nuance

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib

illustrationLEIDEN, Pays-Bas, 3 avril 2022 /PRNewswire/ -- Pharming Group N.V. (« Pharming » ou « la Société ») (EURONEXT Amsterdam : PHARM/Nasdaq: PHAR) annonce de nouvelles données issues de l'essai pivot de phase II/III du leniolisib pour le traitement du syndrome de la phosphoinositide 3-kinase delta activée (PI3Kδ) (APDS), une immunodéficience primaire. Le chercheur principal, V. Koneti Rao, M.D., médecin membre du personnel de la Primary Immune Deficiency Clinic des National Institutes of Health à Bethesda, dans le Maryland, a partagé ces résultats lors d'une présentation à la réunion annuelle 2022 de la Clinical Immunology Society (CIS).

Conformément à ce qui a été annoncé le 2 février 2022, la phase III de l'essai clinique, multinationale, en triple aveugle, contrôlée par placebo et randomisée, menée par Novartis, a satisfait à ses critères d'évaluation co-primaires, à savoir la réduction de la taille des ganglions lymphatiques et la correction de l'immunodéficience. La réduction des lésions de lymphadénopathie et la multiplication des cellules B naïves sont essentielles dans cette population, car elles indiquent une réduction des marqueurs de la maladie APDS. Les critères d'évaluation co-primaires au 85e jour après le début de l'étude ont été présentés pour la première fois au CIS :

·  En ce qui concerne les lésions de lymphadénopathie index, une modification moyenne ajustée statistiquement significative de la somme du produit des diamètres (SPD) transformée en log10 de -0,30 chez les patients ayant reçu le leniolisib contre -0,06 chez les patients ayant reçu le placebo (IC à 95 % : -0,37, -0,11 ; p=0,0012).

·  En partant d'un niveau de base ˂48 %, une augmentation de 34,76 % de la proportion de cellules B naïves chez les patients ayant reçu le leniolisib contre une diminution de -5,37 % chez les patients ayant reçu le placebo (IC à 95 % : 28,51, 51,75 ; p˂0,0001).

Le médicament de l'étude a été bien toléré. Aucun événement indésirable n'a conduit à l'arrêt du traitement de l'étude, il n'y a eu aucun décès et l'incidence des événements indésirables graves (EIG) était plus faible dans le groupe leniolisib que dans le groupe placebo. Aucun des EIG n'a été soupçonné être lié au traitement de l'étude.

Charlotte Cunningham-Rundles, M.D., Ph.D., professeure d'immunologie de David S. Gottesman à la Mount Sinai School of Medicine de New York, a déclaré :

« C'est une excellente nouvelle que le leniolisib ait obtenu des résultats aussi positifs dans cette étude de phase III sur l'APDS. Le fait que ce médicament soit capable de cibler la cause de cette maladie difficile est extrêmement encourageant, car il permet à la fois d'améliorer les soins et de réduire les symptômes des patients. Cette avancée vers un traitement taillé sur mesure pour nos patients atteints d'APDS est une étape importante que nous attendions depuis longtemps. »

Pharming prévoit de commencer à soumettre des dossiers réglementaires mondiaux pour le leniolisib au deuxième trimestre 2022 et, sous réserve d'approbation, de lancer le traitement aux États-Unis au premier trimestre 2023 et de commencer une série de lancements européens au second semestre 2023.

Anurag Relan, médecin en chef de Pharming, a commenté :

« Le fait de savoir que le leniolisib a atteint un niveau significatif dans les deux critères d'évaluation co-primaires et qu'il a été bien toléré chez ces patients atteints d'APDS est une grande satisfaction pour Pharming. L'approbation du produit répondrait à un besoin non satisfait pour les personnes atteintes de cette maladie rare, qui dépendent actuellement de traitements de soutien tels que les antibiotiques et les immunoglobulines de remplacement. Au-delà de la collaboration étroite avec les autorités réglementaires du monde entier pour mettre le leniolisib à la disposition des immunologistes, des hématologues et de leurs patients, nous continuerons à développer ce traitement par le biais de notre étude d'extension ouverte et de deux études supplémentaires qui recruteront des enfants de moins de 12 ans, ainsi qu'à étendre potentiellement la portée géographique du produit. »

À propos du syndrome de la phosphoinositide 3-Kinase δ activée ( APDS )

