Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Taux de survie

247 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le taux de survie des cancers augmente et dépasse les estimations

Caducee.net, le 15 octobre 2002 : La manière traditionnelle d’estimer les taux de survie des patients cancéreux (méthode par analyse de cohortes) ne permet plus de prendre en compte dans le temps les améliorations apportées par le diagnostic précoce et par les nouveaux traitements, d’après les résultats de cette nouvelle étude qui s’est basée sur l’analyse des taux de survie par période, une méthode permettant des remises à jours plus fréquentes. Selon les auteurs, qui publient une comparaison des deux méthodes dans le dernier numéro du Lancet, les taux de survie à 20 ans, tous cancers confondus, seraient sous-estimés de plus de 10% avec cette nouvelle méthode d’estimation. […].

Les résultats actualisés d’une étude clinique de phase III sur le traitement continu avec REVLIMID® montrent une amélioration statistiquement notable du taux de survie sans progression de la maladie chez les ...

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Les résultats actualisés d’une étude clinique de phase III sur le traitement continu avec REVLIMID® montrent une amélioration statistiquement notable du taux de survie sans progression de la maladie chez les patients récemment diagnostiqués avec un myélome multiple […].

Cancer du sein : une chimiothérapie adjuvante personnalisée augmente le taux de survie sans récidive

Caducee.net, le 23 octobre 2000 : Après une mastectomie ou une chirurgie conservatrice, une chimiothérapie FEC (5FU, epirubicine, cyclophosphamide) personnalisée améliore le taux de survie sans récidive chez des patients à haut risque. Ce traitement a été comparé à un protocole associant chimiothérapie à fortes doses et auto-transplantatation de cellules souches hématopoïétiques. Les résultats de cet essai randomisé ont été publiés dans le dernier numéro du Lancet. […].

Présentation de données sur le traitement au REVLIMID® de patients atteints de myélome multiple, évaluant les taux de survie avec des doses faibles et élevées de dexaméthasone en fonction de l'âge

Businesswire, le 07 décembre 2010 : Cette analyse a été effectuée pour déterminer l'effet sur la survie parmi 445 patients atteints de NDMM qui ont été randomisés pour recevoir un traitement Rd ou RD, puis répartis en deux groupes d'âges : moins de 65 ans et 65 ans et plus. […].

Un taux de survie allant jusqu'à 100% pour le traitement des infections par l'anthrax prises à un stade avancé

PR Newswire, le 23 juin 2010 : GRONINGEN, Pays-Bas, June 23, 2010 /PRNewswire/ -- La société IQ Therapeutics B.V., Groningen, Pays-Bas, a annoncé cette semaine qu'en collaboration avec la succursale médicale de l'Université du Texas, elle avait obtenu des résultats exceptionnels pour le traitement de l'anthrax inhalé. Dans une étude menée sur des lapins, une survie de 100% a pu être obtenue sur un temps étendu avant le traitement (48h après l'infection) grâce à une combinaison de deux anticorps monoclonaux spécifiques développés par IQ Therapeutics. C'est une grande opportunité pour sauver les vies de personnes infectées qui n'ont pas accès immédiatement au traitement. […].

Une nouvelle étude européenne montre que TheraSphere®prolonge les taux de survie chez les patients souffrant d'un cancer du foie

Businesswire, le 08 octobre 2010 : Dans la droite lignée de cette annonce, MDS Nordion assistera à la conférence 2010 de l'Association Européenne de Médecine Nucléaire qui se tiendra à Vienne, du 9 au 13 octobre, sur le stand X14-15, où le radiologue interventionnel de premier plan, également médecin spécialisé dans la médecine nucléaire (et co-auteur de cette étude), débattra des expériences de cette thérapie et des options que celle-ci offre aux patients atteints d'un cancer du foie. […].

Des données actualisées portant sur le REVLIMID® dans le traitement du myélome multiple récemment diagnostiqué font état de taux de survie à trois ans sans précédent dans l'étude de phase III ECOG E4A03

Businesswire, le 09 décembre 2008 : En outre, dans une analyse décisive au cours de laquelle les patients ont été traités en continu par une thérapeutique Rd par rapport à la greffe de cellules souches, on a relevé chez ces patients un taux global de réponse de 91 % avec un taux de 57 % de réponse complète accompagné d'un excellent taux de réponse partielle (CR + VGPR). […].

Kenta Biotech annonce un taux de survie de 100 % chez les personnes atteintes de pneumonie acquise sous ventilation traitées au panobacumab

Businesswire, le 15 avril 2010 : L'étude ouverte de Phase IIa1 a été présentée au 20e Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses par le professeur Pierre-François Laterre des cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. Les 13 patients qui ont reçu trois injections de panobacumab ont tous survécu, ce qui est extrêmement positif par rapport à une mortalité de 33 % à 50 % généralement associée à la PAV causée par P. aeruginosa.2,3 Une meilleure guérison de la pneumonie représente un autre avantage du traitement précoce au panobacumab. […].

