nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Maladies cardiovasculaires

260 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Les décès liés aux maladies cardiovasculaires devraient augmenter d'un tiers en moins de 10 ans

World Heart Federation, le 02 juin 2016 : MEXICO CITY, June 3, 2016 /PRNewswire/ --Une nouvelle publication scientifique - « The Heart of 25 by 25: achieving the goal of reducing global and regional premature deaths from cardiovascular diseases and stroke» (Le cœur de la cible 25 d'ici 2025 : parvenir à l'objectif de réduire au niveau mondial et régional les décès prématurés imputables aux maladies cardiovasculaires et accidents vasculaires cérébraux) - a mis en garde sur le fait que les décès prématurés dus aux maladies cardiovasculaires (MCV), qui constituent déjà la première cause de décès dans le monde pour un coût global de près de 863 milliards de dollars US, pourraient voir leur nombre augmenter jusqu'à 30 % chez les femmes et 34 % chez les hommes dans la prochaine décennie si les facteurs de risque ne sont pas « traités de manière agressive » par les praticiens de la santé et les décideurs du monde entier. […].

Le Crossroads Institute va lancer deux initiatives éducatives portant sur le traitement des femmes souffrant de maladies cardiovasculaires et sur la prévention des amputations

PR Newswire, le 12 décembre 2007 : BRUXELLES, Belgique, December 12 /PRNewswire/ -- Le Crossroads Institute pour la formation médicale a annoncé aujourd'hui son intention d'élaborer de nouveaux programmes éducatifs pour les professionnels de la santé qui se consacrent à l'amélioration du traitement des femmes souffrant de maladies cardiovasculaires et à la prévention des amputations. L'annonce a été faite par un nouveau comité, le Crossroads Educational Research Program (CERP), dans les bureaux du Crossroads Institute, à Bruxelles en Belgique. Ce comité, soutenu par une bourse de formation remise par Abbott Vascular, a pour mission de proposer les formations médicales à la fine pointe du domaine afin de faire progresser le traitement des patients souffrant de troubles cardiaques et vasculaires. […].

Le ramipril réduit de 22% la mortalité par maladies cardiovasculaires, infarctus et attaque cérébrale chez les patients à haut risque

Caducee.net, le 12 novembre 1999 : L’inhibiteur de l’enzyme de conversion ramipril réduit de 22% la mortalité globale par maladies cardiovasculaires, infarctus du myocarde et attaque cérébrale chez les patients à haut risque mais n'ayant pas de dysfonction ventriculaire gauche ou d’insuffisance cardiaque, révèle une étude qui a fait l'objet d'une communication accélérée par le New England Journal of Medicine […].

Un lien établi entre l'hypothyroïdie et les maladies cardiovasculaires chez la femme ménopausée

Caducee.net, le 15 février 2000 : Chez les femmes ménopausées, l'hypothyroïdie infraclinique (sans symptôme apparent) est un facteur de risque pour l'athérosclérose de l'aorte et l'infartus du myocarde. Selon une étude néerlandaise, 10,8 % des femmes ménopausées seraient atteintes d'hypothyroïdie infraclinique. […].

Les maladies cardiovasculaires : première cause de mortalité aux Etats-Unis en 1999

Caducee.net, le 02 janvier 2002 : L'American Heart Association (AHA) vient de rendre publiques les dernières données épidémiologiques sur la mortalité cardiovasculaire : 958.755 décès cardiovasculaires sont survenus aux Etats Unis en 1999, soit 40,1 % de tous les décès. […].

Un lien entre la perte de l'audition et les maladies cardiovasculaires ?

Caducee.net, le 25 avril 2002 : Une étude récente semble confirmer l'existence d'une association entre les pathologies cardiovasculaires et la perte de l'audition liée à l'âge. Les femmes paraissent les plus concernées. […].

Réduire de plus de 80 % les maladies cardiovasculaires avec une pilule ?

Caducee.net, le 01 juillet 2003 : Une simple pilule pourrait diminuer de plus de 80 % les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux, estiment des chercheurs dans un article publié dans le British Medical Journal. […].

Les maladies cardiovasculaires augmentent le risque de démence

Caducee.net, le 13 mai 2002 : Une étude américaine a mis en évidence un lien entre l’existence d’une pathologie cardiovasculaire et un risque accru de développer une démence. Cette étude a été présentée le 9 mai au congrès annuel de la Société américaine de Gériatrie. […].

THS et maladie cardiovasculaire : les nouvelles recommandations de l'American Heart Association

Caducee.net, le 24 juillet 2001 : Dans un avis paru dans la revue Circulation, l'American Heart Association (AHA) déconseille la prescription d'un traitement hormonal substitutif (THS) avec pour seule motivation la prévention secondaire des maladies cardiovasculaires. Les auteurs de cette recommandation estiment qu'il est trop tôt pour trancher de façon irréfutable sur l'intérêt du THS pour la prévention des maladies cardiovasculaires chez les femmes en bonne santé. […].

Une nouvelle étude montre que des niveaux lipidiques anormaux sont très courants chez les patients sous statines

Businesswire, le 31 août 2009 : L’étude DYSIS (DYSlipidemia International Study) a estimé la prévalence de la dyslipidémie parmi les patients sous statines en mesurant les niveaux de LDL-cholestérol (LDL-C ou "mauvais" cholestérol), HDL-cholestérol (HDL-C ou "bon" cholestérol) et triglycérides (TG) de plus de 22.000 patients âgés d’au moins 45 ans et ayant reçu une thérapie aux statines pendant au moins trois mois. L’étude a montré que 48 % des patients avaient un niveau de LDL-C en dehors de l’objectif, que 26 % avaient de faibles niveaux de HDL-C et que 38 % avaient des niveaux élevés de triglycérides. Les niveaux lipidiques ont été estimés en utilisant les recommandations de l’ESC. Les patients faisant partie de l’étude souffraient aussi d’autres maladies cardiovasculaires parmi lesquelles une pression sanguine élevée, du diabète, un historique familial de maladies cardiovasculaires précoces ou une maladie coronarienne. […].

