nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Sang

849 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Patients souffrant d’un cancer du sang : greffe de cellules souches du sang périphérique vs greffe de moelle osseuse

Caducee.net, le 18 janvier 2001 : Une étude parue dans le New England Journal of Medicine montre que les patients traités par une chimiothérapie intensive avec ou sans radiation pour un cancer du sang et recevant une greffe allogénique de cellules souches du sang périphérique ont une restauration plus rapide du nombre de cellules sanguines que ceux qui reçoivent une greffe allogénique de moelle osseuse, et ce sans augmenter le risque de réaction du greffon contre l’hôte. […].

illustration

Prévention des Accidents d’Exposition au Sang chez les soignants :

GERES, le 19 octobre 2014 : Un Accident Exposant au Sang (AES) est défini comme tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre ou coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil, bouche) ou sur une peau lésée. Lors de ce contact, le risque de transmission d'agents pathogènes existe et concerne l'ensemble des germes véhiculés par le sang ou les liquides biologiques (bactéries, virus, parasites et champignons). Il existe plus de 50 pathogènes qui sont directement transmissibles par le sang.   […].

illustration

Le risque de cancer sur un an est 230 fois plus élevé en cas de détection de groupes de cellules tumorales dans le sang d'individus normaux

PRNEWSWIRE, le 30 septembre 2020 : MUMBAI, Inde et LONDRES, 30 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Une étude de référence publiée dans la prestigieuse revue « Cancer Prevention Research » de l'American Association of Cancer Research (AACR) a montré qu'il est possible d'identifier les personnes en bonne santé présentant un risque plus élevé de cancer grâce à une simple prise de sang. L'étude démontre que des hommes et des femmes d'âge moyen, apparemment en bonne santé et asymptomatiques, sans antécédent de cancer, mais chez qui des groupes de cellules tumorales circulantes (C-ETAC) ont été détectés dans le sang, présentent sur un an un risque de développer un cancer 230 fois plus élevé que les personnes chez qui ces groupes n'ont pas été observés dans le sang. […].

CORD:USE Cord Blood Bank annonce l'arrivée de Dr John Wagner, pionnier de l'utilisation des cellules souches du sang du cordon ombilical, dans son Conseil consultatif scientifique

PR Newswire, le 30 janvier 2008 : ORLANDO, Floride, January 31 /PRNewswire/ -- John Wagner, M.D., reconnu comme un leader du domaine de la greffe de cellules souches du sang du cordon, a rejoint l'équipe de CORD:USE Cord Blood Bank. L'expérience et les connaissances étendues de Dr Wagner dans la médecine des greffes et la biologie des cellules souches fourniront une contribution significative à CORD:USE. […].

Sécurité transfusionnelle : prévalence des anticorps dirigés contre l’antigène de core du virus de l’hépatite B chez les donneurs de sang

Caducee.net, le 15 mars 2000 : Au terme d’une étude menée par l’Etablissement de transfusion sanguine de Lyon concernant la prévalence et les facteurs de risques dans différents groupes de donneurs de sang porteurs d’anticorps dirigés contre l’antigène de core du virus de l’hépatite B (VHB) (anti-HBc), des médecins lyonnais concluent après analyse des échantillons sériques prélevés chez les donneurs de sang sur tube sec que « la prévalence des anti-BHc chez les nouveaux donneurs reste faible » et que « l’intérêt du dépistage anti-HBc en transfusion reste limité ». Selon eux, la stratégie et la position du dépistage sur le plan de la sécurité transfusionnelle sont à revoir. […].

Du sang de cordon pour aider à la récupération après un accident vasculaire cérébral

Caducee.net, le 06 novembre 2001 : Des chercheurs américains ont utilisé du sang de cordon humain sur un modèle d'accident vasculaire cérébral (AVC) chez le rat. L'injection de sang de cordon humain permet un rétablissement plus rapide des fonctions neurologiques chez ces animaux. […].

Le point sur l’épidémiologie de l’hépatite C chez les donneurs de sang et les hémodialysés tunisiens

Caducee.net, le 03 août 2000 : Une étude conduite par le Centre national de transfusion sanguine de Tunis portant sur 31.000 donneurs de sang bénévoles et volontaires prélevés sur tout le territoire tunisien pendant l’année 1999 montre que la prévalence des anticorps anti-VHC chez les donneurs de sang est de 0,6 %, 39,13 % de ces anticorps ayant été confirmés par Western Blot. L’âge moyen des donneurs se situe entre 18 et 65 ans. […].

La technologie Mirasol® de réduction des agents pathogènes de CaridianBCT est choisie pour accroître la sécurité des réserves de sang de la Pologne

Businesswire, le 23 juin 2010 : Le système Mirasol utilise les propriétés uniques de la riboflavine (vitamine B2), un composé naturel, et la lumière ultraviolette, pour inactiver les agents responsables de maladies, notamment les virus, bactéries, parasites et globules blancs pouvant être présents dans les composés sanguins destinés à la transfusion. Le plus gros centre sanguin de Pologne, la banque de sang de Varsovie, a déjà commencé à utiliser le système Mirasol régulièrement, tant pour le FFP que pour les plaquettes stockées dans le plasma. Avec l’octroi récent du marché national, sept autres centres sanguins polonais utiliseront le système Mirasol pour traiter le FFP. La mise en œuvre a déjà débuté. […].

