nuance

Un nouveau rapport souligne la nécessité d’agir contre la disparité dans les soins du myélome multiple à travers l’Europe

« Nous sommes très heureux de la publication de ce rapport qui, nous l’espérons, sera utilisé comme un outil efficace pour soutenir la discussion sur l’amélioration des traitements et des soins et la prise de conscience des besoins non satisfaits encore en vigueur des patients souffrant de myélome multiple », a commenté Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe (MPE). « Les patients atteints de myélome multiple ont largement bénéficié de l’introduction de nouveaux traitements efficaces et d’une meilleure compréhension de la biologie de ce cancer au cours des 10 à 15 dernières années. Cependant, de nombreux défis restent d’actualité pour les 39 000 personnes diagnostiquées avec un myélome multiple en Europe chaque année.1 La disparité dans l’accès aux nouveaux traitements et soins psychologiques est répandue dans toute l’Europe. En tant que communauté, nous devons améliorer considérablement la façon dont l’opinion des patients est prise en compte dans l’établissement des priorités et la conception des modèles de recherche, de traitement et de soins dans le myélome multiple. »

Un rapport publié aujourd’hui met en lumière les progrès sensibles réalisés dans le domaine des soins aux patients atteints de myélome multiple, tout en demandant que des mesures soient prises pour garantir que tous les patients aient accès à des soins appropriés à travers l’Europe. Le rapport Creating Myeloma History – conçu comme un outil de promotion du changement – aborde les questions gravent qui existent dans la pratique du traitement du myélome multiple. Il s’agit notamment de la nécessité d’une plus grande prise de conscience, du diagnostic précoce et l’accès aux soins optimaux afin d’améliorer l’aptitude de tous les patients à lutter contre cette maladie.

« Nous sommes très heureux de la publication de ce rapport qui, nous l’espérons, sera utilisé comme un outil efficace pour soutenir la discussion sur l’amélioration des traitements et des soins et la prise de conscience des besoins non satisfaits encore en vigueur des patients souffrant de myélome multiple », a commenté Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe (MPE). « Les patients atteints de myélome multiple ont largement bénéficié de l’introduction de nouveaux traitements efficaces et d’une meilleure compréhension de la biologie de ce cancer au cours des 10 à 15 dernières années. Cependant, de nombreux défis restent d’actualité pour les 39 000 personnes diagnostiquées avec un myélome multiple en Europe chaque année.1 La disparité dans l’accès aux nouveaux traitements et soins psychologiques est répandue dans toute l’Europe. En tant que communauté, nous devons améliorer considérablement la façon dont l’opinion des patients est prise en compte dans l’établissement des priorités et la conception des modèles de recherche, de traitement et de soins dans le myélome multiple. »

Au cours des dix dernières années, les taux de survie à un myélome multiple chez les patients ont sensiblement doublé, ce qui constitue un témoignage au travail et aux efforts de collaboration remarquables au sein de la communauté du myélome multiple.2 Toutefois, cette maladie continue d’afficher un taux élevé de diagnostic ou diagnostic tardif ; cela signifie que, même à ce jour, jusqu’à un quart des patients atteints de myélome multiple meurent dans un délai d’un an après leur diagnostic.3,4 Situation tout aussi préoccupante, de nombreux pays, en particulier dans la région de l’Europe de l’Est, continuent de souffrir d’un manque d’accès aux traitements optimaux et de support holistique pour les patients et les familles. Selon les prévisions, dans à peine plus de dix ans, le nombre de personnes diagnostiquées avec un myélome multiple passera à 46 000, des chiffres d’environ 18 % supérieurs à ceux d’aujourd’hui.1 À moins que des mesures ne soient prises par toutes les personnes concernées, cette disparité devrait s’étoffer, et laisser de plus en plus de patients sans les soins vitaux nécessaires.

