nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Gènes

677 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

Les puces à ADN pour le pronostic des lymphomes B diffus à grandes cellules

Caducee.net, le 20 juin 2002 : Une nouvelle étude réalisée sur 240 patients confirme l’intérêt des puces à ADN (microarrays) dans le pronostic des lymphomes B diffus à grandes cellules (DLBCL). Le profil d’expression d’un petit groupe de gènes est apparu clairement lié à la survie après la chimiothérapie. La valeur prédictive de ces signatures est indépendante de celle de l’index pronostique international (IPI). […].

Schistosomiase : deux parasites séquencés

Caducee.net, le 15 septembre 2003 : Deux groupes de recherche viennent de publier les résultats du séquençage et de l’analyse des gènes de deux parasites responsables de la schistosomiase, une cause encore importante de mortalité et morbidité dans les pays en développement. Ces résultats devraient fournir un nouveau support de travail pour la mise au point de vaccins et de médicaments. […].

De nouvelles données comparent les résultats de profilage génomique pour les femmes préménopausées atteintes d'un cancer du sein au stade précoce

Agendia, le 12 décembre 2019 : IRVINE, Californie et AMSTERDAM, 12 décembre 2019 /PRNewswire/ -- Agendia, Inc., un leader mondial de l'oncologie de précision pour le traitement du cancer du sein, a annoncé aujourd'hui de nouvelles données comparant le profilage génomique pour les patientes de moins de 50 ans atteintes d'un cancer du sein au stade précoce. Les données, qui sont présentées pour la première fois aujourd'hui lors du symposium du cancer du sein de San Antonio 2019 (SABCS), montrent que l'analyse de 70 gènes du test MammaPrint peut identifier plus efficacement les femmes préménopausées qui peuvent éviter la chimiothérapie e toute sécurité. […].

Système immunitaire et maladies psychiatriques, des liaisons dangereuses mieux décrites

Système immunitaire et maladies psychiatriques, des liaisons dangereuses mieux décrites

Fondation FondaMental, le 11 juin 2018 : Poursuivant les travaux menés au plan international révélant l’importance du terrain immuno-génétique dans les maladies psychiatriques, deux études ont été réalisées par une équipe de la Fondation FondaMental (Inserm U955 éq. 15, sous la dir. du Dr Ryad Tamouza, immunologiste, et du Pr Marion Leboyer, psychiatre). Elles remontent aux sources de notre code génétique et explorent le système HLA (groupe de gènes distinguant les cellules du soi et du non soi chez l’humain et impliqué dans l’activation du système immunitaire) pour mieux comprendre, de l’intérieur, l’origine et l’impact des désordres immunitaires dans les troubles du spectre autistique (TSA) et les troubles bipolaires.   […].

Origines multigéniques des fibromes utérins

Caducee.net, le 23 juillet 2002 : Des scientifiques du National Institute of Child Health and Human Development (NICHD) et de l’université de Floride du sud (Tampa) ont, grâce à l’emploi des puces à ADN, réussi à identifier près de 150 gènes sous ou sur-exprimés dans le cas de fibromes utérins dont 3, issus de la transmission parentale, apparaissent sur-exprimés par rapport à l’allèle maternel. […].

Une protéine de régulation clé dans l’inflammation

Caducee.net, le 08 février 2002 : Des chercheurs américains publient dans la revue Cell une recherche montrant le rôle fondamental chez la souris d’une isoforme de la protéine Stat, Stat3β, un facteur de transcription exerçant un contrôle sur de nombreux gènes impliqués dans la réaction inflammatoire systémique (plus de 120). La balance entre Stat3β et son isoforme Stat3α semble jouer un rôle critique dans cette régulation. Stat3, qui a son équivalent chez l’homme avec les mêmes propriétés, pourrait devenir un enjeu dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques. […].

Pourquoi les chromosomes X doivent savoir compter jusqu'à2

CNRS, le 12 décembre 2007 : Chez les mammifères, l'existence de chromosomes sexuels de taille différente aurait pu être à l'origine d'une injustice génétique. Le chromosome Y qui caractérise les mâles est de petite taille et contient beaucoup moins de gènes que le chromosome X. Pour éviter une inégalité génétique, les femelles mammifères inactivent un de leur deux chromosomes sexuels au cours de l'embryogenèse. Mais comment se déroule cette extinction, qui ne doit avoir lieu que chez les femelles et au cours de laquelle la cellule doit choisir entre le chromosome X hérité du père et celui hérité de la mère ? […].

Le 19ème Colloque Médecine et Recherche de la série Neurosciences de la Fondation Ipsen « Epigénétique, cerveau et comportement »

Businesswire, le 19 avril 2011 : Les contributions de cette réunion apportent un échantillon de la formidable palette de connaissances sur les effets épigénétiques. Le développement potentiel de solutions diagnostiques et thérapeutiques est immense, même si la complexité de l’épigénome et les conséquences importantes de modifications même minimes nous invitent à la prudence dans le domaine de la recherche clinique, comme pour tout mécanisme de régulation cellulaire. […].

Découverte de nouvelles mutations liées aux fentes labiales et palatines

Caducee.net, le 08 mars 2007 : Des mutations de gènes impliqués dans la voie de signalisation FGF sont liées aux fentes labiales et palatines isolées, détaille une étude dont les résultats apparaitront dans la revue PNAS. […].