L'APDS est une immunodéficience primaire rare qui touche à peu près une à deux personnes sur un million. Également connu sous le nom de PASLI, il est causé par des variantes dans l'un ou l'autre des deux gènes, PIK3CD ou PIK3R1, qui régulent la maturation des globules blancs. Les variantes de ces gènes conduisent à une hyperactivité de la voie PI3Kδ (phosphoinositide 3-kinase delta).1,2 Une action équilibrée de la voie PI3Kδ est essentielle à la fonction immunitaire physiologique. Lorsque cette voie est hyperactive, les cellules immunitaires n'arrivent pas à atteindre leur maturité et à fonctionner correctement, ce qui entraîne une immunodéficience et un dérèglement.1,3 L'APDS se caractérise par des infections sinopulmonaires graves et récurrentes, une lymphoprolifération, une auto-immunité et une entéropathie.4,5 Comme ces symptômes peuvent être associés à une variété de conditions, y compris d'autres immunodéficiences primaires, les personnes atteintes d'APDS sont souvent mal diagnostiquées et souffrent d'un retard de diagnostic de 7 ans en moyenne.6 Comme l'APDS est une maladie progressive, ce retard peut entraîner une accumulation de dommages au fil du temps, y compris des dommages pulmonaires permanents et des lymphomes.4-7 La seule façon de diagnostiquer définitivement cette maladie est de réaliser un test génétique.

À propos du leniolisib

Le leniolisib est une petite molécule qui inhibe l'isoforme delta de la sous-unité catalytique de 110 kDa de la PI3K de classe IA et qui présente des activités immunomodulatrices et potentiellement anti-néoplasiques. Le leniolisib inhibe la production de phosphatidylinositol-3-4-5-trisphosphate (PIP3). Le PIP3 sert de messager cellulaire important activant spécifiquement l'AKT (via PDK1) et régulant une multitude de fonctions cellulaires telles que la prolifération, la différenciation, la production de cytokines, la survie cellulaire, l'angiogenèse et le métabolisme. Contrairement à PI3Kα et PI3Kβ, qui sont exprimés de manière omniprésente, PI3Kẟ et PI3Kγ sont exprimés principalement dans les cellules d'origine hématopoïétique. Le rôle central de PI3Kẟ dans la régulation de nombreuses fonctions cellulaires du système immunitaire adaptatif (cellules B et, dans une moindre mesure, cellules T) ainsi que du système immunitaire inné (neutrophiles, mastocytes et macrophages) indique fortement que PI3Kẟ est une cible thérapeutique valable et potentiellement efficace pour plusieurs maladies immunitaires.

A ce jour, le leniolisib a été bien toléré pour la première fois chez l'homme dans l'essai de phase 1 sur des sujets sains et dans l'étude de phase II/III permettant l'enregistrement.

À propos de Pharming Group N.V.

Pharming Group N.V. est une société biopharmaceutique mondiale en phase de commercialisation qui développe des thérapies innovantes de remplacement des protéines et des médicaments de précision pour le traitement de maladies rares et de besoins médicaux non satisfaits.

Le fleuron de notre portefeuille est notre franchise d'inhibiteur de la C1 estérase humaine recombinante (rhC1INH). La C1INH est une protéine naturelle qui régule à la baisse les cascades du complément et du contact afin de contrôler l'inflammation dans les tissus affectés.

Notre produit phare, RUCONEST®, est le premier et le seul traitement de remplacement de la protéine rhC1INH sans plasma. Il est autorisé pour le traitement des crises aiguës d'angioedème héréditaire (AOH). Nous commercialisons RUCONEST® aux États-Unis, dans l'Union européenne et au Royaume-Uni par le biais de notre propre organisation de vente et de marketing, et dans le reste du monde par le biais de notre réseau de distribution.

En outre, nous étudions l'efficacité clinique de la rhC1INH dans le traitement d'autres indications, notamment la pré-éclampsie, les lésions rénales aiguës et les pneumonies graves résultant d'infections au COVID-19.

Nous étudions également notre médicament de précision oral, le leniolisib (un inhibiteur de la phosphoinositide 3-kinase delta, ou PI3K delta), pour le traitement du syndrome PI3K delta activé, ou APDS. Les droits de commercialisation du leniolisib dans le monde entier ont été cédés sous licence par Novartis AG en 2019. Le leniolisib a satisfait aux deux principaux critères d'évaluation dans une étude de phase 2/3 permettant l'enregistrement aux États-Unis et en Europe. Nous visons des dépôts réglementaires mondiaux pour le leniolisib à partir du deuxième trimestre 2022.

