

Caducee.net, le 03 juin 2002 : Les enfants atteints de la forme de LLA associée à des réarrangements chromosomiques aux loci 11q23, n’ont pas de meilleur pronostic vital s’ils bénéficient d’une greffe de moelle osseuse, selon une étude publiée dans le Lancet. La chimiothérapie semble de loin préférable, surtout si l’on considère les effets secondaires associés à la transplantation de moelle. […].

Des cellules souches de la moelle osseuse capables de vasculariser la rétine

Caducee.net, le 29 juillet 2002 : Une équipe de scientifiques du Scripps Research Institute (La Jolla, Californie, EU) a montré chez la souris qu’un certain type cellulaire issu de lignées de cellules souches non hématopoïétiques provenant de la moelle osseuse adulte, pouvait coloniser in situ la rétine et promouvoir la néovascularisation de cette dernière. Des perspectives thérapeutiques pour certaines rétinopathies humaines pourraient découler de cette découverte. […].

Génération de neurones à partir de cellules souches de la moelle osseuse d’adulte

Caducee.net, le 12 novembre 2001 : Des chercheurs américains ont annoncé hier à l’occasion de l’Annual meeting of the Society for Neuroscience qu’ils auraient réussi à faire différencier des cellules souches de la moelle osseuse d’adultes en cellules neuronales. Le but avoué de ces recherches serait, selon le professeur Lacovitti, de remplacer les neurones perdus des patients atteints de la maladie de Parkinson. […].

Des cellules souches dérivées de moelle osseuse adulte pour régénérer plusieurs types histologiques

Caducee.net, le 04 mai 2001 : Des chercheurs ont isolé une lignée de cellules souches hématopoïétiques adultes et capables, une fois greffées, de se différencier en cellules épithéliales de foie, poumon, peau ou encore des voies gastro-intestinales. De telles propriétés de différenciation n'avaient jusqu'à présent jamais été observées chez des cellules adultes. […].

Kiadis Pharma annonce des résultats cliniques positifs pour l'ATIR(TM) dans la greffe de moelle osseuse issue de donneurs non-compatibles

PR Newswire, le 04 décembre 2008 : AMSTERDAM, December 4 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui avoir achevé avec succès le traitement du dernier patient lors des phases I/II de son essai clinique sur l'ATIR(TM). L'ATIR(TM), un produit basé sur les cellules lymphocytes d'un donneur, est en développement afin de prévenir les réactions aigües du greffon contre hôte (GVH) et de permettre une reconstitution immunitaire précoce à la suite d'une greffe de moelle osseuse issue d'un donneur non-compatible. Dix-neuf patients en phase terminale de cancer du sang ont été traités, sans qu'aucun cas de réaction de greffon contre hôte (GVH) de phases III/IV n'ait été constaté au cours des 100 jours qui ont suivi l'injection de l'ATIR(TM), démontrant ainsi la faisabilité et la tolérance de l'adjonction de l'ATIR(TM) en combinaison avec une procédure de transplantation réalisée avec un donneur non-compatible. […].

La capacité des cellules souches de la moelle osseuse à générer des hépatocytes est confirmée

Caducee.net, le 20 juillet 2000 : Ce résultat avait déjà été démontré dans une étude récemment publiée (voir dépêche du 27/06/2000). Aujourd'hui, des chercheurs anglais rapportent des résultats similaires dans le journal Nature. La faculté des cellules souches hématopoïétiques à générer des hépatocytes chez l'adulte suggère que ces cellules souches puissent être utilisées pour le remplacement des foies endommagés. […].

Autogreffe de moelle osseuse : nécessité du recours à la PCR ARN pour détecter la survenue des hépatites C post-transfusionnelles

Caducee.net, le 19 juillet 2000 : Une étude sur l’incidence de l’hépatite C après autogreffe de moelle chez des enfants, réalisée par des biologistes de l’Institut Gustave Roussy (Villejuif), confirme la faible spécificité de l’ELISA chez les enfants immunodéprimés et la nécessité du recours à la PCR ARN pour détecter les hépatites C post-transfusionnelles. […].

illustration

Cancer de la moelle osseuse : une rechute précoce liée à un sombre pronostic

CHU TOULOUSE, le 03 février 2020 : La récente publication d’une étude menée par l’équipe du Professeur Avet-Loiseau* a confirmé que, chez les patients atteints de myélome, une rechute précoce était directement liée à un mauvais pronostic. Un constat simple en apparence, mais qui guide aujourd’hui des travaux de recherche prometteurs, visant à identifier au cœur des cellules cancéreuses les signes révélateurs d’une prédisposition à ce risque de rechute rapide. Une cartographie de ces marqueurs est en cours, qui permettrait à terme aux médecins d’opter pour des choix thérapeutiques sur mesure chez ces patients à haut risque. Des résultats sont attendus pour fin 2020, qui pourraient offrir aux patients concernés un meilleur pronostic. […].

Expansion ex vivo des cellules souches hématopoïétiques

Caducee.net, le 27 février 2002 : Ce midi, le professeur Luc Douay (Chef d’Unité du service d’hématologie biologique à hôpital Armand Trousseau, Paris) présentait, dans le cadre d’un séminaire au Généthon (Evry, Essonne), un protocole de thérapie cellulaire visant à reconstituer l’ensemble de la population cellulaire hématopoïétique à partir de l’amplification ex vivo de cellules souches provenant soit de la moelle osseuse soit de sang de cordon ombilical. Ses travaux ayant abouti chez la souris, une demande d’autorisation d’essai clinique chez l’homme a été soumise à l’agence française se sécurité sanitaire des aliments et des produits de santé (AFSSAPS). Le but avoué n’est pas de remplacer la greffe de moelle osseuse ou la transfusion sanguine, mais de fournir une alternative thérapeutique complémentaire à ces pratiques, en fournissant à partir de peu de matériel une quantité importante de greffon hématopoïétique. […].

Kiadis Pharma nomme le Dr Maarten Egeler, Dr en médecine et Dr ès sciences, médecin en chef

PR Newswire, le 06 janvier 2009 : AMSTERDAM, January 6 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma qui se concentre sur le développement de thérapies innovantes à base de cellules dans le domaine de la greffe de moelle osseuse, a annoncé aujourd'hui la nomination du Dr Maarten Egeler au poste de médecin en chef (CMO). Le Dr Egeler est un médecin qui figure en tête des spécialistes de la greffe de moelle osseuse chez l'enfant et est une autorité reconnue au niveau international dans l'oncohématologie pédiatrique. Il va apporter plus de 20 ans d'expertise dans ce domaine à Kiadis Pharma. […].

Les plus