Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Myélome multiple

106 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Un nouveau rapport souligne la nécessité d’agir contre la disparité dans les soins du myélome multiple à travers l’Europe

Janssen, le 03 septembre 2014 : « Nous sommes très heureux de la publication de ce rapport qui, nous l’espérons, sera utilisé comme un outil efficace pour soutenir la discussion sur l’amélioration des traitements et des soins et la prise de conscience des besoins non satisfaits encore en vigueur des patients souffrant de myélome multiple », a commenté Eric Low, PDG de Myeloma UK et vice-président de Myeloma Patients Europe (MPE). « Les patients atteints de myélome multiple ont largement bénéficié de l’introduction de nouveaux traitements efficaces et d’une meilleure compréhension de la biologie de ce cancer au cours des 10 à 15 dernières années. Cependant, de nombreux défis restent d’actualité pour les 39 000 personnes diagnostiquées avec un myélome multiple en Europe chaque année.1 La disparité dans l’accès aux nouveaux traitements et soins psychologiques est répandue dans toute l’Europe. En tant que communauté, nous devons améliorer considérablement la façon dont l’opinion des patients est prise en compte dans l’établissement des priorités et la conception des modèles de recherche, de traitement et de soins dans le myélome multiple. » […].

Plusieurs études de Phase III confirment le bénéfice clinique statistiquement significatif d'un traitement continu avec REVLIMID chez les patients atteints de myélome multiple lors d'un séminaire international sur le myélome

Businesswire, le 09 mai 2011 : Les résultats actualisés provenaient de quatre études de phase III du REVLIMID (lénalidomide), soit en tant que thérapie continue après une dose élevée de melphalan et une thérapie à base de cellules souches autologues, une thérapie continue après l'induction par melphalan, prednisone et lénalidomide chez des patients récemment diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, ou en tant que thérapie à base de lénalidomide plus déxaméthasone comme induction suivie par une thérapie continue à base de lénalidomide chez des patients atteints de myélome multiple asymptomatique. Une analyse de sécurité rétrospective de 11 essais cliniques sponsorisés par Celgene, évaluant le lénalidomide plus le déxaméthasone chez les patients atteints de la forme de rechute/réfractaire du myélome multiple, a également été présentée. […].

Le Darzalex®▼ (daratumumab) montre une augmentation significative de la survie sans progression dans le traitement des patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire

Le Darzalex®▼ (daratumumab) montre une augmentation significative de la survie sans progression dans le traitement des patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire

Janssen, le 12 décembre 2019 : « Ces données de l'étude de Phase 3 CANDOR renforcent l'ensemble croissant de preuves soutenant l'utilisation de régimes contenant du daratumumab dans le traitement du myélome multiple », a déclaré Saad Z. Usmani, D.M., chef de la division Troubles liés aux cellules plasmatiques au Levine Cancer Institute et investigateur principal. « Les résultats apportent des preuves importantes pour ce traitement d'association dans les cas de myélome multiple récidivant ou réfractaire, où les besoins non satisfaits sont encore importants, en particulier chez les patients réfractaires au lénalidomide. » […].

CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE...

Celgene International Sàrl, le 27 janvier 2017 : CELGENE OBTIENT L'AVIS FAVORABLE DU COMITÉ DES MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN (CHMP) POUR ÉTENDRE L’UTILISATION DE REVLIMID® (LÉNALIDOMIDE) EN MONOTHERAPIE AU TRAITEMENT D’ENTRETIEN DU MYÉLOME MULTIPLE NON PRÉALABLEMENT TRAITÉ CHEZ LES PATIENTS ADULTES AYANT REÇU UNE AUTOGREFFE DE CELLULES SOUCHES […].

Janssen cherche à élargir l'utilisation du DARZALEX®▼ (daratumumab) auprès de l'EMA pour le myélome multiple récemment diagnostiqué

Janssen, le 22 novembre 2017 : "Cette demande déposée auprès des autorités sanitaires nous rapproche un peu plus de notre objectif, qui consiste à redéfinir la thérapie combinée pour le myélome multiple, avec le potentiel de rendre le daratumumab accessible à plus de patients durant la continuité du traitement: depuis le diagnostic récent, jusqu'au pré-traitement lourd", déclare Dr Catherine Taylor, cheffe du service des traitements hématologiques, Janssen Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA). "Nous nous réjouissons à l'idée de travailler en étroite collaboration avec l'EMA durant tout le processus d'évaluation afin de concrétiser notre ambition, qui est d'optimiser les avantages cliniques pour les patients atteints de myélome multiple." […].