Programme national de réduction des risques cardiovasculaires 2002-2005

AFSSAPS, le 20 mai 2002 : Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en France responsables de près de 180 000 décès par an. En terme de morbidité, 120 000 personnes sont soignées chaque année pour infarctus du myocarde et 130 000 pour un accident vasculaire cérébral. Ce sont 20 millions de personnes en France qui sont concernées par les démarches de prévention de ces maladies cardiovasculaires dont l'efficacité est aujourd'hui démontrée mais la mise en œuvre imparfaite. Au-delà de l’amélioration de l’organisation des soins et de la prise en charge des malades cardiovasculaires, la politique de santé publique peut et doit s’employer à réduire le plus tôt possible dans la vie les " facteurs de risque " essentiels : le tabagisme, la sédentarité et l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète sucré, les dyslipidémies. […].

L'intérêt des statines réaffirmé au Congrès européen de la société de cardiologie (ESC)

Caducee.net, le 05 septembre 2001 : L'International Lipid Information Bureau (ILIB), organisation indépendante qui regroupe des cliniciens et chercheurs spécialistes des dyslipidémies et des maladies cardiovasculaires, a rappelé les bénéfices apportés par les statines contre les maladies cardiovasculaires. […].

Somnolence diurne et mortalité chez les personnes âgées

Caducee.net, le 15 février 2000 : Chez les gens âgés, la somnolence diurne est associée à un risque élevé de maladies cardiovasculaires et à une augmentation de la mortalité et ce, surtout chez les femmes. Ces résultats proviennent d'une étude publiée dans le numéro de Février du Journal of the American Geriatrics Society. […].

A propos de l’inclusion des femmes dans les essais cliniques soutenus par le National Heart, Lung and Blood Institute

Caducee.net, le 17 août 2000 : Selon une étude parue jeudi dans l’hebdomadaire médical américain New England Journal of Medicine, les efforts fédéraux pour augmenter la représentation des femmes dans les essais cliniques ont été modérément efficaces principalement en raison de l’institution d’un petit nombre d’études mono-sexe (« single-sex ») à large échelle sur les maladies coronariennes. Il n’y a pas eu de modifications de la composition en fonction du sexe des cohortes dans la majorité des études sur les maladies cardiovasculaires. […].

L’unité A/C Diagnostics de AntiCancer, Inc. reçoit l’accord de l’agence américaine du médicament (FDA) pour le test portable d’homocystéine

Businesswire, le 20 octobre 2008 : Le test A/C portable d’homocystéine enzymatique peut mesurer l’homocystéine totale (tHCY) en un test à enzyme unique en trois étapes à l’aide d’un petit lecteur portable de fluorescence, le lecteur diagnostique A/C et peut aider au diagnostic et au traitement de l’hypercystéinémie, un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies. Ce test est précis et peut être effectué dans un petit laboratoire, dans un cabinet médical ou en pharmacie puisqu’il ne nécessite que de petites quantités de sang, même par une piqûre au doigt. Ce kit de test ne peut être utilisé qu’in vitro. […].

Stress et risque cardiaque: un lien remis en cause

Caducee.net, le 24 mai 2002 : C’est tout du moins la conclusion d’une étude prospective à paraître dans le BMJ, qui s’est intéressée à la relation entre le stress psychologique ressenti et les maladies cardiovasculaires. Les résultats ne montrent pas de lien objectif entre le stress et les symptômes cliniques observés, mais plutôt avec les symptômes décrits et ressentis par les patients. D’après les auteurs, les études qui établissent ces liens possèdent des biais au niveau de l’estimation du stress et des catégories de population étudiées. […].

Synergy Pharmaceuticals avance dans son programme de recherche préclinique sur l'utilisation d'agonistes du récepteur du guanylate cyclase C (GC-C) destinés à faire baisser le taux de cholestérol

Businesswire, le 18 mai 2011 : Synergy a déposé une demande de brevet couvrant l'utilisation d'agonistes du récepteur du guanylate cyclase C à titre de candidats-médicaments dans le cadre de la prévention et du traitement de baisse du cholestérol, de la crise cardiaque, de l'athérosclérose, du diabète de type 2, de la maladie coronarienne, des calculs biliaires, de l'hypertension, de l'obésité et d'autres maladies cardiovasculaires. En outre, les agonistes du récepteur du guanylate cyclase C peuvent également être utilisés associés à des statines pour produire un effet synergistique et réduire la dose de statines, telles que Lipitor®, Zocor® et Crestor® pour diminuer le cholestérol. […].

Gilead Sciences donne son accord pour l’acquisition de CV Therapeutics au prix de 20,00 USD par action

Businesswire, le 14 mars 2009 : CV Therapeutics se concentre sur la mise au point de médicaments à petites molécules pour le traitement des maladies cardiovasculaires. En 2008, ses deux produits commercialisés ont engendré un revenu total de 154,5 millions USD. Il s’agit de la Ranexa® (comprimés de ranolazine à libération prolongée) prescrite pour le traitement des angines chroniques et du Lexiscan® (regadenoson), injection utilisée comme agent pharmacologique de tension pour les scintigraphies myocardiques de perfusion chez les patients ne supportant pas les exercices appropriés. Le pipeline de CV Therapeutics comprend de multiples produits potentiels qui sont actuellement en cours d’évaluation, pour le traitement de la fibrillation auriculaire, des maladies pulmonaires et du diabète. […].

nuance

Les plus