nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Moelle osseuse

198 résultats triés par date
affichage des articles n° 145 à 163

Une analyse décisive indique que le traitement continu sous REVLIMID® et dexaméthasone augmente considérablement la survie globale des patients atteints de myélome multiple

Businesswire, le 09 décembre 2008 : « Les données montrent que tant que les patients répondent au traitement et qu’il est possible de prendre en charge les effets secondaires associés, ils devraient être maintenus sous traitement puisque la poursuite du traitement peut améliorer le résultat et la survie globale de façon significative », a déclaré Jesus San Miguel, MD, chef du service d’hématologie de l’université de Salamanca et principal auteur de l’étude. « Les patients et les médecins doivent travailler ensemble afin de prendre en charge les effets secondaires et permettre la poursuite des traitements. » […].

Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut...

Businesswire, le 09 décembre 2008 : Une étude de phase I présentée par la Société américaine d'hématologie sur l'utilisation combinée de REVLIMID® et de VIDAZA® chez des patients atteints d'un syndrome myélodysplasique à haut risque montre que la combinaison est bien tolérée et présente une activité élevée […].

Des données actualisées portant sur le REVLIMID® dans le traitement du myélome multiple récemment diagnostiqué font état de taux de survie à trois ans sans précédent dans l'étude de phase III ECOG E4A03

Businesswire, le 09 décembre 2008 : En outre, dans une analyse décisive au cours de laquelle les patients ont été traités en continu par une thérapeutique Rd par rapport à la greffe de cellules souches, on a relevé chez ces patients un taux global de réponse de 91 % avec un taux de 57 % de réponse complète accompagné d'un excellent taux de réponse partielle (CR + VGPR). […].

Selon la MDS Foundation, l'homologation du VIDAZA pourrait apporter des améliorations en terme de survie pour les patients atteints de syndromes myélodysplasiques et de formes de cancers apparentées

Businesswire, le 07 janvier 2009 : Kathy Heptinstall, Directrice d'exploitation de la Myelodysplastic Syndromes Foundation, a déclaré : « C'est une étape importante pour les patients atteints d'un SMD, car VIDAZA a démontré une amélioration significative de leur durée de survie moyenne de deux années en comparaison avec des traitements conventionnels, tout en libérant 45 pour cent des patients des contraintes de la transfusion sanguine qui peut entraîner des effets secondaires notables et une baisse considérable de la qualité de vie. La MDS Foundation s'est engagée à assurer que les patients en besoin soient informés et aient accès aux nouveaux traitements capables de les aider à prolonger et à améliorer la qualité de leur vie. Nous soutiendrons les initiatives visant à assurer le remboursement pour que les patients atteints d'un SMD partout en Europe puissent avoir accès au VIDAZA et à toutes les nouvelles avancées dans le traitement des SMD dès leur mise à disposition. » […].

La Fondation internationale du myélome fait l'éloge de la proposition britannique sur le REVLIMID® , un modèle positif et innovant de remboursement

Businesswire, le 02 février 2009 : Le REVLIMID est un médicament oral dont les résultats indiquent qu'il peut prolonger la vie, souvent de plusieurs années, et améliorer la qualité de vie des patients atteints de myélome multiple, un cancer du sang, sans les effets secondaires débilitants qui sont généralement associés à la chimiothérapie. En application d'un plan préliminaire annoncé par NICE, l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique, le REVLIMID (en combinaison avec le stéroïde dexaméthasone) serait approuvé au Royaume-Uni pour les patients qui ont reçu un traitement précédent comportant deux régimes médicamenteux. Toutefois, le fabricant CELGENE prendra en charge le coût du médicament pour les rémissions d'une durée dépassant environ deux années (26 cycles de traitement, de 28 jours chacun) après le commencement du traitement par REVLIMID. Cette approche couvre les coûts à long terme et élimine les incertitudes budgétaires pour les pouvoirs publics. […].

REVLIMID® reçoit un avis préalable favorable de l'Institut national de la santé et de l'excellence clinique (INEC) pour être utilisé dans les services nationaux de santé (SNS) en Angleterre et au pays de Galles

Businesswire, le 31 janvier 2009 : L'INEC a tenu compte des avantages de REVLIMID en termes d'allongement de la durée de vie et de rentabilité pour les SNS Les SNS financeront intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour 26 cycles de traitement de 28 jours par cycle (normalement étalés sur une durée de deux ans) chez les patients ayant suivi un traitement antérieur contre le myélome multiple Celgene financera intégralement l'utilisation de REVLIMID par voie orale pour les patients devant poursuivre au-delà de 26 cycles cette thérapie novatrice pour les malades non hospitalisés […].

