nuance

Kiadis Pharma annonce les résultats cliniques de l'ATIR(TM), soutenant ainsi davantage son potentiel dans les transplantations de moelle osseuse de donneurs non-compatibles.

AMSTERDAM, April 8 /PRNewswire/ -- La société biopharmaceutique Kiadis Pharma a publié des résultats cliniques préliminaires sur l'ATIR (TM) présentant son potentiel au niveau des transplantations de la moelle osseuse de donneurs non- compatibles. Le 30 mars 2009, les résultats ont été présentés par l'investigateur principal de la société, Dr. Denis Claude Roy, lors du prestigieux symposium présidentiel pour le congrès annuel de l'EBMT (European Bone Marrow Transplantation) à Göteborg en Suède. Seules les 6 meilleures présentations, représentant les nouveaux développements les plus prometteurs dans le domaine de la transplantation, ont été sélectionnées pour ce symposium.

L'ATIR(TM), un produit basé sur les cellules lymphocytes d'un donneur, est en développement afin de prévenir les réactions aigües du greffon contre l'hôte (GVHD) et de permettre une reconstitution immunitaire précoce à la suite d'une greffe de moelle osseuse issue d'un donneur non-compatible (haploidentiques).

La présentation du Dr. Roy concernant les résultats cliniques effectués sur 19 patients en phase terminale de cancer du sang présentant un risque élevé de leucémie et/ou souffrant d'une LAL (leucémie aigüe lymphoblastique) utilisant l'ATIR (TM) a été très bien accueillie. Ces patients, chacun d'entre eux n'ayant aucun donneur compatible de disponible, ont été traités lors d'une étude d'indexation de dose en phase I/II avec l'ATIR (TM) dans le cadre d'une transplantation à donneurs non-compatibles. Aucun suppresseur immunitaire n'a été utilisé, ce qui s'oppose aux procédures de transplantation conventionnelles. Cependant, aucun cas de réaction aigüe du greffon contre hôte (GVH) de phases sévères III/IV n'a été constaté après l'injection de l'ATIR(TM).

En outre, les résultats cliniques ont affiché une réduction de la fréquence des épisodes infectieux dans les cohortes traitées avec des doses supérieures d'ATIR (TM) en comparaison avec les cohortes à doses plus faibles. À ce jour, les patients au sein de cohortes à dose plus élevées affichent des taux de survie élevé (75 %) avec aucune mortalité liée à la transplantation.

Ces résultats indiquent que la déplétion sélective des cellules T alloréactives dans le produit à base de molécules ATIR(TM) par l'agent TH9402 photosensible propriétaire est hautement efficace et peut résulter en une reconstitution immunitaire rapide et adéquate en combinaison avec la prévention de la GvHD aiguë dans les transplantations de moelle osseuse avec donneurs incompatibles.

Le docteur Denis-Claude Roy qui dirige l'unité de transplantation de cellules souches de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, au Canada déclare : « Ces résultats sont fascinants ; ils démontrent la faisabilité des transplantations à donneurs incompatibles grâce à l'injection ATIR(TM). Ces résultats sont porteurs d'espoir pour les patients qui à l'heure actuelle ne peuvent pas être traités en raison de la disponibilité limitée des donneurs. À l'avenir, ATIR (TM) pourraient permettre des transplantations à donneurs incompatibles sur virtuellement tous les patients qui ne peuvent trouver de donneurs, améliorant ainsi le résultat de l'ensemble de la procédure. »

Le docteur Manja Bouman, Président-directeur général de Kiadis Pharma, déclare : « Kiadis Pharma est heureux de nos résultats ATIR(TM) sélectionnés pour la présentation lors du symposium présidentiel de l'EBMT. Cela démontre l'intérêt qu'éprouve la communauté médicale vis-à-vis de notre approche. Compte tenu de ces résultats hautement encourageants, nous nous préparons actuellement pour l'étude d'une homologation multinationale avec l'ATIR(TM) dans les procédures de transplantation à donneurs non-compatibles. »

Rendez-vous sur http://www.kiadis.com pour consulter le communiqué de presse dans son intégralité.

La version anglaise est fournie par Kiadis Pharma. Toute traduction équivalente émane de tiers.

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Moelle osseuse , Transplantation , Mars , Suède , Patients , Cellules , Canada , Lymphocytes , Mortalité , Risque , Sang , Survie , Taux de survie , Traduction

nuance

Pratique médicale: Les +