nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Moelle osseuse

198 résultats triés par date
affichage des articles n° 55 à 73

Kiadis Pharma s'associe à l'Université Julius-Maximilians de Wurtzbourg, en Allemagne

PR Newswire, le 29 mai 2008 : AMSTERDAM, May 29 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui avoir conclu un partenariat de développement clinique pour son produit phare ATIR(TM) avec le Dr Stephan Mielke et le professeur Dr Hermann Einsele du Centre de transplantation des cellules souches allogéniques, division d'hématologie et d'oncologie du Département de médecine interne II de l'Université Julius-Maximilians de Wurtzbourg, en Allemagne. Le Dr Mielke sera le chercheur principal dans le cadre de cette collaboration. […].

Kiadis Pharma reçoit l'approbation NMR de la FDA pour débuter l'étude clinique pivot de son produit ATIR(TM) aux États-Unis

PR Newswire, le 08 juillet 2010 : AMSTERDAM, July 8, 2010 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui qu'elle avait reçu l'approbation de l'US Food and Drug Administration (FDA) suite à la candidature de son nouveau médicament de recherche (NMR), ATIR(TM), afin de débuter son étude clinique pivot aux États-Unis. Kiadis Pharma recrute actuellement des patients pour une étude pivot multinationale dans des hôpitaux en Europe et au Canada. Suite à cette approbation du NMR, les hôpitaux américains participeront également à cette étude. […].

Tumeurs malignes lymphoïdes. Découverte d'une nouvelle stratégie thérapeutique

CNRS, le 11 juin 2007 : En montrant que l'activation de la calcineurine est persistante dans les cellules de lymphomes et de certaines leucémies aigues lymphoïdes (LAL), des chercheurs du CNRS à l'Institut Curie viennent de découvrir une nouvelle stratégie pour traiter ces tumeurs du système hématopoïétique, système qui assure durant toute la vie le renouvellement des cellules du sang. En effet, la calcineurine, en raison de son rôle dans le rejet des greffes, est déjà la cible thérapeutique de deux immunosuppresseurs utilisés en clinique, la cyclosporine A et le FK506 (tacrolimus). […].

Le HTLV-1 retrouvé au Chili dans une momie vieille de 1.500 ans

Caducee.net, le 30 novembre 1999 : Des traces de matériel génétique du rétrovirus HTLV-1 (human T-cell lymphotropic virus type-1), responsable de leucémie/lymphome et/ou de myélopathie chronique, a été retrouvée chez une momie retrouvée dans les Andes, au nord du Chili. […].

Imago BioSciences reçoit de l'Agence européenne des médicaments l’accès au programme PRIME pour l’étude IMG-7289 (bomédemstat) dans la myélofibrose 

Imago BioSciences, le 31 juillet 2020 : Imago BioSciences, Inc. (« Imago »), une société biopharmaceutique privée au stade clinique qui développe des traitements innovants pour les maladies myéloïdes, a annoncé aujourd'hui que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé l'accès à son programme PRIME (PRIority MEdicines) pour l’IMG-7289 (bomédemstat), un inhibiteur de la déméthylase-1 spécifique de la lysine (LSD1), pour le traitement des patients à risque intermédiaire-2 et à haut risque atteints de myélofibrose qui sont devenus intolérants, résistants ou non éligibles à un inhibiteur de Janus Kinase (JAK). […].

Les propriétés des cellules souches adultes remises en question ?

Caducee.net, le 14 mars 2002 : Les capacités de différenciation des cellules souches adultes en diverses lignées cellulaires pourraient bien devoir faire l'objet de nouvelles évaluations. Deux articles scientifiques qui paraîtront dans la revue Nature montrent qu'elles peuvent fusionner de façon spontanée avec des cellules existantes et donner naissance à des cellules tétraploïdes. Elles adoptent alors le phénotype de la cellule receveuse. […].

Des Français ont réalisé un essai de thérapie génique chez des bébés

Caducee.net, le 28 décembre 1999 : Quatre enfants âgés de moins d'un an, atteints d’un déficit immunitaire sévère de l’immunité, ont été traités cette année par thérapie génique à l'hôpital Necker-Enfants-Malades de Paris. […].

Transplantation des deux mains : le principal défi est celui de l’immunosuppression

Caducee.net, le 14 janvier 2000 : Le principal défi de la première mondiale chirurgicale qu’a réalisée jeudi l’équipe internationale dirigée par le Pr Jean-Michel Dubernard à Lyon est avant tout lié au traitement immunosuppresseur que devra suivre à vie le patient doublement greffé. […].

Une nouvelle procédure de greffe rénale éviterait le traitement immunosuppresseur à long terme

Caducee.net, le 24 avril 2002 : Des chercheurs du centre médical de l’université de Stanford (Californie, EU) ont mis au point une nouvelle approche de transplantation rénale visant à éviter un traitement immunosuppresseur à long terme au receveur. L’idée de la technique est de fournir au receveur préalablement immunodéprimé des cellules souches hématopoïétiques du donneur afin de permettre un minimum de rejet de greffe ainsi que la possibilité d’élargir le nombre de greffons potentiellement transplantables. […].

