Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Tumeurs de la prostate

211 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Janssen annonce que la Commission européenne approuve l'utilisation élargie de Erleada®▼ (apalutamide) pour le traitement des patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-sensible

Janssen annonce que la Commission européenne approuve l'utilisation élargie de Erleada®▼ (apalutamide) pour le traitement des patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-sensible

Janssen, le 30 janvier 2020 : « Le cancer de la prostate est la forme de cancer la plus répandue chez les hommes dans toute l'Europe, et l'approbation élargie de l'apalutamide représente une avancée significative pour les personnes vivant avec le CPmHS », a déclaré le Prof. Axel S. Merseburger, président du département d'urologie, Campus de Lübeck, Hôpital universitaire du Schleswig-Holstein à Kiel, en Allemagne. « Dans le traitement du cancer de la prostate, notre objectif premier est de toujours retarder la progression de la maladie et de prolonger la survie, afin de garantir les meilleurs résultats possibles pour les patients. Les nouvelles d'aujourd'hui sont donc encourageantes pour les patients en Europe, pour lesquels l'importance d'une option de traitement supplémentaire pouvant à la fois retarder la progression de la maladie et prolonger la survie ne peut être sous-estimée ». […].

Medivation et Astellas announcent la publication dans The Lancet des données positives sur l'éfficacité des éssais en phase I-II de MDV3100 chez les patients atteints du Cancer de la Prostate avancé

PR Newswire, le 14 avril 2010 : SAN FRANCISCO et TOKYO, April 15, 2010 /PRNewswire/ -- Medivation, Inc. (NASDAQ: MDVN) et Astellas Pharma Inc. annoncent aujourd'hui la publication sur la version en ligne de The Lancet datée du 15 avril, des résultats positifs des essais en phase I-II du nouveau anti-androgène oral à triple action, signalé préalablement, chez les hommes présentant un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration en progression. Conformément aux résultats publiés, MDV3100 a exhibé une activité anti-tumorale chez les patients présentant un cancer de la prostate avancé, l'évaluation montrant des réductions des taux de l'antigène prostatique spécifique (APS), des résultats des radiographies et des taux de cellules tumorales circulantes (CTC). Les effets anti-tumoraux ont été observés chez les patients qui développent une résistance aux traitements anti-androgéniques standards, ainsi que chez les patients dont le cancer avait progressé malgré un traitement avec séances de chimiothérapie. MDV3100, évalué pour le traitement du cancer de la prostate avancé, est actuellement en phase III de développement. […].

ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie...

Janssen-Cilag International NV, le 29 septembre 2014 : ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie auparavant selon une étude de suivi réalisée après 49 mois […].

Le marché européen des appareils pour le cancer de la prostate sera dynamisé par une détection plus précoce de la maladie, selon le Millennium Research Group

PR Newswire, le 08 décembre 2008 : WALTHAM, Massachusetts, December 8 /PRNewswire/ -- D'après le rapport 2009 du Millennium Research Group (MRG) portant sur les marchés européens des dispositifs urologiques, le marché des dispositifs pour le cancer de la prostate - comprenant les grains pour curiethérapie, la cryothérapie et les appareils à ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) - sera dynamisé par une détection plus précoce du cancer de la prostate grâce à une augmentation des examens de dépistage au cours des cinq prochaines années. […].

Appel à l'action contre les décès du cancer de la prostate en Europe

PR Newswire, le 18 septembre 2009 : ANVERS, Belgique, September 18 /PRNewswire/ -- Une coalition de groupes de soutien et de professionnels européens influents se réunit aujourd'hui pour lancer un appel à l'action auprès du parlement européen afin qu'il s'engage à prendre des mesures sérieuses pour réduire le nombre d'hommes atteints par et mourant du cancer de la prostate. Ce, en garantissant aux hommes ayant un profil à risque ou atteints du cancer de la prostate un accès rapide aux informations ainsi qu'aux services de soins et de soutien. […].

KOELIS annonce le traitement ciblé du premier patient atteint du cancer de la prostate dans le cadre de l’étude pilote FOSTINE

KOELIS annonce le traitement ciblé du premier patient atteint du cancer de la prostate dans le cadre de l’étude pilote FOSTINE

KOELIS, le 24 novembre 2017 : KOELIS, société grenobloise spécialiste de la chirurgie urologique assistée par ordinateur annonce aujourd'hui avoir traité un premier patient dans le cadre de l'étude clinique FOSTINE pour le traitement ultra-ciblé de patients atteints du cancer de la prostate. […].

Le cancer de la prostate semble lié au nombre de partenaires sexuels mais aussi au type de sexualité pratiquée.

Caducee.net, le 07 novembre 2014 : Les risques de cancer de la prostate semblent inversement proportionnel au nombre de partenaire hétérosexuels et proportionnel au nombre de partenaires homosexuels. […].

Un nouveau test de dépistage du cancer de la prostate est prêt à être commercialisé à la suite de réalisation satisfaisante de tests cliniques définitifs

Businesswire, le 08 août 2008 : Les résultats des études de validation clinique en double aveugle, de phase I, II et III réalisées avec des tissus prostatiques prélevés sur des sites multiples, notamment ceux qui ont été testés en collaboration avec le centre de cancérologie MD Anderson Cancer Center, ont fait la preuve d’un taux de réussite très élevé pour l’identification de la présence de cellules cancéreuses prostatiques de 3ème degré ou plus (cancer significatif sur le plan clinique), ainsi que de cellules normales et HPB (hyperplasie prostatique bénigne). À ce jour, 322 tissus prostatiques ont été testés. Les résultats combinés des études de validation clinique en double aveugle récemment réalisées ont démontré que le nouveau test diagnostique moléculaire génique du cancer de la prostate parvenait à une sensibilité de 90 % pour l’identification correcte de la présence de cellules cancéreuses de 3ème degré ou plus et à une sensibilité de 97 % pour l’identification correcte de cellules non cancéreuses (normales et BPH), ce qui représente une précision globale de 93 % pour le test. […].

