Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hommes

1038 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Participation des hommes en santé reproductive

FIH, le 01 janvier 2000 : Contrairement à une opinion largement répandue, les hommes sont très intéressés par les questions de santé reproductive. >Les résultats de récentes études remettent en cause certaines idées reçues. Il semble en fait que les partenaires masculins en savent plus sur la contraception qu'on ne le croit habituellement, qu'ils sont loin de toujours s'opposer à son utilisation par leur conjointe et qu'ils souhaitent souvent planifier la naissance de leurs enfants. […].

Les risques pour la santé reproductive des hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Les maladies, les cancers et l'exposition aux toxines de l'environnement menacent la fertilité des hommes. Plusieurs dangers menacent la santé reproductive de l'homme. Certains, comme les maladies sexuellement transmissibles (MST), peuvent être évités. Mais, à partir du moment où les moyens de protection sont inconnus ou indisponibles, ou s'ils échouent ou ne sont pas utilisés, les MST mettent en danger non seulement la fertilité et la santé de l'homme mais aussi celles de son partenaire. […].

Programmes de santé reproductive pour hommes

FIH, le 01 janvier 2000 : Renoncer aux comportements non bénéfiques […].

Que faire pour attirer les hommes à la vasectomie ?

FIH, le 01 janvier 2000 : La manière dont on promouvoit la vasectomie peut être un facteur-clé à son emploi accru.   […].

Anévrismes de l'aorte abdominale en France : Proposer un dépistage ciblé opportuniste unique chez les hommes présentant des facteurs de risque

Caducee.net, le 19 février 2013 : La Haute Autorité de Santé (HAS) a évalué la pertinence de la mise en place d'un programme de dépistage des anévrismes de l'aorte abdominale sous-rénale (AAA). La prise en charge et les traitements des AAA réduisant la mortalité liée à l'anévrisme à moyen et long terme, la HAS préconise la mise en place d'un dépistage ciblé opportuniste unique* par écho-doppler chez les personnes à risque. Le médecin le proposerait ainsi une fois aux hommes entre 65 et 75 ans fumeurs ou ayant été fumeurs ainsi qu'aux hommes entre 50 et 75 ans présentant des antécédents familiaux. […].

Les hommes hésitent à parler de l'éjaculation précoce

PR Newswire, le 16 avril 2010 : BARCELONE, Espagne, April 16, 2010 /PRNewswire/ -- Les premiers résultats clés de « PE Confidential », une enquête d'opinion publique européenne unique sur l'éjaculation précoce (EP), ont été publiés aujourd'hui. Ces résultats révèlent l'immense souffrance que l'EP suscite chez les hommes et leurs partenaires, souvent durant de nombreuses années. « PE Confidential » souligne également le fardeau considérable que représente l'EP au niveau relationnel et les raisons qui empêchent les hommes de demander de l'aide, des conseils et des solutions pour traiter cette condition. […].

Tabagisme et cancer du poumon : de légères différences entre les hommes et les femmes

Caducee.net, le 24 juin 2008 : Les femmes ne semblent pas plus exposées que les hommes au risque de cancer du poumon lié au tabagisme. Chez les fumeurs, le taux de cancer du poumon serait plus élevé chez les hommes que chez les femmes mais la différence reste faible, selon une nouvelle étude. […].

Impliquer les hommes après la grossesse

FIH, le 01 janvier 2000 : Dans le monde entier, trente pour cent des couples utilisent des méthodes qui nécessitent la coopération de l'homme. […].

Baromètre gay 2002 : enquête auprès des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay en France

Alice Michel, Annie Velter, Elisabeth Couturier, le 11 novembre 2004 : Baromètre gay, enquête réalisée auprès d’homosexuels masculins fréquentant les lieux de rencontre gay, a été mis en place à Paris en 2000 à l’initiative de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et du Syndicat national des entreprises gaies (Sneg) [1]. Les répondants du Baromètre gay avaient déclaré une activité sexuelle importante et des prises de risque vis-à-vis du VIH, en particulier parmi les jeunes et les séropositifs au VIH. En 2002, dans un contexte de relâchement des pratiques de prévention dans différents pays et de résurgence de la syphilis chez les homosexuels masculins en France, l’InVS a renouvelé, en partenariat avec le Sneg et l’association Aides, l’enquête Baromètre gay sur l’ensemble de la France. L’objectif était de décrire les pratiques sexuelles à risque vis-à-vis du VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST) des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay. […].