EMEA accorde la désignation de produit orphelin à ATIR(TM), principal produit de Kiadis Pharma

PR Newswire, le 23 septembre 2008 : AMSTERDAM, September 23 /PRNewswire/ -- Kiadis Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui que son principal produit ATIR(TM) a reçu la désignation de médicament orphelin (ODD) par l'Agence européenne des médicaments (EMEA) pour la prévention de la maladie aiguë du greffon contre l'hôte (GvHD) issue d'une greffe de moelle osseuse allogénique. […].

Un nouveau rapport souligne la nécessité d’agir contre la disparité dans les soins du myélome multiple à travers l’Europe

Janssen, le 03 septembre 2014 : « Nous sommes très heureux de la publication de ce rapport qui, nous l’espérons, sera utilisé comme un outil efficace pour soutenir la discussion sur l’amélioration des traitements et des soins et la prise de conscience des besoins non satisfaits encore en vigueur des patients souffrant de myélome multiple », a commenté Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe (MPE). « Les patients atteints de myélome multiple ont largement bénéficié de l’introduction de nouveaux traitements efficaces et d’une meilleure compréhension de la biologie de ce cancer au cours des 10 à 15 dernières années. Cependant, de nombreux défis restent d’actualité pour les 39 000 personnes diagnostiquées avec un myélome multiple en Europe chaque année.1 La disparité dans l’accès aux nouveaux traitements et soins psychologiques est répandue dans toute l’Europe. En tant que communauté, nous devons améliorer considérablement la façon dont l’opinion des patients est prise en compte dans l’établissement des priorités et la conception des modèles de recherche, de traitement et de soins dans le myélome multiple. » […].

L'étude de phase III évaluant le traitement au REVLIMID® chez des patients présentant des risques élevés de myélome multiple couvant a indiqué une réduction statistiquement significative du risque de progression de la maladie

Businesswire, le 06 décembre 2010 : L'étude de phase III multicentrique, randomisée, ouverte a évalué si un traitement précoce au REVLIMID et à la dexaméthasone chez des patients présentant des risques élevés de myélome multiple couvant asymptomatique retardait l'évolution en maladie symptomatique par rapport à des patients observés, n'ayant pas suivi ce traitement. […].

La Commission européenne accorde une autorisation marketing complète au VIDAZA®pour le traitement des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques (SMD) et une leucémie myéloïde aiguë (LAM)

Businesswire, le 23 décembre 2008 : Première et unique thérapie épigénique anti-cancer capable de prolonger considérablement l'espérance de vie des patients présentant un risque intermédiaire-2 et élevé de contracter des syndromes myélodysoplastiques (SMD) et une leucémie myéloïde aiguë (LAM) […].

L’hypoxie influence le stock de cellules souches hématopoïétiques

Caducee.net, le 26 juin 2002 : Le micro-environnement médullaire, on le sait, conditionne le devenir des cellules souches hématopoïétiques (SCH), notamment l’influence de molécules comme les cytokines ou les molécules d’adhésion qui peuvent orienter vers la différenciation cellulaire. Les facteurs physico-chimiques sont moins étudiés et pourtant les travaux du professeur Zoran Ivanovic vont dans le sens d’un contrôle de l’homéostasie hématopoïétique (équilibre entre auto-renouvellement des cellules souches et leur différenciation) par les concentrations locales basses en oxygène. […].

Elan et Biogen Idec lancent le premier essai clinique de TYSABRI® en oncologie

Businesswire, le 05 septembre 2008 : « Nous sommes enthousiasmés de commencer le programme d'essai clinique en oncologie pour TYSABRI », déclare Wayne Saville, MD, directeur de la recherche médicale en oncologie chez Biogen Idec. « TYSABRI a un potentiel prometteur à l'égard du myélome multiple et d'un certain nombre d'autres cancers, en agissant comme anticorps bloquant anti-VLA4. Il constitue un ajout important à la solide gamme de médicaments en cours de mise au point par Biogen Idec. » […].

Les biopuces : un outil révolutionnaire pour le diagnostic de cancer

Caducee.net, le 18 octobre 1999 : La biopuce qui permet d’analyser en quelques heures des milliers de séquences d’ARN, et donc de disposer d’une analyse quantitative des profils d’expression d’une multitude de gènes, s’avère être un outil exceptionnel pour classer avec plus de précision les différentes variétés de tumeurs malignes et en découvrir d’autres, indique une étude de chercheurs américains parue dans la revue Science. […].

VIDAZA®Une étude AZA-001 signale que l'accroissement, jusque-là inégalé, de l'espérance de vie des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques...

Businesswire, le 09 décembre 2008 : VIDAZA®Une étude AZA-001 signale que l'accroissement, jusque-là inégalé, de l'espérance de vie des patients présentant un risque élevé de développer des syndromes myélodysplastiques (SDM) s'étend désormais aux patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LAM) […].

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

Celgene, le 24 septembre 2014 : L’homologation de l’ABRAXANE contre le cancer du pancréas est particulièrement significative puisqu’aucun nouveau médicament n’a été approuvé en près de sept ans, et plus de 30 essais cliniques de phase III ont échoué à passer le stade de l’autorisation réglementaire dans l’Union européenne pour le cancer du pancréas avancé ou métastatique. En Suisse, le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer, affectant environ 1000 patients sur l’année à venir.2 L’espérance de vie médiane à l’issue d’un diagnostic de cancer du pancréas est d’uniquement 3 à 6 mois.3,4 […].

nuance

Les plus