Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Syndrome

710 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Le syndrome prémenstruel

E.Faure, le 15 mars 2000 : Le syndrome prémenstruel : sources d'information, définition, généralités […].

L'encéphalomyélite myalgique ou Syndrome de Fatigue Chronique

F.Campagne, le 15 novembre 2000 : Le Syndrome de Fatigue Chronique (SFC) ou Encéphalomyélite Myalgique est une maladie peu connue, mais qui est reconnue par les CDC (Centres de Contrôle et de Prévention des maladies) aux Etats-Unis, ainsi que par l'OMS comme une maladie neurologique grave. Le SFC est un syndrome qui existe probablement depuis longtemps, des conditions similaires, appelées de divers noms, ayant été décrites depuis le XVIIIe siècle. On y fait parfois référence comme étant la maladie aux mille noms : Encéphalomyélite myalgique, Syndrome de fatigue chronique, Dysfonction immunitaire, Maladie chronique du virus d'Epstein-Barr, Syndrome du lac Tahoe, Fatigue postvirale, Maladie des hôpitaux, Maladie des yuppies, Neurasthénie, Etc... […].

Découverte d’un gène impliqué dans le syndrome de Muckle et Wells et le syndrome urticaire froid

Caducee.net, le 22 octobre 2001 : Une étude américaine qui sera publiée prochainement dans la revue Nature Genetics montre l’identification d’un gène, appelé CIAS1, impliqué dans deux maladies génétiques, le syndrome familial auto inflammatoire froid (SFAF) et le syndrome de Muckle et Wells (SMW). La protéine codée par CIAS1 jouerait un rôle dans la régulation de l’inflammation et de l’apoptose. […].

Alexion obtient un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) pour le Soliris® (eculizumab) dans le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa) dans l'Union européenne

Businesswire, le 23 septembre 2011 : Il n'existe pas de thérapies approuvées pour le traitement du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa) en Europe. Le syndrome aHUS est une maladie génétique ultra-rare potentiellement mortelle qui détruit progressivement les organes vitaux, aboutissant à l'AVC, la crise cardiaque, la défaillance rénale et au décès. 1 La morbidité et la mortalité précoce en cas de syndrome hémolytique et urémique atypique sont entraînées par l'activation chronique incontrôlée du complément, conduisant à la formation de caillots sanguins dans les petits vaisseaux sanguins dans tout l'organisme, connus sous le nom de microangiopathie thrombotique ou MAT. 2,3En dépit des soins de support actuels, plus de la moitié des patients atteints de syndrome hémolytique et urémique atypique décèdent, nécessitent une dialyse rénale ou présentent des lésions rénales permanentes au cours de l'année suivant la pose du diagnostic.4 […].

Plus de gens atteints du syndrome de Down naissent, réalisent de plus grandes choses et vivent plus longtemps que jamais auparavant

PR Newswire, le 16 septembre 2008 : PORTSMOUTH, Angleterre, September 16 /PRNewswire/ -- Une nouvelle analyse révèle que beaucoup plus d'enfants naissent avec le syndrome de Down aujourd'hui qu'il y a 15 ans en Angleterre, et ce, même si le dépistage génétique est accessible à tous. De nos jours, plus de gens vivent avec le syndrome de Down que jamais auparavant. Ces gens accomplissent de plus grandes choses et jouissent d'une vie plus longue et agréable, ce qui remet en question l'aspect déontologique du dépistage. Le dépistage présente également des risques pour les bébés qui ne sont pas atteints du syndrome de Down. Selon cette nouvelle analyse, en Angleterre et au pays de Galles uniquement, le dépistage entraîne chaque année le décès de 400 bébés qui ne sont pas atteints du syndrome de Down. […].

Un syndrome coronarien aigu induit de multiples lésions athéromateuses

Caducee.net, le 24 juillet 2002 : Selon une étude publiée dans la revue médicale Circulation, il semble que durant un syndrome coronarien aigu, il se produise de multiples lésions endothéliales suggérant que le syndrome est associé à une instabilité coronarienne généralisée et donc que les symptômes de fragilité endothéliale coronarienne induits lors du syndrome ne sont pas exclusivement localisés au niveau de la lésion initiale. […].

La pratique de l'ordinateur n'augmenterait pas le risque de syndrome du canal carpien

Caducee.net, le 12 juin 2001 : Contrairement à une idée largement répandue, l'utilisation intensive des micro-ordinateurs n'augmenterait pas le risque de syndrome du canal carpien. Une nouvelle étude indique que la fréquence de ce syndrome chez ceux qui utilisent l'ordinateur de façon intensive est la même que dans la population générale. […].