Les femmes et les hommes inégaux devant l’aspirine

Caducee.net, le 18 janvier 2006 : Une nouvelle étude précise les différences entre les hommes et les femmes en terme de réduction du risque cardiovasculaire avec l’aspirine. La réduction globale du risque est liée à une diminution du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les femmes et du risque d’infarctus du myocarde (IDM) chez les hommes. […].

ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie...

Janssen-Cilag International NV, le 29 septembre 2014 : ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie auparavant selon une étude de suivi réalisée après 49 mois […].

La pro-insuline comme marqueur du risque coronarien chez les hommes et les femmes

Caducee.net, le 26 février 2002 : Des épidémiologistes américains ont évalué l'intérêt de la pro-insuline comme marqueur du risque coronarien chez des sujets âgés. D'après leurs résultats obtenus chez des personnes non diabétiques, la pro-insuline est un marqueur de la maladie coronarienne plus fort que l'insuline et ce aussi bien chez les hommes que chez les femmes. […].

Ostéoporose : les hommes sont moins traités

Caducee.net, le 30 octobre 2002 : Les hommes seraient moins enclins à bénéficier d’un traitement contre l’ostéoporose après une fracture de la hanche, selon un article publié le 28 octobre dans la revue Archives of Internal Medicine. […].

Inégalité aux USA entre les hommes et les femmes devant l’administration du traitement de l’infarctus aigu du myocarde

Caducee.net, le 10 juillet 2000 : Comparés aux hommes, les femmes reçoivent un traitement légèrement moins intensif lors de la prise en charge précoce des infarctus aigus du myocarde. Cependant, beaucoup de ces différences sont peu importantes et il n’existe pas d’effet apparent sur la mortalité précoce. C’est ce que montre une étude conduite par des cliniciens du département de cardiologie du Swedish Medical Center de Seattle (Etat de Washington, USA). […].

Le palmier nain améliore la miction des hommes souffrant de rétention urinaire

Caducee.net, le 12 décembre 2001 : Une étude menée par des médecins du centre médical de l’université de Chicago, montre que la prise d’un remède médicinal élaboré à partir de palmier nain, améliore les symptômes des hommes souffrant de problèmes urinaires, sans pour autant avoir un impact significatif sur le débit urinaire, la qualité de la vie ou les fonctions sexuelles. […].

Evolution du patient après l'implantation d'un stent coronarien : pas de différence entre les hommes et les femmes

Caducee.net, le 11 octobre 2000 : L'implantation d'endoprothèses coronaires donne les mêmes résultats à un an chez les hommes et les femmes, indique une étude allemande publiée dans le dernier numéro du JAMA. Cependant, quelques différences entre les sexes ont été notées dans l'évolution immédiate du patient après l'intervention. […].

IDM et mortalité comparable entre hommes et femmes

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : On considère que la mortalité après un infarctus du myocarde (IDM) est plus élevée chez les femmes que les hommes. Toutefois, la mortalité à un an serait similaire quel que soit le sexe pour les patients qui bénéficient d'un traitement de reperfusion par angioplastie coronaire. Ce résultat est issu d'une étude publiée aujourd'hui dans le JAMA. […].

Un résultat surprenant : les hommes constipés auraient plus de risques de développer la maladie de Parkinson

Caducee.net, le 14 août 2001 : La constipation est un problème fréquent chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Une étude menée pendant 24 ans auprès de 6.700 hommes environ montre que ceux qui sont constipés présentent plus de risques de maladie de Parkinson par la suite. […].

Les plus