nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Moelle osseuse

198 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

EPREX® (époétine alfa) de Janssen démontre son efficacité en tant que traitement de l'anémie chez les patients présentant un niveau de risques faible à intermédiaire-1 de développer des syndromes myélodysplasiques

Janssen, le 13 juin 2016 : Ces données, ainsi que trois études fondées sur les registres, provenant de toute l'Europe, ont été soumises à l'autorité sanitaire française, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM)- autorité sanitaire de référence pour EPREX (époétine alfa) dans le cadre de la procédure de reconnaissance mutuelle, dans le but d'élargir l'autorisation de mise sur le marché existante en Europe. Une décision devrait être prise au cours des prochains mois. […].

Un nouveau marqueur moléculaire des encéphalopathies spongiformes transmissibles

Caducee.net, le 01 mars 2001 : Des chercheurs écossais ont montré que l'expression d'un gène particulier était profondément perturbée chez plusieurs modèles animaux d'encéphalopathie spongiforme transmissible (EST). Ce résultat est particulièrement intéressant car il pourrait conduire à la mise au point d'un test de dépistage sanguin. Le marqueur en question est spécifique des cellules de la lignée érythrocytaire, ce qui apporte de nouveaux éléments sur la pathogenèse de la maladie. […].

Premier succès de thérapie génique : l’effet bénéfique sera-t-il temporaire ou définitif ?

Caducee.net, le 28 avril 2000 : Rien ne permet aujourd’hui de répondre à la question de savoir si l’effet bénéfique du gène introduit dans les précurseurs médullaires des enfants atteints de déficit immunitaire combiné sévère lié à l’X sera temporaire ou définitif, ont indiqué le Dr Marina Cavazzana-Calvo et le Pr Alain Fischer au cours d’une conférence de presse organisée jeudi à l’hôpital Necker-Enfants Malades. […].

La leucémie lymphoblastique aiguë avec un chromosome Philadelphie est associée à un pronostic péjoratif

Caducee.net, le 06 avril 2000 : Contrairement à la forme habituelle de la leucémie lymphoblastique aiguë, la leucémie lymphoblastique aiguë avec un chromosome Philadelphie Ph 1 est associée à un pronostic péjoratif, indique une étude multicentrique menée par des cliniciens italiens, américains, allemands et français et publiée dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine (NEJM). […].

Une nouvelle classe de cellules souches

Caducee.net, le 10 juin 2003 : Des chercheurs canadiens viennent de décrire une nouvelle classe de cellules souches humaines capables de rapidement générer des cellules sanguines. […].

Rémission complète de neuroblastome obtenue par MIBG I-131 + greffe

Caducee.net, le 06 décembre 2000 : La méta-iodobenzylguanidine (MIBG) est largement utilisée dans le diagnostic du neuroblastome. L'intérêt de fortes doses de MIBG marquée à l'iode 131 (131-I MIBG) a été évalué lors d'un essai de phase I dans le traitement du neuroblastome (chimiothérapie myelo-suppressive + transplantation de cellules souches). Les résultats présentés au Congrès de la Société Américaine d'Hématologie indiquent que cette approche est bien tolérée et peu toxique. Le taux de rémission était relativement élevé chez les enfants traités. […].

LMC chromosome Philadelphie positive (Ph ) : l’arrêt de traitement est envisageable pour certains patients ayant été traité par Tasigna

LMC chromosome Philadelphie positive (Ph ) : l’arrêt de traitement est envisageable pour certains patients ayant été traité par Tasigna

NOVARTIS, le 19 octobre 2017 : Rueil-Malmaison, le 19 octobre 2017 - Novartis a annoncé en juin dernier que la Commission européenne a approuvé l'intégration de données concernant la rémission sans traitement (RST) dans l’AMM de Tasigna® (nilotinib). La RST est la capacité à maintenir une réponse moléculaire (RM) après l'arrêt d'un traitement par inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) chez les patients atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) positive au chromosome de Philadelphie (Ph ) en phase chronique1. Il s'agit d'une étape importante pour la communauté qui travaille sur la LMC Ph , Tasigna étant à ce jour le seul ITK à présenter des informations sur la RST dans son AMM. […].

1ère administration d'UCART22 à un patient ayant la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B en rechute ou réfractaire

1ère administration d'UCART22 à un patient ayant la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B en rechute ou réfractaire

Cellectis, le 03 décembre 2019 : Cellectis (Euronext Growth : ALCLS - Nasdaq : CLLS), une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), a annoncé que la première dose d'UCART22 a été injectée au premier patient inclus dans l'étude clinique de Phase I à dose croissante BALLI-01 en cours au centre médical MD Anderson de l'Université du Texas. L'étude clinique BALLI-01 évaluera l'innocuité, l'expansion, la persistance et l'activité clinique d'UCART22, un produit candidat composé de cellules T modifiées exprimant des récepteurs antigéniques chimériques anti-CD22, chez les patients atteints de leucémie lymphoblastique aiguë (« LLA ») à cellules B en rechute ou réfractaire. […].