L’Agence européenne des médicaments accorde une procédure d'évaluation accélérée à l’ixazomib pour les patients atteints de myélome multiple récurrent ou réfractaire aux médicaments

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 27 juillet 2015 : Takeda entend soumettre une demande d’autorisation de mise sur le marché pour l’ixazomib dans l’Union Européenne (EU) dans le courant des prochaines semaines. Cette demande est fondée sur les résultats de la première analyse intermédiaire prédéterminée de l’étude pivot de phase 3 TOURMALINE-MM1. Cette étude est un essai clinique international, randomisé, à double insu, contrôlé par placebo, mené auprès de 722 patients dans le but d'évaluer la supériorité de l'ixazomib en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone sur un placebo en association avec le lénalidomide et la dexaméthasone chez des patients adultes atteints de myélome multiple récurrent et/ou réfractaire. Durant l'essai clinique, les patients poursuivent leur traitement et les résultats à long terme sont évalués. […].

Présentation à l'ASCO des données d'une étude sur le pomalidomide pour le traitement des patients atteints de myélome multiple réfractaire

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les patients atteints de myélome multiple qui ont progressé après plusieurs thérapies possèdent des options de traitement limitées. Dans un rapport précédent, le pomalidomide a montré des réponses chez les patients atteints de myélome multiple en rechute et réfractaires au lénalidomide. Les patients réfractaires au bortezomib n'ont pas été évalués dans ce rapport précédent (Lacy et col. ASH 2009. Extrait nº 429). […].

L'essai de Phase 3 portant sur NINLAROTM (ixazomib) en tant que traitement d'entretien de première intention a satisfait au critère principal chez des patients atteints de myélome multiple non traités par greffe de cellules souches

Takeda Pharmaceutical Company Limited, le 08 novembre 2019 : « Nous sommes très encouragés par les résultats de l'essai TOURMALINE-MM4 et poursuivons notre impulsion vers l'avant afin de développer des options d'entretien destinées aux patients atteints de myélome multiple. Et surtout, il s'agit de la troisième lecture positive de Phase 3 du programme d'essais cliniques TOURMALINE », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., Directeur de l'Unité de la domaine thérapeutique Oncologie chez Takeda. « Nous continuons de déployer tous nos efforts afin d'apporter à nos patients cette option de traitement pratique et bien tolérée », a-t-il ajouté. […].

Janssen reçoit l'autorisation de mise sur le marché UE pour le Darzalex®▼(daratumumab) en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone pour les patients atteints d'un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles...

Janssen, le 21 novembre 2019 : Janssen reçoit l'autorisation de mise sur le marché UE pour le Darzalex®▼(daratumumab) en combinaison avec du lénalidomide et de la dexaméthasone pour les patients atteints d'un myélome multiple récemment diagnostiqué qui ne sont pas admissibles pour une greffe […].

Janssen présente les résultats initiaux pour la thérapie BCMA CAR-T JNJ-4528 qui montre des réponses précoces, approfondies et élevées dans le traitement du myélome multiple récidivant ou réfractaire

Janssen, le 09 décembre 2019 : Les résultats de la Phase 1b de l'étude CARTITUDE-1 ont montré des réponses précoces et approfondies par les patients (n=29), avec une médiane de cinq traitements antérieurs contre le myélome multiple (plage : 3–18), traités par JNJ-4528 (dose administré médiane 0,73x106 lymphocytes T viables CAR /kg).1 Cent pour cent des patients ont atteints une réponse au suivi médian à six mois.1 Quatre-vingt-six pour cent des patients étaient tri-réfractaires à un IP, un IMiD et un anticorps anti-CD38, 72 % étaient penta-exposés, et 31 % étaient penta-réfractaires).1 Le taux de réponse globale (TRG) incluait 69 % des patients atteignant une réponse complète (RC) ou supérieure (66 % ont atteint une RC stricte) ; 86 % de patients ont atteint une très bonne réponse partielle (TBRP) ou supérieure ; et 14 % des patients ont atteint une réponse partielle (RP). En outre, tous les 15 patients sur un total 29 (100 % des patients évaluables) au niveau de sensibilité 10-5 étaient MRD négatifs au dernier échantillon disponible.1 Au suivi médian de six mois, 27 patients sur 29 étaient sans progression. Sur la base des résultats de la Phase 1b, une dose de Phase 2 recommandée de 0,75x106 de lymphocytes T viables CAR /kg était confirmée.1 […].

Janssen reçoit un avis favorable du CHMP recommandant le nouvel anticorps bispécifique TECVAYLI® (teclistamab) pour le traitement des patients atteints de myélome multiple récidivant ou réfractaire (MMRR)

Businesswire, le 25 juillet 2022 : L'AMC consiste en l'approbation d'un médicament qui répond à des besoins médicaux non satisfaits des patients, sur la base de données moins complètes que celles normalement requises, lorsque l'avantage de la disponibilité immédiate du médicament est supérieur au risque et que le demandeur est en mesure de fournir des données cliniques complètes ultérieurement.2 Si, au cours des dernières décennies, les nouvelles options thérapeutiques ont presque doublé les chances de survie des patients atteints de myélome multiple, cette maladie reste incurable.3 La plupart des patients rechuteront et nécessiteront un traitement ultérieur.4 En général, l'efficacité diminue au fur et à mesure des lignes de traitement, si bien que les patients sont confrontés à de mauvais pronostics.5 […].

