nuance

Transplantation cardiaque, simvastatine et survie

L’initiation précoce d’un traitement par simvastatine après une transplantation cardiaque est associée à un taux de survie plus élevé, révèle une étude publiée dans la revue Circulation.

Selon cette étude, le taux de survie à huit ans était de 88,6 % chez les patients qui avaient reçu un traitement précoce par simvastatine et de 59,5 % chez les patients qui n’avaient pas commencé le traitement jusqu’à quatre ans après la transplantation. Cette étude a été dirigée par Klaus Wenke, professeur assistant de chirurgie cardiaque au Munich-Bogenhausen.

Au total, 72 patients transplantés sont entrés dans l’étude. Huit ans après l’intervention, 54,7 % des patients non traités par simvastatine ont développé une vasculopathie liée à la transplantation, comparé à 24,4 % des patients du groupe simvastatine.

Source : American Heart Association. Circulation 2002.

Descripteur MESH : Simvastatine , Transplantation , Survie , Taux de survie , Transplantation cardiaque , Patients , Association

nuance

Recherche scientifique: Les +