Janssen présente les résultats initiaux pour la thérapie BCMA CAR-T JNJ-4528 qui montre des réponses précoces, approfondies et élevées dans le traitement du myélome multiple récidivant ou réfractaire

Janssen, le 09 décembre 2019 : Les résultats de la Phase 1b de l'étude CARTITUDE-1 ont montré des réponses précoces et approfondies par les patients (n=29), avec une médiane de cinq traitements antérieurs contre le myélome multiple (plage : 3–18), traités par JNJ-4528 (dose administré médiane 0,73x106 lymphocytes T viables CAR /kg).1 Cent pour cent des patients ont atteints une réponse au suivi médian à six mois.1 Quatre-vingt-six pour cent des patients étaient tri-réfractaires à un IP, un IMiD et un anticorps anti-CD38, 72 % étaient penta-exposés, et 31 % étaient penta-réfractaires).1 Le taux de réponse globale (TRG) incluait 69 % des patients atteignant une réponse complète (RC) ou supérieure (66 % ont atteint une RC stricte) ; 86 % de patients ont atteint une très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure ; et 14 % des patients ont atteint une réponse partielle (RP). En outre, tous les 15 patients sur un total 29 (100 % des patients évaluables) au niveau de sensibilité 10-5 étaient MRD négatifs au dernier échantillon disponible.1 Au suivi médian de six mois, 27 patients sur 29 étaient sans progression. Sur la base des résultats de la Phase 1b, une dose de Phase 2 recommandée de 0,75x106 de lymphocytes T viables CAR /kg était confirmée.1 […].

Une nouvelle cible contre l’ostéoporose

Caducee.net, le 11 septembre 2007 : Un groupe de chercheurs américains et italiens vient de préciser les mécanismes biologiques à l’origine de l’ostéoporose post-ménopausique. Ils ont par la même identifié une nouvelle cible moléculaire pour contrer cette perte osseuse. […].

Velcade® : Nouvelle contre-indication

Caducee.net, le 21 mars 2008 : Dans le cadre du suivi des données de sécurité d’emploi de Velcade® (bortezomib), l’Agence européenne d’évaluation des médicaments (EMEA) a décidé de contre-indiquer ce médicament anticancéreux chez les patients atteints de troubles pulmonaires (pneumopathies infiltratives aigues) ou cardiaques (atteintes péricardiques) sévères. […].

Kyprolis : un espoir pour les patients atteints de myélome multiple

Kyprolis : un espoir pour les patients atteints de myélome multiple

Caducee.net, le 29 septembre 2015 : Lors d’une procédure accelérée, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé l'octroi d'une autorisation de commercialisation pour Kyprolis (carfilzomib) pour traiter les patients atteints de myélome multiple en rechute (lorsque le cancer est réapparu après au moins une thérapie préalable). Kyprolis est destiné à être utilisé en combinaison avec la lénalidomide et la dexaméthasone, médicaments anticancéreux. […].

Les cellules qui propagent le prion infectieux sont identifiées

Caducee.net, le 02 novembre 1999 : Une équipe de chercheurs britanniques annonce que les cellules folliculaires dendritiques de la rate sont celles qui assurent la réplication de la protéine prion pathologique. […].

Myélome multiple : le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex (daratumumab)

Janssen, le 21 octobre 2019 : Le CHMP émet un avis favorable pour une utilisation élargie du Darzalex®▼(daratumumab) de Janssen pour les patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué qui ne sont pas éligibles à une greffe.   […].

Cellules souches embryonnaires, éthique et réglementation

Caducee.net, le 04 février 2002 : Une table ronde internationale intitulée : ‘Un état des lieux législatif et réglementaire sur l’utilisation des cellules souches embryonnaires’, a eu lieu samedi 2 février à la Cité des Sciences et de l’Industrie, venant clôturer une série de conférences consacrée à l’utilisation des cellules souches en recherche (consultables sur le site http://www.cite-sciences.fr ). Y participaient scientifiques, juristes et politiques, qui ont débattu, avec le public venu nombreux, de la question centrale de l’utilisation du tissu embryonnaire par les chercheurs. Cette discussion, très animée, était placée dans le contexte d’une actualité forte sur le sujet puisque actuellement notre représentation nationale est en train de débattre du nouveau projet de révision des lois sur la bioéthique de 1994. […].

L'essai de Phase 3 portant sur NINLAROTM (ixazomib) en tant que traitement d'entretien de première intention a satisfait au critère principal chez des patients atteints de myélome multiple non traités par greffe de cellules souches

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 08 novembre 2019 : « Nous sommes très encouragés par les résultats de l'essai TOURMALINE-MM4 et poursuivons notre impulsion vers l'avant afin de développer des options d'entretien destinées aux patients atteints de myélome multiple. Et surtout, il s'agit de la troisième lecture positive de Phase 3 du programme d'essais cliniques TOURMALINE », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., Directeur de l'Unité de la domaine thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Nous continuons de déployer tous nos efforts afin d'apporter à nos patients cette option de traitement pratique et bien tolérée », a-t-il ajouté. […].

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen, le 22 juillet 2019 : « Cette nouvelle formulation est un exemple de notre engagement inébranlable à poursuivre des options thérapeutiques innovantes pour soutenir les personnes atteintes de myélome multiple », a déclaré le Dr Patrick Laroche, responsable de la section hématologie thérapeutique, Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag. « Il est important de noter que le daratumumab sous-cutané a démontré une efficacité comparable à celle de la formulation IV existante, qu'il a réduit la vitesse des réactions liées à la perfusion et qu'il a considérablement raccourci le temps nécessaire aux patients pour recevoir le traitement, le faisant passer de plusieurs heures à environ cinq minutes. » […].

Celgene annonce l'introduction d'une demande d'autorisation de mise sur le marché pour le REVLIMID® au Japon

Businesswire, le 07 juillet 2009 : «L'introduction d'une demande d'autorisation au Japon représente une étape importante dans notre effort de rendre le REVLIMID accessible aux patients qui en ont besoin dans l'un des pays qui compte le plus de patients cancéreux au monde», a déclaré Joseph Melillo, directeur général de Celgene KK. […].

nuance

Les plus