nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Moelle osseuse

198 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

Un cas de transmission de lymphome T après une transplantation de moelle osseuse

Caducee.net, le 15 novembre 2001 : La transmission de cellules cancéreuses ou précancéreuses lors d'une transplantation est un phénomène rare. Un groupe de médecin décrit dans le NEJM le cas d'une transmission de lymphome T entre deux sœurs au cours d'une transplantation de moelle. […].

Déficit immunitaire combiné sévère : des résultats encourageants avec la thérapie génique

Caducee.net, le 28 décembre 2004 : Une étude anglaise publiée dans le Lancet apporte de nouveaux éléments positifs sur l'efficacité de la thérapie génique pour le traitement du déficit immunitaire combiné sévère liée au chromosome X (SCID-X1). […].

Un modèle murin de drépanocytose humaine corrigé par thérapie génique

Caducee.net, le 14 décembre 2001 : Une équipe internationale coordonnée par le français Philippe Leboulch, qui travaille au MIT (Cambridge, Massachusetts, EU) et dans l’unité INSERM 111 (Hôpital St Louis, Paris, France), a mis au point une nouvelle technique de transfert de gène permettant de corriger le gène humain de la globine βA défectueux dans la drépanocytose. Selon les chercheurs, qui publient leurs résultats dans Science, le transgène est stable, exprimé dans 99% des érythrocytes circulants et permet de corriger les symptômes de la maladie. […].

Echec des greffes de cellules hématopoïétiques : les différences alléliques entre le donneur et le receveur n'ont pas toutes la même valeur

Caducee.net, le 20 décembre 2001 : La réussite d'une greffe de cellules souches hématopoïétique dépend des différences entre les allèles des systèmes HLA du donneur et receveur. Dans le dernier NEJM, Petersdorf et al. ont étudié la relation entre les différences de séquences HLA et le risque d'échec de la greffe. Les différences identifiables par une analyse sérologique sont apparues plus importantes que celles qui reposent uniquement sur une différence de séquence nucléique. […].

Cellules progénitrices endothéliales : des marqueurs pronostiques du risque coronarien

Caducee.net, le 10 septembre 2005 : Chez les patients coronariens, le nombre de cellules progénitrices endothéliales circulantes est inversement corrélé au risque cardiovasculaire. Ceci est le résultat d’une étude parue dans la dernière livraison du NEJM. […].

Thérapie génique de l’hémophilie réussie chez la souris

Caducee.net, le 21 janvier 2002 : Une équipe de chercheurs américains de l’université du Minnesota vient d’apporter la démonstration qu’il est possible d’utiliser des cellules endothéliales humaines circulantes comme vecteur pour le gène du facteur anti-hémophilique VIII. Des souris injectées avec ces cellules transformées ont exprimé des taux thérapeutiques de facteur VIII de manière stable et durable. De nouvelles approches thérapeutiques de l’hémophilie de type A sont désormais envisageables à l’homme. […].

Neuroblastome : éviter les métastases avec la capase-8

Caducee.net, le 09 janvier 2006 : La perte de la caspase-8 est un déterminant majeur de l’agressivité des neuroblastomes et son expression est souvent absente dans les cellules cancéreuses métastatiques, indique une étude parue dans l’édition de la revue Nature datée du 5 janvier. […].

Le clonage thérapeutique pour soigner la drépanocytose

Caducee.net, le 10 janvier 2006 : Sera-t-il un jour possible de soigner la drépanocytose par thérapie génique ? C’est du moins ce que proposent des chercheurs qui sont parvenus à corriger la mutation chez des souris en utilisant et en manipulant des cellules souches embryonnaires. […].

Infarctus : le recrutement des cellules souches en défaut

Caducee.net, le 08 mars 2006 : La mobilisation de cellules souches par le G-CSF ne semble pas réduire la taille de l’infarctus du myocarde (IDM), montre un nouvel essai clinique. […].

Kiadis Pharma reçoit de la FDA la désignation de médicament orphelin pour Rhitol(TM)

PR Newswire, le 15 avril 2008 : AMSTERDAM, April 15 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a annoncé aujourd'hui que l'U.S. Food and Drug Administration (FDA) a accordé à son produit Rhitol(TM) la désignation de médicament orphelin pour le traitement de la maladie du greffon contre l'hôte (GvHD) chronique. Cette complication d'allogreffe de la moelle osseuse est extrêmement invalidante et elle peut mettre en danger la vie du patient lorsqu'il est insensible au traitement par stéroïdes. Le Rhitol(TM) a fait l'objet d'une étude multicentrique de phase I/II pour les patients atteints d'une GvHD aiguë, chronique et résistante aux stéroïdes. Une étude de phase III est prévue en 2008. […].

