Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Gènes

673 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La levure dévoile sa résistance génétique aux radiations ; Plus de 50 gènes auraient leur équivalent chez l’homme

Caducee.net, le 19 novembre 2001 : Une étude américaine a systématiquement étudié chez la levure sa résistance aux radiations ionisantes de type gamma en l’absence de chacun de ses gènes non essentiels. L’analyse a révélé 107 gènes en cause dans la susceptibilité aux rayonnements. Parmi eux, plus de la moitié présentent des homologies avec les gènes humains dont 17 seraient impliqués dans les cancers. […].

Des mutations des gènes des protéines contractiles sont liées à des formes familiales de cardiomyopathies dilatées

Caducee.net, le 07 décembre 2000 : Des chercheurs viennent d'identifier plusieurs mutations dans des gènes codant pour des protéines du sarcomères du cardiomyocyte. Ces mutations sont responsables de formes familiales de cardiomyopathies dilatées. Ce résultat est particulièrement intéressant car d'autres mutations dans ces mêmes gènes sont associées à des cardiomyopathies hypertrophiques familiales. Ainsi, des mutations sur ces gènes peuvent entraîner selon leur nature des cardiomyopathies hypertrophiques ou dilatées. […].

Delphi Genetics et Eurogentec Biologics s’associent pour la mise en œuvre de bonnes pratiques de fabrication (GMP manufacturing) sans utilisation de gènes de résistance aux antibiotiques

Businesswire, le 17 novembre 2008 : L’utilisation de marqueurs de résistance aux antibiotiques et d’antibiotiques dans les productions GMP fait actuellement l’objet d’une attention particulière de la part des instances réglementaires américaines et européennes. Les deux instances recommandent en effet l’abandon de l’usage de gènes de résistance aux antibiotiques dans les procédés de fabrication de produits biothérapeutiques, car ces gènes de résistance ne présentent aucune valeur thérapeutique pour le produit fini et peuvent représenter une source de dispersion des résistances aux antibiotiques. De nombreux produits biothérapeutiques à base d’ADN plasmidique actuellement en cours de développement clinique contiennent des gènes de résistance aux antibiotiques; l’utilisation de la technologie StabyDNA permet l’avènement d’une nouvelle génération d’ADN plasmidique sans marqueurs de résistance aux antibiotiques, pour un coût inférieur et une qualité supérieure. […].

Génome humain : 30.000 ou 120.000 gènes ?

Caducee.net, le 22 mai 2000 : La détermination du nombre de gènes composant le génome humain reste une entreprise délicate. Plusieurs équipes s'affrontent, certains scientifiques avancent le nombre de 120.000 gènes alors que d'autres auteurs les estiment beaucoup moins nombreux. Deux articles parus dans le numéro de juin de Nature Genetics semblent confirmer cette tendance à la baisse, ce nombre avoisinerait les 30.000 selon ces estimations. […].

L'expression des gènes est profondément modifiée par le VIH

Caducee.net, le 14 juin 2001 : Les effets des premières étapes de l'infection par le VIH sont désormais mieux connus. Des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego ont étudié l'expression simultanée d'environ 7.000 gènes dans des lymphocytes CD4+ infectés par le VIH. Très rapidement, l'infection entraîne une série d'activations/inactivations de centaines de gènes impliqués dans le maintien de l'intégrité cellulaire, les fonctions mitochondriales, le système de réparation de l'ADN ou encore l'apoptose. […].

Une combinaison particulière de deux gènes ralentit la progression du SIDA

Caducee.net, le 22 juillet 2002 : Des chercheurs américains du National Institute of Health rapportent dans la revue Nature Genetics une étude épidémio-génétique réalisée sur plus de 900 patients infectés par la VIH. Elle montre q’une association entre certaines formes alléliques de 2 gènes conduit à une progression ralentie du SIDA. Cette interaction épistatique entre un récepteur des cellules immunitaires NK et une molécule antigénique du complexe majeur d’histocompatibilité, fournit pour la première fois la démonstration d’un effet protecteur synergique de deux gènes distincts. […].

Résistance de Streptococcus pneumoniae à la pénicilline : deux nouveaux gènes essentiels identifiés

Caducee.net, le 05 avril 2000 : Deux gènes impliqués dans la synthèse des peptides de la paroi bactérienne de Streptococcus pneumoniae jouent un rôle déterminant dans la résistance de la bactérie à la pénicilline. En effet, l'inactivation de ces gènes dans une souche de Streptococcus pneumoniae résistante à cet antibiotique restaure la sensibilité à la pénicilline. Cette découverte permet de mieux cerner les processus biologiques à l'origine de la résistance à la pénicilline de Streptococcus pneumoniae. […].

