nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Gènes

677 résultats triés par date
affichage des articles n° 109 à 127

Un gène fortement associé au cancer du testicule

Caducee.net, le 05 juin 2002 : Une recherche publiée en avance sur le site web de la revue Oncogene décrit la découverte du gène hiwi, dont la sur-expression a été retrouvée parmi 63% des hommes de l’étude, atteints par un séminome testiculaire. Bien que l’échantillonnage de l’étude soit faible, les auteurs considèrent ces résultats comme significatifs et semblent sur le point de découvrir d’autres gènes impliqués dans le cancer du testicule. […].

La plate-forme d'innovation néerlandaise remet un prix prestigieux au test MammaPrint(R) d'Agendia

PR Newswire, le 26 juin 2008 : AMSTERDAM, Pays-Bas, June 27 /PRNewswire/ -- Agendia BV, leader mondial dans le domaine des diagnostics basés sur l'analyse de l'expression génétique, est heureuse d'annoncer que la société a récemment reçu un prix prestigieux pour MammaPrint(R), son test révolutionnaire, remis par la plate-forme d'innovation néerlandaise (Dutch Innovation Platform). MammaPrint, un test de diagnostic utilisant une signature de 70 gènes pour prédire un risque élevé ou bas de récidive des tumeurs cancéreuses du sein, a été choisi parmi plus de 150 candidats à titre d'initiative la plus avant-gardiste en matière de soins de santé et aura le grand honneur d'être activement soutenu à l'échelle nationale par le gouvernement néerlandais. […].

L'âge de ménopause fortement dépendant des gènes

Caducee.net, le 30 août 2001 : L'âge de la ménopause pourrait être déterminé à 85 % par les gènes, selon les résultats d'une étude néerlandaise. Ainsi, les femmes qui ont des antécédents familiaux de ménopause précoce risquent elles aussi une ménopause précoce. […].

ISB et ETH Zurich créent une carte du protéome humain

Businesswire, le 20 septembre 2010 : Les groupes indiquent qu’ils ont généré des spectres de spectrométrie de masse de référence « étalon-or » pour chacun des 20 300 gènes annotés actuellement comme encodant les protéines dans le génome humain. Cette carte de référence permettra aux chercheurs de détecter et de quantifier n’importe quelle protéine humaine dans un échantillon biologique quelconque en utilisant des techniques de spectrométrie de masse ciblées telles que le SRM (selected reaction monitoring) et d’analyser plus rapidement et plus fiablement les données générées par les techniques classiques de spectrométrie de masse de découverte. Le professeur agrégé Robert Moritz, Ph. D. (ISB), le professeur Leroy Hood, M.D., Ph. D. (ISB) et le professeur Ruedi Aebersold, Ph. D. (ETH) avec leurs équipes et leurs partenaires, ont créé plus de 150 000 essais SRM, dont un pour chacun d’au moins 5 peptides protéotypiques (spécifiques aux protéines) par protéine. Ils ont également créé des essais SRM pour cibler spécifiquement toutes les protéines de membrane et presque toutes les protéines contenant potentiellement un glucide attaché sur un site de la N-glycosylation. Ils ont également étendu les essais pour cibler la majorité des mutations modifiant les aminoacides émanant de modifications d’une seule lettre dans le code AND de gènes (polymorphismes mononucléotidiques ou SNP) représentés dans la population humaine à des fréquences supérieures à 30 %. Collectivement, ces essais constituent à ce jour la ressource publique la plus étendue pour étudier le protéome humain. […].

Les résultats rassurants d'une étude sur l'effet de la radiothérapie chez des patientes porteuses de mutations sur BRCA1/BRCA2

Caducee.net, le 25 octobre 2000 : Dans le traitement du cancer du sein, la radiothérapie associée à la chirurgie conservatrice n'entraîne pas de complication particulière chez les patientes porteuses de mutations sur les gènes BRCA1 ou BRCA2. […].

Grippe : la virulence de certaines souches virales mieux expliquée

Caducee.net, le 07 septembre 2001 : L'épidémie de grippe "espagnole" de 1918, particulièrement dévastatrice, a été vraisemblablement causée par une recombinaison du gène de l'hémaglutinine du virus, montre une étude publiée dans la revue Science. Dans le même journal, une autre équipe de recherche indique que l'épidémie de grippe du poulet de 1997 à Hong Kong doit sa virulence à la modification ponctuelle de deux gènes du virus, dont celui de l'hémaglutinine. Ces données permettent de mieux comprendre la virulence des souches du virus de la grippe. En raison du risque éventuel de nouvelle épidémie particulièrement virulente, il convient de se préparer au mieux à cette éventualité. […].

Cancer du sein : éviter un traitement inadapté grâce au profilage génétique

Caducee.net, le 31 juillet 2003 : Dans le dernier numéro du Lancet, des auteurs américains décrivent comment le profil d’expression des gènes peut déterminer si une femme avec un cancer du sein répondra à un traitement par docétaxel. En cas de suspicion de résistance, un traitement alternatif pourrait être envisagé. […].

Cancers du sein : lien entre la génétique et le pronostic clinique

Caducee.net, le 11 septembre 2001 : Les cancers du sein peuvent se classer jusqu’à présent selon différentes catégories : un groupe ‘basal epithelial group’, un groupe lié à la surexpression du gène ERBB2 et un autre dit ‘normal breast-like’ basé sur les variations de l’expression des gènes. […].

