nuance

Dépistage du cancer colorectal : test ADN ou recherche de sang fécal

Un essai a comparé un test ADN de recherche de mutations dans les fèces avec le test de recherche de sang Hemoccult II. Le test ADN est plus sensible mais les auteurs montrent que la majorité des cancers et polypes trouvés par coloscopie n'était pas détectée par les deux tests non invasifs lorsque qu'ils sont effectués une seule fois.

Imperiale et collaborateurs ont comparé le test Hemoccult II avec un test ADN qui permet d'identifier 21 mutations. L'étude a été menée au total chez plus de 4400 patients asymptomatiques de plus de 50 ans qui représentaient un groupe de risque moyen et qui ont bénéficié d'une coloscopie.

Le test ADN a détecté 16 des 31 cancers invasifs et Hemoccult II 4 sur 31. Concernant les cancers invasifs et adénomes avec dysplasies de haut-grade, les résultats était de 29 sur 71 pour le test ADN et 10 sur 71 pour Hemoccult II. Si l'on considère les néoplasies "avancées", le taux de positifs était de 18,2 % pour le test ADN et 10,8 % pour Hémoccult II, en prenant comme référence les positifs détectés par coloscopie.

Source : NEJM 2004; 351:2704-2714

Descripteur MESH : ADN , Recherche , Sang , Coloscopie , Fèces , Polypes , Adénomes , Patients , Risque

nuance

Recherche scientifique: Les +