nuance

Les maladies cardiovasculaires augmentent le risque de démence

Une étude américaine a mis en évidence un lien entre l’existence d’une pathologie cardiovasculaire et un risque accru de développer une démence. Cette étude a été présentée le 9 mai au congrès annuel de la Société américaine de Gériatrie.

L’enquête, coordonnée par le Dr Anne Newman de l’Université de Pittsburgh s’est intéressée à l’association entre le risque de démence, de maladie d’Alzheimer et de démence vasculaire chez les personnes avec un antécédent cardiovasculaire (infarctus du myocarde, angor, maladie vasculaire périphérique) ou en fonction de marqueurs cardiovasculaires.

« Nous avons trouvé que ceux avec une pathologie cardiovasculaire avaient un risque de démence augmenté de 30 % et seulement partiellement explicable par les accidents vasculaires cérébraux », a déclaré le Dr Newman.

« Bien que le risque relatif soit modéré, la prévalence élevée des maladies cardiovasculaire couplée au risque élevé de démence chez les personnes âgées pourrait vouloir dire que la prévention cardiovasculaire serait la meilleure mesure préventive que nous ayons contre la démence », a-t-elle ajouté.

Cette étude faisait partie de la Cardiovascular Health Study qui a impliqué 5.201 personnes de plus de 65 ans en 1989/90 et 687 Afro-américains entrés dans l’étude en 1992/93. Ces sujets ont été étroitement suivis jusqu’en 1999.

L’examen plus précis de 3.602 patients a montré que 480 d’entre eux ont développé une démence. La maladie d’Alzheimer était la plus fréquente avec 69 % des cas. Les démences vasculaires représentaient 11 % des cas et les démences mixtes vasculaires et Alzheimer 16 % des cas.

« Le risque de démence était le plus élevé chez les participants avec une maladie artérielle périphérique », ajoute le Dr Newman. Le risque d’Alzheimer était aussi plus élevé dans ce groupe mais il s’expliquait en partie par la présence d’autres facteurs de risque de démence.

Source : University of Pittsburgh Medical Center

SR

Descripteur MESH : Risque , Maladies cardiovasculaires , Démence , Gériatrie , Maladie , Personnes , Facteurs de risque , Infarctus , Infarctus du myocarde , Maladie artérielle périphérique , Maladie d'Alzheimer , Démence vasculaire , Myocarde , Patients , Précis , Prévalence , Accidents

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib