nuance

Moins de 25.000 gènes pour faire un homme

Le Consortium International de Séquençage du Génome humain vient de publier dans la revue Nature la description la plus aboutie de la séquence du génome humain. Le résultat marquant est le nombre de gènes codants : il serait compris entre 20.000 et 25.000 alors que l'on l'estimait à 35.000 il y a trois ans.

L'article est parue dans l'édition du 21 octobre de la revue Nature."Il y a seulement 10 ans, la plupart des scientifiques estimaient qu'il y avait environ 100.000 gènes. Lorsque nous avons analysé la séquence non aboutie du génome humain il y a trois ans, nous avons estimé qu'il y en avait 30.000 à 35.000, ce qui en a surpris beaucoup. Cette nouvelle analyse réduit encore plus ce nombre et nous fournit à ce jour l'image la plus fidèle de notre génome", commente Francis Collins, directeur du centre américain NHGRI (National Human Genome Research Institute). Les résultats de cette nouvelle analyse du séquençage sont accessibles gratuitement dans des bases de données publiques.

Ce travail a confirmé l'existence de 19.599 gènes codant des protéines dans le génome humain et a identifié 2.188 autres fragments d'ADN qui semblent être des gènes codants. Les séquences analysées couvrent ainsi plus de 99 % de l'euchromatine avec une précision de 99,999 % ce qui correspond à une base erronée sur 100.000, soit un gain de précision d'un facteur 10 par rapport aux objectifs initiaux.

Plus de 2.800 chercheurs impliqués dans ce consortium international sont listés comme auteur de cette publication.

Source : NIH/National Human Genome Research Institute

Descripteur MESH : Gènes , Génome , Génome humain , Nature , ADN , Auteur , Édition , Euchromatine , Objectifs , Protéines , Travail

nuance

Recherche scientifique: Les +