nuance

Le risque de cancer sur un an est 230 fois plus élevé en cas de détection de groupes de cellules tumorales dans le sang d'individus normaux

illustrationMUMBAI, Inde et LONDRES, 30 septembre 2020 /PRNewswire/ -- Une étude de référence publiée dans la prestigieuse revue « Cancer Prevention Research » de l'American Association of Cancer Research (AACR) a montré qu'il est possible d'identifier les personnes en bonne santé présentant un risque plus élevé de cancer grâce à une simple prise de sang. L'étude démontre que des hommes et des femmes d'âge moyen, apparemment en bonne santé et asymptomatiques, sans antécédent de cancer, mais chez qui des groupes de cellules tumorales circulantes (C-ETAC) ont été détectés dans le sang, présentent sur un an un risque de développer un cancer 230 fois plus élevé que les personnes chez qui ces groupes n'ont pas été observés dans le sang.

 

Dans cette étude internationale multi-institutionnelle et collaborative dirigée par Datar Cancer Genetics, les chercheurs ont soumis plus de 10 000 personnes asymptomatiques à un test de dépistage des C-ETAC et ont ensuite suivi ces personnes pendant un an. Simultanément, des échantillons de sang de plus de 4 000 patients cancéreux présentant diverses tumeurs (« cancers des organes solides ») ont également été étudiés. Les résultats de l'étude ont révélé que les C-ETAC étaient presque invariablement présents chez les patients cancéreux (> 90 %), mais qu'ils étaient extrêmement rares (< 5 %) chez les personnes normales ne présentant aucun diagnostic ou symptôme de cancer. Par la suite, au cours du suivi d'un an, divers cancers ont été diagnostiqués chez 3,475 % des personnes normales présentant des C-ETAC, contre 0,015 % des personnes ne présentant pas de C-ETAC, ce qui a multiplié par 230 le risque de diagnostic de cancer sur un an.

L'étude est importante, car la détection précoce du cancer et la stratification des risques chez des personnes apparemment normales restent un défi permanent de santé publique. Chaque année, 9,6 millions de personnes dans le monde succombent à un cancer, principalement en raison d'une détection tardive. Même l'Organisation mondiale de la santé, dans son rapport de 2014, a fait de la détection précoce son principal objectif.

La technologie de détection des C-ETAC et le test sont développés par Datar Cancer Genetics grâce à une approche innovante de destruction sélective des cellules non cancéreuses dans le sang afin de recueillir les C-ETAC. Le test a montré une précision de plus de 95,6 % et couvre plus de 20 cancers, dont celui du sein, du poumon, des ovaires, de l'estomac, du pancréas, du côlon et de la prostate.

Commentant les résultats, le Dr Tim Crook, oncologue médical à l'hôpital Broomfield (Royaume-Uni) et l'un des auteurs de l'article, a déclaré : « Les C-ETAC sont pratiquement une microbiopsie non invasive qui permettra un dépistage de grande qualité et une stratification des risques chez des personnes apparemment normales. Cette technologie constitue une avancée majeure pour la détection précoce du cancer. La taille importante de l'étude est significative. »

Ces travaux sont publiés en ligne (https://doi.org/10.1158/1940-6207.CAPR-20-0322).

À propos de Datar Cancer Genetics

Datar Cancer Genetics est un leader de la recherche sur le cancer spécialisé dans les techniques non invasives permettant d'améliorer le diagnostic, les décisions de traitement et la prise en charge du cancer. Le centre de recherche de pointe sur le cancer de la société est agréé ILAC - NABL, ISO, CAP et CLIA - USA.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :
Dr Vineet Datta - drvineetdatta@datarpgx.com 
Accédez à la publication de l'étude à l'adresse

https://doi.org/10.1158/1940-6207.CAPR-20-0322 

https://datarpgx.com/publications/

Site Web

datarpgx.com

 

Descripteur MESH : Sang , Risque , Cellules , Personnes , Santé , Association , Londres , Inde , Femmes , Hommes , Cellules tumorales circulantes , Diagnostic , Recherche , Technologie , Côlon , Santé publique , Tumeurs , Patients , Prostate , Poumon , Organisation mondiale de la santé , Pancréas , Estomac

nuance

Recherche scientifique: Les +