Cancer du sein : des profils d'expression génique distincts selon les mutations impliquées

Caducee.net, le 22 février 2001 : Des chercheurs ont comparé le profil d'expression génique de tumeurs de cas sporadiques ou familiaux, c'est à dire liés à des mutations sur BRCA1 ou BRCA2. En utilisant la technique des puces à ADN ou "microarrays", les auteurs ont montré que plus de 170 gènes étaient exprimés de façon différente selon le type de tumeur. […].

Le génome d'Escherichia coli entéro-hémorragique est séquencé

Caducee.net, le 25 janvier 2001 : Une équipe de chercheurs publie aujourd'hui la séquence du génome d'E. Coli 0157:H7, bactérie bien connue pour être responsable de graves infections gastro-intestinales souvent liées à l'ingestion d'aliments contaminés. L'étude méticuleuse de son génome et sa comparaison avec celui d'une souche non virulente montre la présence de 1.387 gènes supplémentaires. Ces différences nombreuses, qui peuvent expliquer en partie la virulence de ce sérotype, pourraient être exploitées comme outil diagnostique, estiment les auteurs de ce travail. […].

Infections néonatales : le génome du streptocoque B entièrement séquencé

Institut Pasteur, le 16 septembre 2002 : Streptococcus agalactiae est une bactérie responsable d'infections néonatales sévères, à l'origine de 20% des méningites du nouveau-né. Sa séquence génomique est aujourd'hui publiée dans Molecular Microbiology par l'équipe de Frank Kunst et Philippe Glaser, du Laboratoire de Génomique des Microorganismes Pathogènes de l'Institut Pasteur, et celle de Patrick Trieu-Cuot, du laboratoire mixte Pasteur-Necker de Recherche sur les Streptocoques et Streptococcies. La découverte de nombreux gènes responsables du pouvoir pathogène de cette bactérie devrait faciliter l'identification de nouvelles cibles pour le développement d'un vaccin ou d'antibiotiques spécifiques. […].

Un gène serait impliqué dans de multiples maladies liées au vieillissement

Caducee.net, le 11 avril 2000 : Des chercheurs américains ont découvert qu'une protéine nommée p21 joue un rôle primordial dans le contrôle de gènes impliqués dans la division et le vieillissement cellulaire, la carcinogenèse, la maladie d'Alzheimer et d'autres maladies liées au vieillissement. Les auteurs soulignent dans la dernière parution du journal PNAS que ce résultat suggère de nouvelles approches pour la prévention des maladies liées au vieillissement. […].

Le séquençage du génome la drosophile est terminé

Caducee.net, le 24 mars 2000 : Le séquençage du génome de Drosophila melanogaster vient d'aboutir grâce à la collaboration de plusieurs équipes de recherches dans le monde. Dans la revue Science, de nombreux articles sont consacrés au séquençage du génome du fameux moucheron. La connaissance de l'ensemble des gènes de cet organisme aura inévitablement des implications directes en terme de biologie et médecine. Ce travail n'est qu'une étape d'un programme de séquençage plus ambitieux qui doit aboutir au séquençage complet du génome humain d'ici 2001. […].

L’anémie de Fanconi liée aux mutations dans BRCA2

Caducee.net, le 13 juin 2002 : Selon une nouvelle recherche publiée en avance sur le site internet de la revue Science, une susceptibilité au cancer du sein liée aux gènes BRCA pourrait être associée à l’anémie de Fanconi (AF), une maladie autosomique récessive rare. Parmi six cas de AF, des mutations bi-alléliques dans le gène BRCA2 ont en effet été observées. […].

Un ‘îlot de pouvoir pathogène’ a été découvert chez les entérocoques résistants à la vancomycine

Caducee.net, le 13 juin 2002 : L’étude du génome de plusieurs souches d’Enterococcus faecalis vient de montrer que les déterminants de virulence sont situés sur une région bien définie sur le génome. Plusieurs gènes inconnus ont été identifiés dans cette région et semblent particulièrement associés aux isolats pathogènes. Les chercheurs estiment qu’ils définissent de nouvelles cibles thérapeutiques. […].

Un 'gène du langage’ découvert

Caducee.net, le 04 octobre 2001 : Notre capacité à parler est-elle gouvernée par nos gènes ? C’est ce vers quoi tendent les conclusions d’un travail publié aujourd’hui dans la revue Nature présentant la découverte chez deux familles affectées depuis plusieurs générations par de sévères troubles du langage et de la parole, d’un gène autosomal dominant impliqué dans la transmission héréditaire de ces désordres. […].

Une nouvelle forme de leucémie associée à une spécificité génétique

Caducee.net, le 03 décembre 2001 : Une étude américaine a montré, après une analyse génétique d’expression parmi différents enfants atteints de leucémie, que ceux montrant une translocation du groupe de gènes MLL sur le chromosome 11, avaient un profil génétique qui se distinguait des autres formes de leucémie aiguës (lymphoblastiques et myéloïdes). Cette découverte permet d’envisager des thérapies spécifiques adaptées à cette forme particulièrement grave de leucémie. […].

nuance

Les plus