Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Compréhension

442 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Une avancée dans la compréhension de la réponse à l'hypoxie par les cellules tumorales

Caducee.net, le 05 septembre 2001 : Des chercheurs ont identifié dix gènes impliqués dans la réponse à l'hypoxie des tumeurs cancéreuses humaines. Bien que préliminaires, ces travaux ouvrent la voie à une meilleure compréhension des mécanismes qui pilotent la réponse à l'hypoxie des cellules cancéreuses. […].

Tumeurs hypoxiques : du nouveau dans la compréhension de la résistance aux traitements

Caducee.net, le 24 octobre 2000 : Une étude de chercheurs de l’Université de Caroline du Nord montre qu’une méthode d’identification des tumeurs hypoxiques pourra conduire à une meilleure compréhension du traitement de la résistance. Cette méthode pourra aussi aider les médecins à prédire plus efficacement le résultat de thérapies anticancéreuses. […].

Prolifération des cellules souches : vers une meilleure compréhension des processus cellulaires liés aux cancers ?

Caducee.net, le 08 décembre 2008 : Dans un travail paru le 24 novembre dans la revue Nature biotechnology, Anselme Perrier et ses collaborateurs de l'IStem ont identifié une anomalie récurrente dans le génome des cellules souches embryonnaires humaines laissées trop longtemps en culture. Hasard ou non, cette même anomalie est retrouvé dans un certain nombre de cancers. Cette découverte laisse entrevoir qu'un même processus pourrait être à l'origine de la prolifération des cellules souches et des cellules cancéreuses. Ces travaux ont notamment reçu le soutien de l'AFM (Association française contre les myopathies) grâce aux dons du Téléthon. […].

Une meilleure compréhension de la toxicité de l’amiante

Caducee.net, le 20 juin 2006 : Un groupe de chercheurs vient de faire part de résultats qui rendent mieux compte des mécanismes biologiques fins par lesquels l’exposition à l’amiante conduit au développement du mésothéliome malin. […].

Une réelle avancée dans la compréhension de la maladie de Huntington

Caducee.net, le 18 juin 2001 : La maladie de Huntington est une maladie neurodégénérative liée à une mutation de la protéine huntingtine. Un groupe international de chercheurs vient de mettre en évidence une des fonctions de la huntingtine normale. La huntingtine normale active la production d'un facteur nécessaire à la survie de certains neurones. La perte de cette fonction chez la protéine mutée participerait à la perte de neurones chez les malades. […].

Vers une meilleure compréhension du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité

Caducee.net, le 18 janvier 2001 : Des chercheurs de l'Université de New York ont précisé le mode d'action de la Ritaline (méthylphénidate), médicament couramment employé pour le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité. Publié dans le Journal of Neuroscience, leur étude montre que le méthylphénidate administré par voie orale entraîne une augmentation de la concentration extracellulaire de dopamine dans le cerveau. […].

Un nouveau pas vers la compréhension du pouvoir infectieux chronique d’Helicobacter pylori

Caducee.net, le 30 juillet 2002 : Une équipe suédoise décrit dans le dernier numéro de la revue scientifique Science la mise en évidence du gène SabA, qui code pour une adhésine (molécule d’adhésion) de la bactérie Helicobacter pylori. Cette adhésine se lie à un glycolipide de la muqueuse gastrique, qui se trouve exprimé en abondance durant le processus inflammatoire. Cette découverte contribue à mieux comprendre «la virulence et l’extraordinaire chronicité des infections à Helicobacter pylori». […].

Du nouveau dans la compréhension de la mort neuronale observée dans la sclérose latérale amyotrophique

Caducee.net, le 11 mars 2002 : Des chercheurs de l’université Johns Hopkins (San Diego, Californie, EU) ont montré, dans un modèle murin de sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Lou Gehrig), que c’est l’accumulation de la forme mutée du gène impliqué dans environ 2,5% des formes familiales de SLA, la superoxyde dismutase (SOD), qui est à l’origine des symptômes de la maladie, et non son absence d’activité. […].

