nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Gènes

677 résultats triés par date
affichage des articles n° 19 à 37

Moins de 25.000 gènes pour faire un homme

Caducee.net, le 21 octobre 2004 : Le Consortium International de Séquençage du Génome humain vient de publier dans la revue Nature la description la plus aboutie de la séquence du génome humain. Le résultat marquant est le nombre de gènes codants : il serait compris entre 20.000 et 25.000 alors que l'on l'estimait à 35.000 il y a trois ans. […].

Des gènes psychotiques ?

Caducee.net, le 09 septembre 2003 : La schizophrénie et le trouble bipolaire semblent bien partager une origine génétique commune. D’après une série de résultats parus dans le Lancet, ces pathologies sont liées à un défaut d’expression de gènes impliqués dans la formation de la myéline dans le système nerveux central. […].

Cancer : une nouvelle approche dans la recherche de gènes de prédisposition

Caducee.net, le 29 juillet 2003 : Une équipe de l’université de Californie à San Francisco a identifié une variation courante du gène Aurora2 qui pourrait augmenter la susceptibilité de développer un cancer. Cette découverte représente un des premiers exemples de gènes de faible pénétrance pour la prédisposition au cancer chez l’homme. […].

Les vrais jumeaux peuvent exprimer des gènes différemment

Caducee.net, le 13 juillet 2005 : Une équipe de recherche vient de montrer que des vrais jumeaux peuvent présenter des différences dans le profil d'expression de leur gène. Même lorsque le matériel génétique est identique, des facteurs épigénétiques peuvent modifier le moment et la qualité de l'expression des gènes. […].

Le moment de la naissance conditionné en partie par les gènes paternels ?

Caducee.net, le 28 février 2003 : Les gènes du père pourraient jouer un rôle dans le moment de la naissance et dans le risque de répéter une grossesse prolongée. […].

Identification de nouveaux gènes dans le cancer du sein

Caducee.net, le 28 mai 2007 : Quatre nouveaux gènes de susceptibilité au cancer du sein ont été découverts dans une vaste étude génétique sur plusieurs milliers de cas et de contrôles. Les données suggèrent que d’autres allèles pourraient être identifiés par cette méthode. […].

Cancer du colon : identifier les cas de mutations des gènes de réparation de l’ADN

Caducee.net, le 29 juin 2006 : Des auteurs viennent de décrire une méthode pour identifier les patients avec un cancer colorectal qui sont porteurs de mutations dans les gènes de réparation des mésappariements de l’ADN. L’identification de ces mutations modifie la prise en charge des patients du fait du risque élevé de second cancer. […].

Expression des gènes et cancer : une question de probabilité ?

CNRS, le 01 janvier 2006 : Sait-on pourquoi un gène s'exprime ou non, au sein d'une cellule ? Depuis les années 60, l'explication la plus courante fait appel à la notion de programme génétique : il existe dans toute cellule des gènes dits répresseurs ou activateurs qui commandent ou répriment la production de protéines indispensables à la cellule. Depuis une quarantaine d'années, plusieurs démonstrations expérimentales sont venues remettre en question cette approche déterministe (une molécule-signal au niveau du gène détermine une réponse de la cellule) au profit d'une nouvelle théorie dite probabiliste : un gène a simplement une probabilité de s'exprimer ou pas à tout moment. Les travaux de chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'Université Pierre et Marie Curie1 apportent une contribution supplémentaire à l'édification de cette nouvelle théorie du développement embryonnaire. Le changement de paradigme que sous-tendent ces nouvelles données permet notamment de considérer les phénomènes de la cancérogenèse, sous un angle totalement nouveau. Ces travaux, publiés ce mois-ci dans la revue Progress in Biophysics & Molecular Biology, sont accessibles en ligne2. […].

Transfert de gènes entre bactéries de la cavité buccale

Caducee.net, le 13 mars 2001 : Des biologistes ont montré que les bactéries présentes au niveau de la bouche peuvent échanger des gènes, augmentant ainsi le risque d’acquisition d’une résistance aux antibiotiques. Leurs résultats, présentés au Congrès annuel de l’American Association for Dental Research, montrent qu’un transfert de gène horizontal peut se produire entre deux espèces bactériennes différentes communément trouvées dans la sphère orale. […].

