nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Myocarde

431 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Infarctus du myocarde (IDM) : revoir les risques de la thrombolyse chez le sujet âgé

Caducee.net, le 11 mars 2002 : Une étude rétrospective publiée dans les Archives of Internal Medicine a analysé la mortalité intra-hospitalière après IDM chez les patients qui ont bénéficié d'une thrombolyse. Le risque de décès chez les plus de 80 ans serait augmenté de 40 % s'ils reçoivent un agent thrombolytique. […].

Phase aiguë de l'infarctus du myocarde (IDM): l'angioplastie avec implantation d'une endoprothèse donne les meilleurs résultats

Caducee.net, le 28 mars 2002 : Un très large essai publié aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine suggère que l'angioplastie primaire avec pose d'un stent (avec ou sans inhibiteur de la GP IIb/IIIa) devrait être préférée aux autres stratégies de reperfusion pour la prise en charge de l'IDM à sa phase aiguë. […].

Infarctus aigu du myocarde suivi d'une procédure de revascularisation : les bêta-bloquants réduisent la mortalité

Caducee.net, le 11 avril 2000 : La prescription de bêta-bloquants après un infarctus aigu du myocarde chez des personnes âgées ayant bénéficié d'une procédure de revascularisation réduit la mortalité. Une enquête américaine, fondée sur l'analyse des dossiers de près de 85.000 patients préconise l'emploi de bêta-bloquants pour les patients qui ont bénéficié d'une angioplastie ou d'un pontage coronarien après un infarctus du myocarde. […].

Ischémies myocardiques aiguës et infarctus du myocarde aigu : l’expression des facteurs d’angiogénèse est précoce

Caducee.net, le 02 mars 2000 : Des chercheurs américains (Division of Cardiothoracic Surgery, University of California, San Diego, USA) rapportent dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine que l’augmentation des taux de HIF-1alpha est une réponse précoce à une ischémie myocardique ou un infarctus. Cette réponse définit, à un niveau moléculaire, une des premières adaptations du myocarde humain à une privation de sang. Selon ces auteurs, « le HIF-1 alpha est un marqueur temporel utile lorsque le myocarde souffre de façon aiguë ». […].

Polymorphisme du gène du facteur VII et risque d’infarctus du myocarde chez des patients avec coronaropathie

Caducee.net, le 15 septembre 2000 : Des données publiées dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine font apparaître que certains génotypes du facteur VII jouent un rôle dans la protection contre les infarctus du myocarde. Selon les cliniciens de l’Université de Vérone (Italie), à l’origine de cette étude, « ceci peut expliquer la raison pour laquelle certains patients ne font pas d’infarctus du myocarde malgré une athérosclérose coronarienne sévère ». […].

Résultats de l’étude DAD sur le risque potentiel d’infarctus du myocarde avec les médicaments contenant de l’abacavir ou de la didanosine

Caducee.net, le 03 avril 2008 : L’Agence européenne pour l’évaluation des médicaments (EMEA) a évalué les résultats de l’étude DAD (« Data collection of Adverse Effects of anti-HIV Drugs ») qui suggèrent que la prise d’abacavir ou de didanosine, deux molécules utilisées dans le traitement de l’infection par le VIH en association avec d’autres antirétroviraux, augmenterait le risque d’infarctus du myocarde. L’Emea estime que des données complémentaires sont nécessaires. […].

Infarctus du myocarde : risque élevé de décès pour les femmes

Caducee.net, le 08 février 2001 : D’après une étude parue dans Annals of Internal Medicine, les femmes âgées de moins de 60 ans ont un risque plus élevé de mortalité après un infarctus du myocarde que les hommes du même âge. Celles de moins de 50 ans ont un risque presque 3 fois plus élevé, comparé aux hommes. Toutefois au dessus de 60 ans, le risque est moins élevé pour les femmes. […].

Sexe et infarctus du myocarde : un risque mineur

Caducee.net, le 17 septembre 2001 : Une étude suédoise parue dans la revue Heart révèle que la pratique sexuelle constituerait un facteur pouvant déclencher un infarctus du myocarde (IDM) chez les personnes à risque. Cette étude est toutefois tempérée par le faible risque relatif de de survenue d'un IDM. […].