Genmab A/S - Communiqué de la société : une nouvelle compréhension des mécanismes d'action de l'HuMax-EGFr est publiée dans PNAS

PR Newswire, le 16 avril 2008 : COPENHAGUE, April 16 /PRNewswire/ -- Résumé : Genmab a annoncé que l'HuMax-EGFr (zalutumumab) inhibe la signalisation du récepteur du facteur de croissance de l'épiderme en bloquant les molécules du récepteur du facteur de croissance de l'épiderme (EGFr) dans une conformation très compacte et inactive. La flexibilité de l'EGFr est un élément essentiel de son rôle dans la signalisation, et la liaison de l'HuMax-EGFr (zalutumumab) entraîne une inhibition efficace de la croissance des cellules cancéreuses. […].

Vers une meilleure compréhension des origines du VIH

Caducee.net, le 09 juin 2000 : Les travaux de l'équipe de B. Korber qui ont permis de dater l'émergence du principal groupe de VIH-1 sont publiés cette semaine dans Science. L'apparition de ces virus remonterait à 1931. Ce résultat avait déjà été présenté lors de la 7° Conférence sur les rétrovirus et les maladies opportunistes (voir dépêche du 02/02/2000). Aujourd'hui, les scientifiques discutent notamment des différents scénarios qui ont pu conduire à la transmission du virus à l'homme. […].

Vers la compréhension du mécanisme d'action de la toxine botulique

Caducee.net, le 02 août 2000 : La toxine botulique est une neurotoxine puissante (100.000 fois plus toxique que le gaz sarin) qui provoque une paralysie musculaire. Elle est synthétisée par Clostridium botulinum et les toxi-infections alimentaires sont souvent fatales. Deux équipes de recherche viennent de publier la structure spatiale de cette toxine. Ces résultats apportent de précieuses informations pour le développement d'antidotes efficaces. […].

Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Neurosciences : "Macro-rôles pour microARNs dans la vie et la mort des neurones"

Businesswire, le 23 avril 2009 : La découverte de micro ARN, déjà saluée par le Prix Nobel de médecine remis à Andrew Z. Fire et Craig C. Mello en 2006, a dévoilé une facette spectaculaire des mécanismes réglant l'expression des gènes. Bien que les micro-ARN s’expriment abondamment dans le cerveau, leurs multiples fonctions dans le système nerveux sont peu connues. Mais plusieurs découvertes surprenantes montrent leur rôle régulateur du phénotype neuronal ou sur la formation et la plasticité des synapses. Il semble également que leur dysfonctionnement puisse contribuer de façon significative à la pathogenèse de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Ce domaine de recherche offre des perspectives prometteuses pour une meilleure compréhension des processus de développement normal et du fonctionnement du système nerveux. Il devrait fournir de nouveaux éclairages sur les mécanismes moléculaires à l’œuvre dans la pathologie cérébrale et, notamment, permettre de mieux comprendre les formes sporadiques d’affections comme la maladie d’Alzheimer et ouvrir la voie à de nouveaux diagnostics et thérapies. Une meilleure compréhension de cette nouvelle branche de la biologie moléculaire est cruciale pour l’ensemble des neurosciences, sur le plan fondamental et clinique. […].

Séquençage du génome humain : implications sur la connaissance des maladies neurologiques

Caducee.net, le 19 novembre 2001 : Une équipe de recherche de la société Celera Genomics met l’accent sur les implications de la récente publication de la séquence du génome humain en terme de connaissances des maladies humaines, de leurs facteurs associés et de leur évolution. En prenant l’exemple des maladies du système nerveux humain, ils font une analyse de comparaison de séquence entre le génome humain et ceux de la drosophile et du nématode afin de faire comprendre comment de telles analyses ont pu faire progresser la compréhension de la fonction des gènes chez les vertébrés. […].