Annonce d'une webémission : Thérapie continue du myélome multiple - Atelier de médias des sciences

PR Newswire, le 02 décembre 2010 : ORLANDO, Floride, December 2, 2010 /PRNewswire/ -- Le myélome multiple est l'un des cancers qui montre le chemin dans cette nouvelle approche au traitement. Obtenez des informations directement des médecins et des patients montrant le chemin lors d'un atelier de journalistes en science sur le nouveau paradigme du traitement CONTINUOUS (entretien) pour le myélome multiple, présenté par la Fondation internationale du myélome (IMF), avec le docteur Brian Durie, président du conseil de l'IMF. Il discutera de l'incidence croissante du myélome dans le monde et de comment les nouvelles thérapies offrent un guide pour le traitement des cancers du sang, notamment par des commentaires de deux médecins importants sur les dernières données présentées lors du congrès de la Société américaine d'hématologie (ASH), qui soutiennent cette approche : le professeur Antonio Palumbo (Université de Turin en Italie) et le docteur Philip McCarthy (Roswell Park Cancer Institute à New York). […].

L'étude de phase III évaluant le traitement au REVLIMID® chez des patients présentant des risques élevés de myélome multiple couvant a indiqué une réduction statistiquement significative du risque de progression de la maladie

Businesswire, le 06 décembre 2010 : L'étude de phase III multicentrique, randomisée, ouverte a évalué si un traitement précoce au REVLIMID et à la dexaméthasone chez des patients présentant des risques élevés de myélome multiple couvant asymptomatique retardait l'évolution en maladie symptomatique par rapport à des patients observés, n'ayant pas suivi ce traitement. […].

La présentation orale à l'ASCO d'une étude intergroupe de phase III (CALGB 100104) évalue le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple et ayant subi au préalable une autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Les résultats de l'étude clinique de phase III, randomisée, contrôlée, en double aveugle, multicentrique portant sur des patients nouvellement diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, à la suite d'une autotransplantation de cellules souches (ASCT) (CALGB 100104), ont indiqué que 13,8 % des patients (29 sur 210) recevant un traitement quotidien ininterrompu de 10 à 15 mg de lénalidomide (REVLIMID) ont constaté une progression de la maladie au suivi médian de 12 mois, contre 27,9 % de ceux (58 sur 208) (p […].

Les données de trois présentations évaluant les bienfaits cliniques du Pomalidomide chez les patients atteints de myélome multiple préalablement traité ont été présentées lors de la réunion annuelle de la Société Américaine d'Hématologie (ASH)

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Extrait #859 – Etude de phase 2 de deux modalités de Pomalidomide (CC4047) plus une faible dose de Dexaméthasone en tant que thérapie de traitement du myélome multiple chez les patients en rechute, IFM 2009-02 […].

L’Intergroupe Francophone du Myélome (IFM) a évalué, dans le cadre d’une étude de phase III (IFM 2005 02), le traitement continu avec REVLIMID® sur des patients atteints d'un myélome multiple à la suite d’une greffe de ...

Businesswire, le 07 décembre 2010 : L’Intergroupe Francophone du Myélome (IFM) a évalué, dans le cadre d’une étude de phase III (IFM 2005 02), le traitement continu avec REVLIMID® sur des patients atteints d'un myélome multiple à la suite d’une greffe de cellules souches autologues […].

Kyprolis : un espoir pour les patients atteints de myélome multiple

Kyprolis : un espoir pour les patients atteints de myélome multiple

Caducee.net, le 29 septembre 2015 : Lors d’une procédure accelérée, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé l'octroi d'une autorisation de commercialisation pour Kyprolis (carfilzomib) pour traiter les patients atteints de myélome multiple en rechute (lorsque le cancer est réapparu après au moins une thérapie préalable). Kyprolis est destiné à être utilisé en combinaison avec la lénalidomide et la dexaméthasone, médicaments anticancéreux. […].

Évaluation, dans le cadre d’une étude de phase III d’Intergroup (CALGB 100104), du traitement continu avec REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple à la suite d’une greffe de cellules souches autologues

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Dans le cadre de cette étude multicentrique, en double aveugle, contrôlée, de phase III, des patients récemment diagnostiqués avec un myélome multiple (MM) ayant au moins le statut MS (maladie stable) suite à une greffe de cellules souches autologues (GCSA) ont été randomisés pour recevoir un traitement quotidien continu avec 10 mg de REVLIMID® (lénalidomide) (escalade ou réduction à 5 ou 15 mg selon les besoins ; n=231) ou de placebo (n=229) jusqu’à récidive. Le rapport indépendant du Data and Safety Monitoring Committee concernant une analyse intermédiaire planifiée en novembre 2009 a conduit à l’annonce que l’étude avait atteint son critère d’évaluation principal et qu’elle devrait être stoppée avant la date prévue et passer en essai ouvert en décembre 2009. Les données sont issues d’une troisième analyse intermédiaire de cette étude. […].

Les plus