Dépistage du cancer de la prostate, PSA et mortalité

Caducee.net, le 07 octobre 2002 : La majorité des hommes avec un cancer de la prostate sont en faveur du dépistage par dosage de PSA (prostate specific antigen) malgré le manque de preuve de l’efficacité d’un dépistage et d’un traitement agressif en termes de réduction du nombre de décès. […].

Campagne de dépistage du cancer de la prostate :ne mutilons pas l’information !

, le 18 septembre 2005 : Le collectif Formindep constate que la campagne actuelle prônant le dépistage individuel systématique du cancer de la prostate chez les hommes à partir de 50 ans, orchestrée par l'Association Française d'urologie 1 , ne respecte pas ces principes scientifiques et éthiques. […].

Quelles informations délivrer à un homme souhaitant réaliser un dépistage du cancer de la prostate ?

ANAES, le 11 novembre 2004 : A la demande de la Direction générale de la santé, l'Anaes propose aux médecins généralistes et aux urologues des éléments d'information à délivrer aux hommes qui envisagent la réalisation d'un dépistage individuel du cancer de la prostate et qui consultent pour la première fois à ce sujet. […].

Lancement par Ipsen en France de Décapeptyl® L. P. 22,5 mg, formulation à libération prolongée sur 6 mois, pour le traitement du cancer de la prostate hormono-dépendant localement avancé ou métastatique

Businesswire, le 04 février 2010 : Ipsen (Euronext: FR0010259150; IPN), groupe pharmaceutique mondial spécialisé tourné vers l’innovation, et Debiopharm Group (Debiopharm), un groupe biopharmaceutique global basé en Suisse qui se concentre sur le développement de médicaments sur ordonnance ciblant des besoins non satisfaits, annoncent le lancement par Ipsen en France de la formulation à libération prolongée sur 6 mois de Décapeptyl® pour le traitement du cancer de la prostate hormono-dépendant localement avancé ou métastatique. D’autres lancements suivront prochainement, notamment en Allemagne et au Portugal. […].

Le traitement anti-hormonal dans le cancer de la prostate provoque une réponse spécifique du système immunitaire

Caducee.net, le 04 décembre 2001 : D’après une étude publiée aujourd’hui dans les compte-rendus de l'académie américaine des sciences, le traitement visant à inhiber les androgènes dans le cancer de la prostate avancé, induit une réponse immunitaire spécifique contre les cellules cancéreuses. Après une semaine de traitement, on observe une infiltration massive de lymphocytes T CD4+ au niveau de la tumeur. Les lymphocytes ont une réponse oligoclonale spécifique et restreinte au site de la tumeur. […].

Progression du cancer de la prostate : le dosage du PSA reste le meilleur indicateur

Caducee.net, le 12 septembre 2005 : Malgré les réserves émises par certains sur l’utilité de la mesure de l’antigène prostatique spécifique (PSA) dans le risque de cancer de la prostate, une nouvelle étude menée sur plus de 2000 hommes confirme que le PSA reste la meilleure mesure du risque de récidive après chirurgie. […].

Quelles valeurs de PSA pour la détection du cancer de la prostate ?

Caducee.net, le 12 juillet 2005 : Dans la dernière livraison du JAMA, une étude indique qu'il n'existe pas de valeur précise de PSA qui offre à la fois une sensibilité et une spécificité élevée pour le dépistage du cancer de la prostate chez les hommes en bonne santé. On assiste au contraire à une augmentation progressive du risque de cancer prostatique avec les valeurs croissantes de PSA. […].

Dépistage du cancer de la prostate : prendre aussi en compte le phénomène de ‘surdétection’

Caducee.net, le 17 juin 2003 : Une nouvelle étude a estimé qu’un programme annuel de dépistage du cancer de la prostate pourrait conduire à un taux de surdétection de près de 50 %. Ce phénomène de dépistage de cancers qui autrement n’auraient pas été diagnostiqués pendant la vie du patient fait l’objet d’une publication dans le Journal of National Cancer Institute du 18 juin. […].

Janssen annonce l'approbation de l'ERLEADA® (apalutamide) par la Commission européenne pour les patients atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique et présentant un risque élevé de métastases

Janssen annonce l'approbation de l'ERLEADA® (apalutamide) par la Commission européenne pour les patients atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique et présentant un risque élevé de métastases

Janssen, le 17 janvier 2019 : L'avis favorable du CHMP s'appuie sur les données de l'étude clinique pivot SPARTAN de Phase 3, qui a été publiée dans  TheNew England Journal of Medicine. L'étude a évalué l'innocuité et l'efficacité de l'apalutamide combiné au traitement antiandrogénique (ADT) par rapport à un placebo chez les patients atteints d'un CPRCnm qui présentent un niveau d'antigène prostatique spécifique (APS) en rapide augmentation malgré un traitement antiandrogénique continu. Les résultats de l'étude ont démontré que l'apalutamide, lorsqu'elle est combinée à un traitement antiandrogénique, réduit de 72 pour cent le risque de développer des métastases à distance ou de causer des décès (survie sans métastase [SSM]), par rapport à un placebo combiné à un traitement antiandrogénique (ratio de risque = 0,28 ; 95 % IC, 0,23-0,35 ; P < 0,001). La SSM a été améliorée de plus de deux ans (40,5 mois vs 16,2 mois) chez les patients atteints d'un CPRCnm dont le niveau d'APS augmente rapidement.1 […].

Les plus