Le rapport Creating Myeloma History identifie trois problèmes critiques qui doivent être résolus afin de garantir des résultats médicaux optimaux chez les patients souffrant d’un myélome multiple :

  • Le diagnostic du myélome multiple :
    • Améliorer le diagnostic précoce de ce cancer à travers la sensibilisation et la prévention des mauvais diagnostics.
  • L’accès aux soins et traitements optimaux :
    • Mener le changement pour des soins stratifié, où les besoins et les traitements de chaque individu sont pris en considération.
    • Appuyer un meilleur accès aux médicaments et aux soins à travers l’Europe, y compris dans les pays d’Europe de l’Est.
  • La qualité de vie des patients et de ceux qui prennent soin d’eux :
    • S’assurer de la qualité de vie est à l’avant-garde des soins du myélome multiple tant pour les patients que pour ceux qui les soutiennent.

« Janssen s’est engagé à améliorer la vie des personnes atteintes de myélome multiple, et à transformer celle-ci en une maladie chronique, gérable et potentiellement guérissable, dans un avenir pas trop lointain », a commenté Jane Griffiths, présidente du groupe Janssen Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). « Nous nous rendons compte que les réalisations du passé ont été rendues possibles grâce aux efforts collectifs déployés par de nombreux groupes, travaillant souvent ensemble pour une cause unique. Nous devons maintenant veiller à ce que ce progrès et cette collaboration continuent alors que nous nous efforçons de mieux prendre soin de tous ceux qui sont touchés par un myélome multiple, indépendamment du lieu où ils vivent. »

Le rapport complet et ses recommandations peuvent être consultés en ligne à l’adresse www.janssen-emea.com/hpc/reports/Creating-Myeloma-History-Report.

# FIN #

À propos du panel du rapport Creating Myeloma History

Le rapport a été élaboré par Janssen en collaboration avec MPE, avec l’appui d’un groupe d’experts composé de médecins et de patients partenaires :

Mira Armour, directrice, directrice de la recherche sur le myélome et trésorière de Myeloma Patients Europe, Croatie

Roman Hajek, chef du département d’hématooncologie de l’hôpital universitaire et de la faculté de médecine de l’Université d’Ostrava, République tchèque

Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe, Royaume-Uni

Philippe Moreau, chef du département d’hématologie de l’hôpital universitaire Hôtel-Dieu, Nantes, France

Ananda Plate, chef des opérations de Myeloma Patients Europe, Belgique

Anita Waldmann, présidente de LHRM / Myelom-Gruppe LHRM (Leukämiehilfe Rhein-Main e.V)

Sonja Zweegman, professeur d’hématologie, VU University Medical Center, chef du département d’hématologie, Amsterdam, Pays-Bas

À propos du myélome multiple

Le myélome multiple est un cancer du sang incurable qui se déclare dans la moelle osseuse et se caractérise par la prolifération de cellules plasmatiques anormales.5 Le myélome multiple arrive au deuxième rang des formes les plus fréquentes des maladies de la moelle osseuse. Il s’agit d’une forme de cancer relativement rare représentant environ un pour cent de tous les cancers et responsable d’environ deux pour cent des décès dus au cancer. En Europe, où la maladie affecte quelque 39 000 personnes, 24 395 nouveaux cas sont déclarés chaque année.6

À propos de Janssen

Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson s’emploient à répondre aux besoins médicaux non satisfaits les plus importants de notre époque, et à leur apporter une solution, notamment en oncologie (p. ex., myélome multiple et cancer de la prostate), immunologie (p. ex., psoriasis), neuroscience (p. ex., schizophrénie, démence et douleur), maladies infectieuses (p. ex., VIH/SIDA, hépatite C et tuberculose) et maladies cardiovasculaires et métaboliques (p. ex., diabète). Motivés par notre engagement envers les patients, nous mettons au point des solutions durables et intégrées en matière de soins de santé, en travaillant côte à côte avec des intervenants en santé et en comptant sur des partenariats basés sur la confiance et la transparence. Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.janssen-emea.com. Suivez-nous sur www.twitter.com/janssenEMEA pour apprendre les dernières nouvelles.

Ce communiqué de presse contient des « Déclarations prospectives » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Le lecteur est prié de ne pas se fier à ces déclarations prospectives. Ces déclarations se basent sur les attentes actuelles d’évènements futurs. Si des suppositions sous-jacentes s’avèrent imprécises ou si des incertitudes ou risques inconnus se matérialisent, les résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes et projections de Janssen-Cilag International NV, des autres sociétés pharmaceutiques Janssen ou de Johnson & Johnson. Ces risques et incertitudes incluent, sans s’y limiter, les conditions générales dans le secteur et la concurrence ; les facteurs économiques tels que les fluctuations des taux d’intérêt et des taux de change ; les progrès technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par nos concurrents ; les défis inhérents au développement de nouveaux produits, dont l’obtention des autorisations réglementaires ; les défis liés aux brevets ; les évolutions du comportement et des habitudes d’achat ou les difficultés financières des acheteurs de produits et de services de soins de santé ; les modifications des lois et réglementations gouvernementales ainsi que les réformes en matière de soins de santé au plan national et international ; les tendances envers la maîtrise des coûts des soins de santé ; ainsi que la vérification renforcée du secteur des soins de santé par les agences gouvernementales. Une liste et une description plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs sont disponibles dans le rapport annuel de Johnson & Johnson sur le Formulaire 10-K pour l’exercice clos le 30 décembre 2012. Des copies de ce Formulaire 10-K, ainsi que des rapports déposés ultérieurement, sont disponibles en ligne aux adresses www.sec.gov et www.jnj.com, ou sur demande auprès de Johnson & Johnson. Aucune des sociétés pharmaceutiques Janssen, ni Johnson & Johnson, n’entreprend d’actualiser toute déclaration prospective suite à de nouvelles informations ou des développements ou évènements futurs.

La langue originelle du présent communiqué de presse est l’anglais. Les traductions française, allemande, italienne et espagnole sont fournies à titre gracieux. ###

Références bibliographiques

1 GLOBOCAN 2012 Cancer Incidence, Mortality and Prevalence Worldwide. Disponible à l’adresse : http://globocan.iarc.fr/old/burden.asp?selection_pop=62968&Text-p=Europe&selection_cancer=17270&Text-c=Multiple myeloma&pYear=13&type=0&window=1&submit= Execute. Accédé le : 2014 mai.

2 Myeloma Patients Europe. A Report on Myeloma Patient Perspectives. Disponible à l’adresse : http://www.myelomapatientseurope.org/files/4813/7302/8680/MPE_report_on_Myeloma_Patient_Perspectives.pdf. Accédé le : 2014 mai.

3 The Myeloma Beacon. Risk of Infection Among Multiple Myeloma Patients Is High And Rising (ASH 2012). Disponible à l’adresse : http://www.myelomabeacon.com/news/2013/01/11/infection-risk-multiple-myeloma-high-and-rising-ash-2012/. Accédé le : 2014 mai.

4 NetDoctor. What is myeloma? Disponible à l’adresse : http://www.netdoctor.co.uk/diseases/facts/multiplemyeloma.htm. Accédé le : 2014 mai.

5 Myeloma Patients Europe – What is multiple myeloma? Disponible à l’adresse : http://www.myeloma-euronet.org/en/multiple-myeloma/what-is.php. Accédé le : 2014 mai.

6 GLOBOCAN 2012 fact sheet. Disponible à l’adresse : http://globocan.iarc.fr/Pages/fact_sheets_population.aspx. Accédé le : 2014 mai.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 



CONTACT:

Janssen
Contact médias
Satu Kaarina Glawe
Portable : 49 (172) 294 6264

 

© 2014 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Myélome multiple , Soins , Patients , Europe , Personnes , Recherche , Conscience , Biologie , Compréhension , Santé , Diagnostic , Maladie , Vie , Sociétés , Diagnostic précoce , Moelle osseuse , Brevets , Traduction , Langue , Qualité de vie , Maladies cardiovasculaires , Survie , Tumeurs de la prostate , Prostate , Psoriasis , Tuberculose , Travail , Sang , Traductions , Schizophrénie , Secteur des soins de santé , Taux de survie , Soins aux patients , Solutions , Incidence , Agences gouvernementales , Cellules , Comportement , Confiance , Coûts des soins de santé , Démence , Diabète , Douleur , Habitudes , Hépatite , Hépatite C , Moyen Orient , Infection , Jurisprudence , Lumière

nuance

Pratique médicale: Les +