Biohit lance de nouveaux tests de dépistage rapide de sang fécal occulte

PR Newswire, le 03 novembre 2008 : HELSINKI, November 3 /PRNewswire/ -- Biohit élargit sa gamme de tests diagnostics pour le dépistage des maladies gastro-intestinales avec les tests rapides ColonView Hb et Hb/Hp, destinés à favoriser le diagnostic précoce et la prévention du cancer colorectal. Les tests ColonView peuvent être utilisés pour identifier de manière simple et économique les patients présentant du sang fécal occulte, ce dernier constituant un marqueur bien connu du cancer colorectal et des adénomes précancéreux de grande taille. Les tests ColonView peuvent également fournir des informations sur d'éventuelles autres maladies du tractus gastro-intestinal associées à des saignements. […].

CaridianBCT débute un essai clinique pour le traitement du sang total à l’aide de la technologie Mirasol® de réduction des agents pathogènes

Businesswire, le 06 octobre 2008 : L’étude, pour laquelle on a commencé à recruter des sujets, prendra de 6 à 12 mois. Il s’agit d’une étude de faisabilité destinée à soutenir les demandes d’autorisations réglementaires aux États-Unis. L’essai est sponsorisé par CaridianBCT Biotechnologies, LLC et il est effectué au centre sanguin Hoxworth de Cincinnati dans l’Ohio. […].

illustration

Une étude révolutionnaire rend possible la détection du cancer par une simple analyse de sang

PRNEWSWIRE, le 05 février 2020 : Une nouvelle étude menée par des scientifiques en Inde, aux États-Unis et au Royaume-Uni a présenté des preuves cliniques pour un test innovant de diagnostic et de dépistage non invasif, capable de détecter des agrégats de cellules cancéreuses dans le sang d’individus asymptomatiques. Le test pourrait rendre le dépistage du cancer plus facile, efficace et abordable, et peut potentiellement représenter une percée dans la détection et le diagnostic du cancer. Le test sera bientôt disponible sur le marché. […].

Don du sang : exclusion en France des donneurs ayant séjourné plus d'un an en Grande Bretagne entre 1980 et 1996

Caducee.net, le 19 décembre 2000 : Le groupe d'experts chargés d'évaluer le risque éventuel de transmission du prion pathogène par voie sanguine a rendu son rapport public aujourd'hui. Bien que s'accordant sur le fait que ce risque ne soit pas scientifiquement démontré, une minorité d'experts estime qu'une mesure de précaution est nécessaire. Elisabeth Guigou, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, et Dominique Gillot, secrétaire d'Etat à la santé, ont décidé "au titre d'une précaution maximale" d'exclure du don du sang les sujets qui ont séjourné au moins un an en Grande Bretagne durant la période 1980-1996. […].

illustration

Cellules CAR-T : le traitement des cancers du sang au seuil d'une importante révolution

LYSA, le 15 novembre 2017 : La  mise  sur  le  marché  aux  Etats-Unis  des  deux  premières  thérapies  géniques  fondées  sur  la technologie des cellules CAR-T consistant à utiliser les propres cellules immunitaires  génétiquement modifiées du patient pour détruire les cellules tumorales, constituent une possible révolution pour le traitement des cancers du sang. […].

Intérêt du dépistage du sang fécal dans la prévention du cancer colorectal

Caducee.net, le 30 novembre 2000 : Une étude américaine parue dans le New England Journal of Medicine montre qu’un dépistage annuel ou biennal du sang fécal réduit l’incidence du cancer colorectal. […].

Comparaison de l’incidence de la GVH chez des enfants après transplantation HLA-identique de sang de cordon ou de moelle osseuse

Caducee.net, le 27 juin 2000 : Les receveurs de sang de cordon provenant du frère ou de la sœur HLA-identique ont une incidence plus faible de maladie aiguë et chronique de greffon contre l’hôte (GVH) que les receveurs de moelle osseuse provenant du frère ou de la sœur HLA-identique, indique une étude menée par des cliniciens français et américains et publiée dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine. […].

Une insuffisance en calcium chez les femmes enceintes augmente la concentration de plomb dans le sang

Caducee.net, le 06 novembre 2000 : Une étude de chercheurs américains montre qu’une alimentation appauvrie en calcium chez les femmes enceintes accélère la libération dans le sang du plomb présent dans les os. Un apport en calcium aux doses quotidiennes recommandées a un certain effet protecteur. […].

LMC : l’hybridation in situ en fluorescence (FISH) sur le sang périphérique est une méthode fiable pour évaluer la réponse cytogénétique

Caducee.net, le 04 avril 2000 : L’hybridation in situ en fluorescence (FISH) est une méthode sensible dans l’évaluation de la réponse au traitement chez les patients atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC), rapportent des chercheurs et cliniciens nantais dans la dernière livraison de la revue ‘Journal of Clinical Oncology'. Leur étude suggère que la réponse cytogénétique au traitement peut être évaluée sur des échantillons du sang périphérique, ce qui rend la plus facile et plus fréquente l’évaluation de ces patients. […].

Dépistage du cancer colorectal : test ADN ou recherche de sang fécal

Caducee.net, le 28 décembre 2004 : Un essai a comparé un test ADN de recherche de mutations dans les fèces avec le test de recherche de sang Hemoccult II. Le test ADN est plus sensible mais les auteurs montrent que la majorité des cancers et polypes trouvés par coloscopie n'était pas détectée par les deux tests non invasifs lorsque qu'ils sont effectués une seule fois. […].

Les plus