Recommandations de l’Académie Nationale de Médecine concernant la prise en charge extrahospitalière de l’arrêt cardiocirculatoire

Académie de Médecine, le 30 janvier 2007 : Les arrêts cardiocirculatoires inopinés sont responsables d’environ 50 000 morts subites par an en France. Plus de la moitié d’entre eux sont liés à une fibrillation ventriculaire. Le taux de survie observé à 1 mois est actuellement inférieur à 3%. Un appel immédiat aux unités mobiles de secours, des manœuvres simples de réanimation à la portée de tous (massage cardiaque externe en particulier), une défibrillation cardiaque très précoce, devraient pouvoir faire passer ce taux de survie à plus de 30%. L’apparition des défibrillateurs entièrement automatiques doit permettre leur utilisation par l’ensemble de la population informée. […].

Lymphomes B diffus à grandes cellules : les microarrays comme outil pronostique ?

Caducee.net, le 26 décembre 2001 : Dans le numéro de janvier 2002 de Nature Medicine, Shipp et al. décrivent comment les puces à ADN peuvent aider au pronostic des cancers. En analysant par cette technique 58 patients avec un lymphome B diffus à grandes cellules, les auteurs ont pu classer les patients en deux catégories : taux de survie à 5 ans de 70 % et taux de survie à 5 ans de 12 %. Cette approche aurait une meilleure efficacité pronostique que l'index pronostique international. […].

Présentation à l'ASCO de deux études cliniques évaluant les bénéfices de la polythérapie ABRAXANE® chez les patients atteints de mélanome irrésécable

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans la première étude, les patients ont reçu soit ABRAXANE (100 mg/m2) les premier, huitième et quinzième jours, du carboplatine (AUC 6 en intraveineuse) le premier jour et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours, pour chaque cycle de 28 jours (n=51) ; soit du témozolomide (200 mg/m2) les cinq premiers jours et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours d'un cycle de 28 jours (n=42). Les deux bras ont été menés indépendamment. Les doses de départ ont été réduites à la suite d'un addenda à l'étude : la posologie ABRAXANE a été réduite à 80 mg/m2 et celle du carboplatine à AUC 5. Pour les deux bras, le taux de survie sans progression à 6 mois était le critère de jugement principal. […].

Fibrillation ventriculaire : préférer l'amiodarone à la lidocaïne en milieu extra-hospitalier

Caducee.net, le 21 mars 2002 : Un essai canadien a comparé deux traitements anti-arythmiques administrés en IV en cas de fibrillation ventriculaire non convertie après trois chocs en milieu extra-hospitalier. L'amiodarone a donné de meilleurs résultats que la lidocaïne, avec un taux de survie plus élevé à l'arrivée à l'hôpital. […].

Des revenus différents, une survie différente

Caducee.net, le 13 octobre 2003 : L’absence d’assurance médicale est associée à un taux de survie plus bas chez les patients cancéreux américains, indique une nouvelle enquête. […].

Traitement initial de la leucémie lymphoïde chronique : fludarabine vs chlorambucil

Caducee.net, le 14 décembre 2000 : Une étude nord-américaine parue dans le New England Journal of Medicine montre que le traitement initial de la leucémie lymphoïde chronique par la fludarabine est supérieure au chlorambucil, en terme de réponse au traitement, de la durée de la rémission et du taux de survie sans progression. […].

Cancer du poumon, survie et origine sociale

Caducee.net, le 20 février 2002 : Une étude récente vient de confirmer que les patients Afro-américains traités pour un cancer du poumon ont un taux de survie inférieur à celui des non Afro-américains. Il est intéressant de noter que cette différence n'est pas liée au stade où la maladie est prise en charge ou au traitement appliqué. Un statut socio-économique défavorable serait en cause car il serait lié à un moins bon état de santé général. […].

Des résultats préliminaires sur la transplantation d'organe chez des patients infectés par le VIH

Caducee.net, le 28 février 2002 : D'après une étude présentée à la 9° Conférence sur les Rétrovirus et les Maladies Opportunistes, les patients porteurs du VIH et stabilisés ont un taux de survie à un an après une transplantation rénale ou hépatique comparable à celui de patients non infectés. […].

Cancer 'tête et cou' : intérêt de la RCC mais des effets secondaires notables

Caducee.net, le 14 avril 2000 : La radiochimiothérapie concomitante (RCC) en première ligne permet un bon contrôle locorégional et améliore le taux de survie des patients atteints d'un cancer "tête et cou". Une étude parue dans Journal of Clinical Oncology a évalué l'efficacité de ce traitement en fonction du contrôle locorégional, de la survie et de la préservation des organes. […].

Insuffisance cardiaque : l'activation pathologique du complément serait un facteur aggravant

Caducee.net, le 14 mars 2000 : Chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, une activation trop élevée du complément est associée à des symptômes cliniques plus graves ainsi qu'à un taux de survie à 6 mois réduit. Ces résultats, présentés lors de la 49° réunion annuelle du collège américain de cardiologie, sont issus de travaux réalisés par des chercheurs d'Alexion Pharmaceuticals et de l'Université de Yale. […].

Les plus