Des études précliniques montrent des résultats prometteurs pour une nouvelle thérapie aux anticorps pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA)

PR Newswire, le 10 décembre 2007 : ATLANTA, December 10 /PRNewswire/ -- CSL Limited, la société biopharmaceutique chef de file en Australie, a présenté aujourd'hui, à la 49éme rencontre annuelle de l'American Society of Hematology (ASH), des données qui démontrent l'activité pré-clinique prometteuse d'un nouvel anticorps monoclonal pour le traitement potentiel de la leucémie myéloïde aiguë (LMA). […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur Revlimid® administré à des patients atteints de Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) non traitée

Businesswire, le 08 juin 2010 : Celgene International Sàrl (NASDAQ:CELG) a annoncé aujourd'hui que des chercheurs avaient présenté les données d'une étude de phase II menée à l'initiative de chercheurs sur la lénalidomide (REVLIMID) administrée à des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique non traitée, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology. […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur le pomalidomide pour le traitement des patients atteints de myélome multiple réfractaire

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les patients atteints de myélome multiple qui ont progressé après plusieurs thérapies possèdent des options de traitement limitées. Dans un rapport précédent, le pomalidomide a montré des réponses chez les patients atteints de myélome multiple en rechute et réfractaires au lénalidomide. Les patients réfractaires au bortezomib n'ont pas été évalués dans ce rapport précédent (Lacy et col. ASH 2009. Extrait nº 429). […].

La présentation orale à l'ASCO d'une étude intergroupe de phase III (CALGB 100104) évalue le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple et ayant subi au préalable une autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les résultats de l'étude clinique de phase III, randomisée, contrôlée, en double aveugle, multicentrique portant sur des patients nouvellement diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, à la suite d'une autotransplantation de cellules souches (ASCT) (CALGB 100104), ont indiqué que 13,8 % des patients (29 sur 210) recevant un traitement quotidien ininterrompu de 10 à 15 mg de lénalidomide (REVLIMID) ont constaté une progression de la maladie au suivi médian de 12 mois, contre 27,9 % de ceux (58 sur 208) (p […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude randomisée de phase III comparant REVLIMID® administré en association au melphalan et à la prednisone (MPR) à l'autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Dans le cadre de l'étude, 402 patients ont reçu un traitement inductif de Rd pendant quatre cycles de 28 jours. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un traitement de MPR pendant six cycles de 28 jours, ou une autotransplantation de cellules souches en tandem (MEL200). Une fois ce schéma posologique terminé, les patients ont été randomisés pour recevoir soit de la lénalidomide en continu, soit aucun traitement continu jusqu'à la rechute. […].

REVLIMID® reçoit l'homologation pour le traitement des syndromes myélodisplasiques à délétion 5q au Japon

Businesswire, le 20 août 2010 : Cette homologation de REVLIMID est basée sur les résultats de sécurité et d'efficacité de plusieurs essais internationaux menés sur des patients atteints de SMD à délétion 5q, qui ont servi de base à l'homologation réglementaire du produit dans 19 pays au monde. […].

A l'occasion d'un essai de phase 3 contrôlé par placebo, motavizumab de MedImmune a réduit de 83 % les hospitalisations imputables au VRS parmi des nourrissons nés à terme appartenant à un groupe à haut risque d'Amérindiens

PR Newswire, le 24 août 2007 : GAITHERSBURG, Maryland, August 24 /PRNewswire/ -- MedImmune, Inc. a annoncé aujourd'hui que, dans une étude de phase 3, motavizumab a permis de réduire les hospitalisations imputables au virus respiratoire syncytial (VRS) de 83 % comparé au placebo (8,3 % dans le groupe placebo contre 1,4 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le critère principal d'évaluation. En outre, l'essai a montré une réduction de 71 % dans l'incidence des infections des voies aériennes inférieures (LRI) dues au VRS nécessitant une gestion en patient externe (9,5 % dans le groupe placebo et 2,8 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le second critère d'évaluation. […].

Therakos, Inc A Reçu un Marquage CE en Europe pour sa Nouvelle Génération de Système de Photophorèse

PR Newswire, le 21 avril 2008 : ASCOT, Angleterre, April 21 /PRNewswire/ -- Therakos, Inc., pionnier depuis plus de 20 ans dans la thérapie cellulaire des maladies auto-immunes, annonce avoir reçu un marquage CE en Europe pour son Système de photophorèse THERAKOS(TM) CELLEX(TM), thérapie destinée au traitement des patients souffrant de maladies immunes indirectes telles que la maladie du greffon contre l'hôte aiguë ou chronique (GvHD) et le lymphome cutané à cellules T (CTCL). Le Système de Photophorèse THERAKOS(TM) CELLEX(TM) constitue la future génération d'une ligne de produits qui offre les seuls systèmes validés, automatisés et intégrés ayant reçu un Marquage CE pour réaliser des photophorèses extracorporelles (ECP). […].

nuance

Les plus