Illumina et le Centre de géogénétique de la Fondation Lundbeck collaborent pour générer l’un des plus grands ensembles de données sur le génome ancien afin de décoder les origines génétiques et l’évolution des problèmes de santé mentale

Illumina, Inc., le 27 mars 2019 : Illumina (NASDAQ : ILMN) et le Centre de géogénétique de la Fondation Lundbeck de l’université de Copenhague au Danemark ont décidé de s’associer pour explorer la relation entre l’histoire évolutive de certains troubles mentaux et neurologiques avec des agents pathogènes infectieux. Constituant l’un des premiers projets de ce type au monde, cet effort vise à acquérir de nouvelles connaissances en termes de compréhension médicale et biologique de certains facteurs qui ont sous-tendu le développement de maladies neuropsychiatriques chez l’homme à travers les âges. À terme, le projet pourrait fournir une nouvelle approche pour le développement de médicaments et d’autres traitements thérapeutiques destinés aux affections mentales et neurologiques.   […].

illustration

Une enzyme associée au cancer de l’estomac et à l’ostéoporose a été observée en détail pour la première fois

Institut Laue-Langevin , le 25 mai 2018 : L’enzyme PKG II est associée au cancer de l’estomac, qui cause 754 000 décès par an dans le monde [1]. Pour la première fois son processus d’activation a pu être examiné de façon très détaillée grâce à la cristallographie neutronique. La compréhension de ces mécanismes permettra à l’avenir de développer des médicaments contre le cancer de l’estomac et l’ostéoporose […].

Les essais de réactivité plaquettaire figurent dans les recommandations 2011 de la Société européenne de cardiologie

Businesswire, le 07 septembre 2011 : « Nous savons qu’une mesure élevée de réactivité plaquettaire est un facteur de risque établi pour les incidents cardiaques graves », a indiqué Dr Marco Valgimigli de l’Institut cardiovasculaire de Ferrara, en Italie. « Avec la mise au point de stratégies de traitements antiplaquettaires nouveaux et plus puissants et la validation continue d’essais de réactivité plaquettaire de point d’intervention, nous, les médecins, pouvons nous servir des mesures de réactivité plaquettaire comme d’un outil nous permettant de proposer à nos patients les options de traitement les plus appropriées et les plus rentables. Cette approche individualisée qui combine les facteurs de risque traditionnels et la compréhension de l’effet de nos décisions de traitement, nous l’avions déjà mise en œuvre à l’Institut cardiovasculaire. » […].

L'OMS et les organisations internationales contre l'épilepsie révèlent l'état inacceptable des soins de l'épilepsie à travers l'Europe

PR Newswire, le 26 août 2010 : PORTO, Portugal, August 26, 2010 /PRNewswire/ -- Un nouveau rapport fournit des recommandations pour améliorer la qualité des soins et la compréhension de l'épilepsie, dans le but d'aider à « faire sortir l'épilepsie de l'ombre ». […].

Un gène responsable d'une nouvelle forme d'hypothyroïdie

Caducee.net, le 29 avril 2008 : Un groupe de chercheurs de Rotterdam, de Dundee (Ecosse) et de Berlin, en collaboration avec des chercheurs de l'Inserm (Unité Inserm U845/ Université Paris Descartes/Hôpital Necker-Enfants malades) vient d'élucider sur le plan génétique la cause d'une forme d'hypothyroïdie congénitale. Elle  concerne environ 15 % des cas en France et se caractérise par une altération des capacités de la thyroïde à capter les molécules d'iode ingérées. Au-delà d'une meilleure compréhension de cette pathologie rare, cette découverte permettra d'envisager pourquoi dans des zones de carence en iode identique dans le monde, on observe des manifestations cliniques d'hypothyroïdie très variables. Ces résultats sont publiés dans The New England Journal of Medicine du 24 avril 2008. […].

Les plus