Infarctus aigu du myocarde et angioplastie : le délai de prise en charge après l'admission est déterminant

Caducee.net, le 14 juin 2000 : Après un infarctus aigu du myocarde, un délai de plus de deux heures entre l'arrivée dans des services de soins et une angioplastie est associé à une augmentation de la mortalité de 41 % à 62 %. Ce résultat, publié dans le Journal of American Medical Association du 14 juin, est la conclusion d'une large étude portant sur plus de 27.000 patients. […].

Infarctus du myocarde : la prescription rapide de statine réduit de 25 % la mortalité à un an

Caducee.net, le 24 janvier 2001 : Ceci est la conclusion d'une étude suédoise qui a examiné les données de plus de 19.000 patients victimes d'infarctus du myocarde. Les résultats montent que la prescription de statine avant ou après la sortie de l'hôpital est associée à une réduction de la mortalité à un an. […].

Les séances de tir au but augmentent le risque d’infarctus du myocarde !

Caducee.net, le 20 décembre 2002 : Une étude assez surprenante vient d’être publiée dans le British Medical Journal. Elle montre en effet que les admissions aux urgences pour infarctus du myocarde ont augmenté de 25 % lorsque l’Angleterre a perdu contre l'Argentine aux tirs au but lors de la coupe du monde de 1998. […].

La colère augmenterait le risque d'infarctus du myocarde avant 55 ans

Caducee.net, le 22 avril 2002 : Les hommes au tempérament coléreux sont plus enclins à développer une pathologie cardiovasculaire avant 55 ans, avec notamment un risque plus élevé d'infarctus du myocarde. Ceci est la conclusion d'une étude menée pendant plus de 30 ans auprès d'un millier d'américains. […].

Un gène associé à une augmentation du risque d’infarctus

Caducee.net, le 17 février 2004 : Dans le prochain numéro de Nature Genetics à paraître en mars, des chercheurs de deCODE Genetics (Reyjavik) font part de l’identification d’un gène associé à un risque plus élevé d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral. […].

Conserver une activité physique après un infarctus du myocarde réduit le risque de deuxième infarctus

Caducee.net, le 31 octobre 2000 : Selon une étude publiée dans la revue Circulation, les victimes d'un infarctus du myocarde qui conservent une activité physique après leur hospitalisation présentent moins de risques de décès ou de nouvel infarctus que les sujets qui restent inactifs. […].

Phase aiguë de l'infarctus du myocarde : quelle procédure de revascularisation pour quel type d'hôpital ?

Caducee.net, le 27 décembre 2000 : La mortalité hospitalière liée à l'infarctus du myocarde est plus faible avec l'angioplastie primaire qu'avec la thrombolyse dans les hôpitaux qui pratiquent le plus d'angioplasties primaires. Pour les hôpitaux où la fréquence des angioplasties est plus faible, la mortalité est similaire avec les deux procédures de recanalisation. Ceci est le la conclusion d'une étude rétrospective américaine portant sur plus de 62.000 patients. […].

Aux USA, environ un infarctus du myocarde sur quatre est imputable à la consommation de cocaïne

Caducee.net, le 30 janvier 2001 : Une nouvelle étude américaine vient de montrer que les consommateurs réguliers de cocaïne et de moins de 45 ans présentaient presque sept fois plus de risque d'infarctus du myocarde non fatal. […].

Infarctus du myocarde : plutôt le week-end pour les hommes d'âge moyen

Caducee.net, le 22 août 2001 : En France, le pic d'infarctus du myocarde est situé le week-end, indique une étude publiée dans la revue Heart. Le lundi avait été souvent cité, peut-être en raison du stress avant la semaine de travail. […].

Infarctus du myocarde : des hospitalisations trop longues ?

Caducee.net, le 13 février 2004 : Une étude parue dans le Lancet s’est intéressée à la durée des hospitalisations après un infarctus du myocarde (IDM). Malgré des données qui indiquent que quatre jours peuvent suffire pour des patients à faible risque, les hospitalisations sont souvent plus longues, particulièrement en Europe. […].

nuance

Les plus