Orcrist Bio Inc. soumet une demande auprès d'une autorité compétente européenne pour un essai ouvert de phase I sur l'innocuité de HYC750 administré en dose croissante

PR Newswire, le 09 février 2009 : CALGARY, Canada, February 9 /PRNewswire/ -- Orcrist Bio Inc. (ORC), une société de biotechnologie consacrée à la mise au point de produits pharmaceutiques pouvant mobiliser des cellules souches, a annoncé aujourd'hui avoir déposé une demande auprès des autorités compétentes européennes de Séville, en Espagne, pour un essai ouvert de phase I portant sur l'innocuité de HYC750 administré en dose croissante chez des bénévoles hommes en bonne santé. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'innocuité, la tolérabilité et les profils pharmacocinétique et pharmacodynamique (induction de l'hématopoïèse) de HYC750, une préparation brevetée d'hyaluronane. ORC a utilisé l'expérience et le savoir-faire de Kinesis Pharma BV (Breda, Pays-Bas) en matière de réglementation pour préparer cette demande d'essai clinique. L'étude prévue devrait être menée par InPEC BV (Breda, Pays-Bas) dans leur site d'essai clinique situé à Malaga, en Espagne. […].

Une étude de phase II évalue le bénéfice clinique du pomalidomide chez les patients atteints de myélome multiple lourdement prétraités

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Cet essai, intitulé MM-002, était une étude randomisée ouverte de phase II évaluant le pomalidomide plus une faible dose de dexaméthasone, en comparaison avec le pomalidomide seul chez des patients atteints de myélome multiple en rechute et réfractaire. Le pomalidomide, associé ou non à une faible dose de dexaméthasone, a été administré selon des cycles de 28 jours : une dose quotidienne unique de 4 mg de pomalidomide aux jours 1 à 21, tous les 28 jours, et une faible dose hebdomadaire de dexaméthasone (40 mg). […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

Pluristem Therapeutics reçoit l’autorisation de la FDA pour débuter le premier essai clinique de la cellule souche dérivée de placenta sur l’être humain

Businesswire, le 03 mars 2009 : Zami Aberman, président-directeur général de Pluristem a déclaré : « Nous sommes ravis que la FDA ait approuvé si rapidement notre demande d’autorisation (IND) pour notre produit PLX-PAD. Le PLX-PAD est notre premier produit candidat dans notre gamme PLX et cet essai clinique sera la première fois qu’un produit cellule souche dérivé de placenta, développé avec notre technologie d’expansion 3D, sera utilisé sur l’être humain. Nos cellules PLX sont des produits prêts à l’usage, de « taille unique » qui ne nécessitent pas de recherche de compatibilité tissulaire avant d’être administrés aux patients. Nous croyons que cette approche unique peut fournir aux patients une source abordable et immédiate de thérapie cellulaire et positionnera Pluristem en tant que leader dans le domaine de la thérapie cellulaire. » […].

Une étude de phase I évaluant l'azacitidine orale comme traitement potentiel des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë a été présentée à la réunion de l'American Society of Hematology

Businesswire, le 11 décembre 2011 : Dans la première partie de l'étude, les patients ont reçu un cycle initial d'azacitidine sous-cutanée (75 mg/m2 fois par jour pendant les 7 premiers jours d'un cycle de 28 jours). Ils ont été alors affectés à des doses différentes d'azacitidine orale (120-600 mg par jour) pendant les sept premiers jours de dosages répétés de 28 jours. Dans la deuxième partie, les patients ont été affectés à l'un de quatre dosages d'azacitidine orale : 300 mg par jour ou 200 mg deux fois par jour, chacun pendant 14 ou 21 jours de chaque cycle de 28 jours. Les patients ont suivi le traitement jusqu'à la progression de la maladie ou jusqu'à leur retrait de l'étude. […].

Dans une étude de suivi sur trois ans, SPRYCEL® (dasatinib) 100 mg une fois par jour démontre une réponse plus rapide et plus profonde que l’imatinib 400 mg chez des patients atteints de leucémie myéloïde chronique à chromosome de Philadelphie positif en phase chronique, nouvellement diagnostiqués.

Caducee.net, le 13 juillet 2012 : Bristol-Myers Squibb et Otsuka Pharmaceutical Europe Ltd., ont annoncé les résultats de suivi sur trois ans de l’essai DASISION, qui démontrent qu’un traitement de première  intention  par  SPRYCEL®  100 mg  présente  des  taux  de  réponse  plus  rapides  et  plus profondes que le Glivec® (imatinib) 400 mg [tels que définis par le temps nécessaire pour atteindre une réponse cytogénétique complète (RCyC) ou une réponse moléculaire majeure (RMM)]. […].

REVLIMID® obtient une décision d'évaluation finale favorable de l'Institut national pour la santé et l'excellence clinique (NICE) en vue de son utilisation par le National Health Service (NHS) en Angleterre et au Pays de Galles

Businesswire, le 23 avril 2009 : La recommandation précise également que le coût du médicament REVLIMID (à l'exclusion des coûts annexes) pour les patients poursuivant le traitement pendant plus de 26 cycles (chacun de 28 jours; normalement une période de deux ans) sera pris en charge par Celgene. […].

BIOTRONIK va fournir la technologie DCI à Cardio3 BioSciences pour son essai clinique à base de cellules souches C-Cure®

Businesswire, le 22 mai 2009 : Dans le cadre de son engagement à fournir une thérapie optimale, la société distribuera aux patients qui participent à l'essai un défibrillateur cardiaque implantable (DCI) équipé d'un système Home Monitoring®. Ces dispositifs assurent aux patients souffrant d'une insuffisance cardiaque grave un niveau de soin optimal. À base d'une technologie cellulaire de troisième génération, BIOTRONIK Home Monitoring® constitue le système de télécardiologie le plus avancé pour les patients cardiaques. Le système Home Monitoring® de BIOTRONIK réduit en toute sécurité le nombre des consultations traditionnelles, tout en améliorant le respect du suivi, et permet une évalution plus précoce des événements cardiovasculaires cliniquement pertinents. […].

Des avancées dans les traitements des patients atteints de syndromes myélodysplasiques occupent une place centrale lors du 10e Symposium Annuel International de Patras, en Grêce

Businesswire, le 14 mai 2009 : La conférence a été ponctuée par de nouvelles données mettant en lumière les progrès récents dans le traitement des SMD, dont des données provenant d'études qui ont révélé des améliorations des mesures-clé telles la sécurité et la tolérabilité des médicaments, les temps de survie des patients et leur indépendance aux transfusions sanguines. Certains de ces temps forts figurent ci-après. […].

Celgene annonce l'introduction d'une demande d'autorisation de mise sur le marché pour le REVLIMID® au Japon

Businesswire, le 07 juillet 2009 : «L'introduction d'une demande d'autorisation au Japon représente une étape importante dans notre effort de rendre le REVLIMID accessible aux patients qui en ont besoin dans l'un des pays qui compte le plus de patients cancéreux au monde», a déclaré Joseph Melillo, directeur général de Celgene KK. […].

Cellules souches embryonnaires, éthique et réglementation

Caducee.net, le 04 février 2002 : Une table ronde internationale intitulée : ‘Un état des lieux législatif et réglementaire sur l’utilisation des cellules souches embryonnaires’, a eu lieu samedi 2 février à la Cité des Sciences et de l’Industrie, venant clôturer une série de conférences consacrée à l’utilisation des cellules souches en recherche (consultables sur le site http://www.cite-sciences.fr ). Y participaient scientifiques, juristes et politiques, qui ont débattu, avec le public venu nombreux, de la question centrale de l’utilisation du tissu embryonnaire par les chercheurs. Cette discussion, très animée, était placée dans le contexte d’une actualité forte sur le sujet puisque actuellement notre représentation nationale est en train de débattre du nouveau projet de révision des lois sur la bioéthique de 1994. […].

L’hormone de croissance préserve le stock de cellules souches chez le rat âgé

Caducee.net, le 07 février 2002 : Une recherche franco-américaine montre in vivo chez le rat que l’administration d’hormone de croissance (GH) pendant 24 mois, permet de diminuer la perte des cellules souches hématopoïétiques et même d’augmenter leur production, ainsi que d’aider à la reconstitution du thymus. […].

nuance

Les plus