Introgen Therapeutics dépose un brevet pour un groupe de gènes liés au cancer

Caducee.net, le 12 octobre 2001 : La Société de biotechnologie américaine Introgen Therapeutics a annoncé aujourd'hui qu'elle avait déposé un brevet pour une groupe de gènes récemment identifiés et sequencés et qui paraissent jouer une rôle clé dans le développement de certains cancer, dont le cancer du poumon. Ce dépot de brevet, qui résulte d'une collaboration scientifique entre la société et des institutions et universités américaines, pose encore une fois la question de l'utilisation de ses séquences par la communauté scientifique. Cette annonce ne fait que rappeller le différent qui oppose actuellement l'Institut Curie et Myriad Genetics au sujet des séquences utilisées pour les tests de prédisposition au cancer du sein. […].

Le VIH s’intègre principalement près de gènes activés par la cellule

Caducee.net, le 27 août 2002 : Une équipe de chercheurs californiens dont les résultats font la couverture du journal Cell publient une sorte de carte génomique des sites préférentiels d’intégration de l’ADN proviral de VIH-1. De manière surprenante, l’intégration est loin d’être aléatoire, et elle se situe souvent au niveau de gènes qui sont activement transcrits par la cellule. […].

Concentration de gènes suppresseurs de tumeur sur le chromosome 3

Caducee.net, le 02 mai 2002 : Des chercheurs de l’université du Texas et de l’institut national du cancer dans le Maryland, ont identifié trois gènes suppresseurs de tumeur juxtaposés dans une région du bras court du chromosome 3, qui inhibent la croissance tumorale in vitro et in vivo dans un modèle de cancer humain chez la souris. […].

Deux gènes impliqués dans le syndrome de DiGeorge ont été identifiés

Caducee.net, le 23 février 2001 : Le syndrome de DiGeorge touche environ une naissance sur 4.000. Il est lié à une délétion sur le chromosome 22 mais le ou les gènes responsables n'avaient pas été identifiés. Pas moins de quatre articles scientifiques publiés aujourd'hui décrivent le rôle du gène TBX1 et du gène Crkol dans cette pathologie. […].

Des chercheurs français identifient un groupe de gènes impliqués dans la virulence du bacille tuberculeux

Caducee.net, le 04 octobre 1999 : Des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris rapporte avoir localisé et identifié treize gènes impliqués dans la virulence de Mycobacterium tuberculosis , dont quatre sont regroupés dans une même région du génome bactérien. […].

Les mutations de deux gènes dont les protéines interagissent pourraient expliquer près de 10% de tous les cancers du sein

Caducee.net, le 05 novembre 1999 : Une équipe américaine vient de réaliser une avancée importante dans le domaine de la génétique du cancer du sein en annonçant avoir identifié un gène dont le produit agit sur la protéine codée par le célèbre gène BRCA-1. Il s’agit en fait du gène ATM, impliqué dans la réparation de l’ADN et responsable lorsqu’il est muté de l’ataxie–télangiectasie. Les mutations des deux gènes ATM et BRCA-1 pourraient rendre compte de près de 10 % de l’ensemble des cancers du sein. […].

Deux gènes à l’origine du développement neuronal

Caducee.net, le 02 avril 2002 : Les oligodendrocytes, ces cellules gliales autour desquelles s’organisent le réseau de neurones et leurs connections, viennent de dévoiler un peu plus leur fonction. Des chercheurs de l’institut du cancer Dana Farber (Boston, Massachusetts, EU) ont mis en évidence comment deux gènes, Olig 1 et 2, permettent à ces cellules de gouverner à distance l’élaboration du système nerveux. Ces recherches sont d’une grande importance pour la compréhension des maladies touchant le système nerveux central (SNC). […].

L’expression des gènes pour juger du vieillissement

Caducee.net, le 30 septembre 2003 : L’expression des gènes de patients souffrant du syndrome de Werner, une forme précoce de vieillissement, est similaire à celle observée lors d’un vieillissement typique, montre une nouvelle étude. Le syndrome de Werner serait donc le résultat de l’accélération d’un mécanisme normal. Des modèles du syndrome de Werner seraient donc utiles dans l’étude des processus du vieillissement. […].

Moins de 25.000 gènes pour faire un homme

Caducee.net, le 21 octobre 2004 : Le Consortium International de Séquençage du Génome humain vient de publier dans la revue Nature la description la plus aboutie de la séquence du génome humain. Le résultat marquant est le nombre de gènes codants : il serait compris entre 20.000 et 25.000 alors que l'on l'estimait à 35.000 il y a trois ans. […].

Cancer du colon : de nouveaux gènes impliqués

Caducee.net, le 12 mai 2003 : Des chercheurs américains et italiens qui étudiaient des tumeurs colorectales ont identifié des mutations dans une famille de gènes codant des tyrosines kinases. […].

291 gènes associés à l’asthme

Caducee.net, le 16 juin 2003 : Des chercheurs américains de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) ont découvert une nouvelle série de gènes vraisemblablement impliqués dans l’asthme. Une enzyme, l’arginase, parait jouer un rôle clé dans les symptômes de l’asthme. […].

Les plus