Cognizant et Eagle Genomics s'associent à l'Alliance Pistoia pour développer sur le Cloud une plate-forme de partage des services de séquençage

PR Newswire, le 12 avril 2011 : LONDRES, April 12, 2011 /PRNewswire/ -- Cognizant (NASDAQ: CTSH), un leader des services de conseil, de technologie et d'externalisation des processus métier (BPO), et Eagle Genomics Ltd. une entreprise de bioinformatique spécialisée dans la gestion et l'intégration des données génomiques, ont annoncé aujourd'hui leur collaboration avec l'Alliance Pistoia Inc., une alliance préconcurrentielle à but non lucratif regroupant des entreprises des sciences de la vie. Ils développeront ensemble une plate-forme conceptuelle sur le Cloud dont le but est de faciliter l'accès aux données publiques et propriétaires de séquençage de gènes. […].

Nouvelles informations génétiques sur la grippe aviaire

Caducee.net, le 30 janvier 2006 : Un article publié cette semaine dans la revue Science relate l’analyse massive de gènes de nombreux isolats du virus de la grippe aviaire. Ces nouveaux résultats doublent la quantité d’informations génétiques disponibles pour ce virus. Un facteur de virulence potentiel a été identifié. […].

Inauguration d’une nouvelle ère : traitement du diabète principalement à l’aide des cellules pancréatiques

STC Life Co., Ltd., le 09 décembre 2014 : Les scientifiques du Stem Cell Treatment & Research Institute de STC ont commencé par créer de nouvelles cellules souches pluripotentes sans effets néfastes et les ont induites pour différenciation en cellules bêta, un changement constaté au bout de 7 jours. Ils ont ensuite identifié la création de cellules bêta intactes en suivant les gènes de l’insuline qui apparaissent habituellement dans les cellules bêta. […].

Des hépatocytes humains immunoprotégés par microencapsulation et transplantés peuvent survivre in vivo

Caducee.net, le 30 mai 2000 : Des chercheurs de l’Inserm, en collaboration avec des pharmacologues et chirurgiens de l’hôpital Saint-Antoine, montrent qu’il est possible de maintenir en survie à court terme des hépatocytes humains encapsulés et transplantés chez le rat. Ils soulignent néanmoins que d’autres conditions expérimentales visant à prévenir ou à ralentir la diminution d’expression des gènes de différenciation hépatocytaire sont à explorer. Cette voie de recherche est une alternative séduisante à la transplantation hépatique classique. […].

Douze marqueurs de la maladie de Huntington

Caducee.net, le 26 juillet 2005 : Des chercheurs ont identifié un groupe de 12 gènes qui pourraient être des marqueurs diagnostiques pour la maladie de Huntington. […].

Gène TRPS-1 et cancer du sein

Caducee.net, le 26 juillet 2005 : Une étude sur l'expression des gènes dans le cancer du sein vient de mette en évidence que le gène TRPS-1 est surexprimé dans la majorité des tumeurs du sein. […].

L’acétylation de p53 est cruciale pour sa fonction régulatrice au sein de la cellule

Caducee.net, le 21 décembre 2001 : Une équipe de chercheurs du Wistar Institute (Philadelphie, EU) ont caractérisé l’importance de l’acétylation du suppresseur de tumeur et facteur de transcription p53 dans la cascade d’évènements moléculaires conduisant à établir sa fonction normale de contrôle des gènes de la croissance cellulaire. Son acétylation serait fondamentale et étroitement liée au recrutement d’autres activateurs et des HATs (Histone acetyltransferases), et se produirait après sa liaison à l’ADN. […].

Une région du chromosome 15 pourrait être impliquée dans les pathologies psychotiques

Caducee.net, le 11 janvier 2002 : Des gènes localisés sur une région précise du chromosome 15 seraient éventuellement liés au développement de troubles psychotiques. C'est du moins l'hypothèse émise par des chercheurs qui se sont intéressés à ces troubles dans le syndrome de Prader Labhard Willi (SPW). Le SPW est justement caractérisé par des anomalies sur le chromosome 15. […].

Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Neurosciences : "Macro-rôles pour microARNs dans la vie et la mort des neurones"

Businesswire, le 23 avril 2009 : La découverte de micro ARN, déjà saluée par le Prix Nobel de médecine remis à Andrew Z. Fire et Craig C. Mello en 2006, a dévoilé une facette spectaculaire des mécanismes réglant l'expression des gènes. Bien que les micro-ARN s’expriment abondamment dans le cerveau, leurs multiples fonctions dans le système nerveux sont peu connues. Mais plusieurs découvertes surprenantes montrent leur rôle régulateur du phénotype neuronal ou sur la formation et la plasticité des synapses. Il semble également que leur dysfonctionnement puisse contribuer de façon significative à la pathogenèse de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Ce domaine de recherche offre des perspectives prometteuses pour une meilleure compréhension des processus de développement normal et du fonctionnement du système nerveux. Il devrait fournir de nouveaux éclairages sur les mécanismes moléculaires à l’œuvre dans la pathologie cérébrale et, notamment, permettre de mieux comprendre les formes sporadiques d’affections comme la maladie d’Alzheimer et ouvrir la voie à de nouveaux diagnostics et thérapies. Une meilleure compréhension de cette nouvelle branche de la biologie moléculaire est cruciale pour l’ensemble des neurosciences, sur le plan fondamental et clinique. […].

Une origine génétique au besoin de faire sa toilette ?

Caducee.net, le 09 janvier 2002 : C’est ce qu’on pourrait penser des recherches effectuées par l’équipe de Mario Capecchi (Howard Hughes Medical Institute, Salt Lake City, EU) qui a trouvé que des souris déficientes pour le groupe de gènes Hox, ou homeobox, intervenant dans le développement embryonnaire, se mettaient à faire leur toilette de manière obsessionnelle et compulsive. Le comportement des mutants n’est pas sans rappeler celui des humains souffrant de trichotilomanie, un tic d’épilation. […].

nuance

Les plus