En outre, nous avons conclu une collaboration stratégique avec Orchard Therapeutics pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation de l'OTL-105, une thérapie génique par cellules souches hématopoïétiques (CSH) ex-vivo autologue expérimentale récemment divulguée pour le traitement de l'AOH.

En outre, nous tirons parti de notre technologie de fabrication transgénique pour développer des thérapies de remplacement de protéines de nouvelle génération, notamment pour la maladie de Pompe, qui est actuellement en développement préclinique.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives, notamment en ce qui concerne le calendrier et l'avancement des études précliniques et des essais cliniques des produits candidats de Pharming, les perspectives cliniques et commerciales de Pharming, la capacité de Pharming à surmonter les défis posés par la pandémie de COVID-19 à la conduite de ses affaires, et les attentes de Pharming concernant ses besoins en fonds de roulement et ses ressources de trésorerie prévus. Ces déclarations sont soumises à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses, y compris, mais sans s'y limiter : la portée, la progression et l'expansion des essais cliniques de Pharming et les ramifications de leur coût ; et les développements cliniques, scientifiques, réglementaires et techniques. À la lumière de ces risques et incertitudes, et d'autres risques et incertitudes qui sont décrits dans le rapport annuel 2020 de Pharming et le rapport annuel sur le formulaire 20-F pour l'année se terminant le 31 décembre 2020 déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, les événements et les circonstances dont il est question dans ces déclarations prospectives peuvent ne pas se produire, et les résultats réels de Pharming peuvent différer matériellement et négativement de ceux anticipés ou sous-entendus par celles-ci. Toutes les déclarations prospectives ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et sont basées sur les informations dont dispose Pharming à la date du présent communiqué.

Références :

1.Lucas CL, et al. Nat Immunol. (2014) 15:88-97.

2.Elkaim E, et al. J Allergy Clin Immunol. 2016;138(1):210-218.

3.Nunes-Santos C, Uzel G, Rosenzweig SD. J Allergy Clin Immunol. 2019;143(5):1676-1687.

4.Coulter TI et coll. J Allergy Clin Immunol. 2017;139(2):597-606.

5.Maccari ME, et al. Front Immunol. 2018;9:543.

6.Jamee M, et al. Clin Rev Allergy Immunol. 2019;21 mai.

7.Condliffe AM, Chandra A. Front Immunol. (2018) 9:338.

Pour plus d'informations publiques, veuillez contacter :

Pharming Group, Leiden, Pays-Bas
Sijmen de Vries, PDG : Tél. : 31 71 524 7400
Susanne Embleton, directrice des relations avec les investisseurs : Tél. : 31 71 524 7400 E: investor@pharming.com

FTI Consulting, Londres, Royaume-Uni
Victoria Foster Mitchell/Alex Shaw
Tél. : 44 203 727 1000

FTI Consulting, USA
Jim Polson
Tél. : 1 (312) 553-6730

LifeSpring Life Sciences Communication, Amsterdam

Leon Melens
Tél. : 31 6 53 81 64 27
E : pharming@lifespring.nl

PR US :

Emily VanLare
Adresse e-mail : Emily.VanLare@precisionvh.com 
Tél. : 1 (203) 985 5596

RP UE :

Dan Caley
Adresse e-mail : Dan.caley@aprilsix.com 
Tél. : 44 (0) 787 546 8942

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1454235/Pharming_Group_NV_Logo.jpg

 

 

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Syndrome , Réunion , Maryland , Patients , Cellules , Maladie , Placebo , Personnes , Essais , Système immunitaire , Front , Gènes , Protéines , Temps , Index , Métabolisme , Survie cellulaire , Immunité , Génétique , Recherche , Soins , Union européenne , Survie , Londres , Incidence , Marketing , Technologie , Essai clinique , Population , Angioedème , Ganglions , Tissus , Cellules souches hématopoïétiques , Macrophages , Mastocytes , Cellules souches , Réseau , Visons , Lymphomes , Éclampsie , Lumière , Maladies rares , Inflammation , Cytokines , Immunoglobulines , Diagnostic , Retard de diagnostic , Thérapeutique , Communication , Rôle

nuance

Recherche scientifique: Les +