Des gènes responsables des syndromes de la fente palatine et du bec de lièvre identifiés

Caducee.net, le 18 septembre 2001 : La revue Nature Genetics publiera dans son numéro d’octobre deux études sur la première découverte de gènes impliqués dans certaines formes de fentes palatines et de becs de lièvre. Ces découvertes ouvrent la voie du développement de la recherche génétique de ces affections multigéniques. […].

Cancer du sein et gènes BRCA1/2 : les premières recommandations européennes de testing publiées

Cancer du sein et gènes BRCA1/2 : les premières recommandations européennes de testing publiées

SFMPP, le 19 février 2021 : Les premières recommandations1 européennes sur le testing des gènes BRCA, émises à l’initiative de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée, viennent d’être publiées dans la revue européenne majeure en cancérologie « European Journal of Cancer ». […].

ESPERITE (ESP) valide SERENITY, le test de dépistage du risque de cancer du sein et des ovaires, qui séquence l'intégralité des gènes BRCA1 et BRCA2 et détecte tous les variants.

Esperite N.V., le 14 avril 2015 : SERENITY, détection précoce de la prédisposition génétique au cancer du sein et des ovaires, largement accessible en Europe dés fin mai. […].

Roche signe avec DxS un accord de distribution exclusif portant sur ses tests de détection des mutations oncogènes des gènes K-RAS et EGFR

PR Newswire, le 02 juin 2008 : PLEASANTON, Californie, June 2 /PRNewswire/ -- Roche et DxS Ltd. ont conclu un accord de distribution exclusif portant sur les tests TheraScreen K-RAS Mutation Test (test de détection des mutations du gène K-RAS) et TheraScreen EGFR 29 Test (test de détection des mutations du gène EGFR), mis au point par DxS. Analysés concomitamment avec d'autres facteurs cliniquement pertinents, ces tests sont destinés à aider les médecins à identifier les patients susceptibles de retirer un bénéfice d'un traitement anticancéreux spécifique sur la base de leur statut mutationnel. […].

Les gènes de la longévité sur le chromosome 4…

Caducee.net, le 27 août 2001 : De nouveaux résultats indiquent qu'une région du chromosome 4 jouerait un rôle non négligeable dans la capacité à vivre très vieux. Publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, cette étude portait sur des frères et sœurs presque centenaires. Il faut souligner qu'aucun gène particulier n'a été identifié et les chercheurs soulignent le besoin de confirmer ces résultats sur d'autres groupes de personnes. […].

Des gènes associés à la migraine, au diabète et au psoriasis

Caducee.net, le 20 octobre 1999 : La recherche sur trois maladies importantes que sont la migraine, le diabète de type II et le psoriasis vient de franchir une étape importante, a indiqué au congrès annuel de l’American Society of Human Genetics le Dr Allen Roses, vice-président et directeur mondial des recherches en génétique chez GlaxoWellcome. […].

Hépatite C chronique : des polymorphismes dans les gènes TGF-bêta1 et AT pourraient jouer un rôle dans la progression de la fibrose

Caducee.net, le 21 avril 2000 : Une étude publiée par des chercheurs australiens de l’Université du Queensland dans le dernier numéro de la revue Hepatology montre que des facteurs génétiques de l’hôte influence la progression de l’hépatite C chronique, en l’occurrence elle montre qu’il existerait une relation significative entre le génotype AT (angiotensine) et la fibrose hépatique progressive. Ce résultat soulève la possibilité nouvelle que l’angiotensine II puisse être un médiateur impliqué dans la production de la matrice extracellulaire dans le foie. […].

Carcinome thyroïdien : une équipe américaine rapporte la découverte d’un oncogène provenant de la fusion entre deux gènes

Caducee.net, le 25 août 2000 : Des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital et de la Havard Medical School de Boston, en collaboration avec des biologistes de Dana farber Cancer Institute, rapportent dans la dernière livraison de la revue Science avoir découvert la présence d’un oncogène formé par une translocation entre les chromosomes 2 et 13 dans une tumeur solide. […].

Oui à l’amidon…tant que les gènes suivent !

Caducee.net, le 10 septembre 2007 : Les populations qui consomment de grandes quantités d’amidon sont aussi celles qui présentent un nombre plus élevé de copies du gène codant l’amylase, enzyme responsable de l’hydrolyse de l’amidon. Cette découverte publiée aujourd’hui par la revue Nature Genetics est un des premiers exemples de sélection positive du nombre de copies d’un gène dans les populations humaines. […].

nuance

Les plus