17 % des vétérans anglais pensent être touchés par le syndrome de la Guerre du Golfe

Caducee.net, le 31 août 2001 : Environ 17 % des vétérans anglais de la guerre du Golfe estiment qu'ils sont atteints du syndrome de la guerre du Golfe, indique une nouvelle étude britannique. Plusieurs éléments caractérisent les soldats qui pensaient présenter ce syndrome au moment où l'étude a été réalisée : une mauvaise santé, le retour à la vie civile, et avoir reçu un nombre élevé de vaccinations. […].

Utiliser le dosage de la CRP dans le suivi du syndrome métabolique

Caducee.net, le 30 janvier 2003 : Le dosage de la protéine C réactive ou CRP apporte des informations pertinentes sur le pronostic cardiovasculaire des sujets avec un syndrome métabolique, indique une étude parue dans la revue Circulation. La concentration en CRP serait liée d’une part à la sévérité du syndrome métabolique et d’autre part au risque cardiovasculaire des patients. […].

La cause génétique du syndrome d'Alström a été identifiée

Caducee.net, le 08 avril 2002 : Deux équipes décrivent dans la revue Nature Genetics la caractérisation de mutations responsables du syndrome d'Alström. Ces mutations concernent un gène nouvellement identifié, le gène ALSM1. Sa fonction est encore inconnue mais ses variations semblent bien à l'origine de ce syndrome qui associe dégénérescence de la rétine, obésité, diabète et surdité neurogène. […].

Soins de santé à domicile : les produits de soins de santé OMRON sont conçus expressément pour faciliter la gestion du poids et contrecarrer le syndrome métabolique

PR Newswire, le 12 septembre 2007 : HOOFDDORP, Pays-Bas, September 12 /PRNewswire/ -- L'hypertension artérielle est intrinsèquement liée à la gestion du poids ainsi qu'au syndrome métabolique. La Fédération internationale du diabète (FID) définit le syndrome métabolique comme un état consistant en l'obésité facio-tronculaire (circonférence de la taille >94 cm chez les hommes et >80 cm chez les femmes) et deux des quatre facteurs suivants : […].

Traitement par la fludrocortisone de patients souffrant du syndrome de fatigue chronique et d’hypotension

Caducee.net, le 03 janvier 2001 : L’administration d’acétate de fludrocortisone à des patients souffrant du syndrome de fatigue chronique et d'hypotension ne s’est pas montrée efficace dans le traitement de l’hypotension et des symptômes liés à ce syndrome. C’est ce que montre une étude randomisée américaine parue dans le Journal of the American Medical Association. […].

Le NIHR annonce une étude pionnière visant à mettre à l'épreuve un nouveau traitement du syndrome de Sjogren

NIHR, le 09 décembre 2014 : L'étude testera un nouveau traitement à base d'anticorps, qui possède le potentiel de soulager les souffrances des personnes atteintes du syndrome de Sjogren, une affection dans laquelle le système immunitaire corporel attaque les glandes qui secrètent des fluides, tels les larmes et la salive. Le syndrome de Sjogren est la deuxième affection auto-immune la plus courante après la polyarthrite rhumatoïde. Cette affection demeure cependant encore insuffisamment reconnue et sous-traitée, avec uniquement un soulagement des symptômes notamment via des larmes artificielles. Les femmes représentent environ 90% des cas. […].

Un nouvel outil diagnostique pour le syndrome d'Ehlers-Danlos

Caducee.net, le 11 mai 2001 : L'absence de frein labial et lingual est associée au syndrome d'Ehlers-Danlos. Cette découverte pourrait éventuellement permettre d'identifier le syndrome dès la naissance, selon les médecins italiens à l'origine de cette observation. […].

La THS favorise-t-elle l'apparition du syndrome sec ?

Caducee.net, le 07 novembre 2001 : Un article paru aujourd'hui dans le JAMA suggère une réponse positive. Il indique que la prévalence du syndrome sec (dry eye syndrome) est significativement plus élevée chez les femmes sous traitement hormonal substitutif (THS), surtout pour un traitement oestrogénique isolé. […].

Approbation par la FDA de Soliris® (éculizumab) pour tous les patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa)

Businesswire, le 24 septembre 2011 : Soliris, le premier inhibiteur de sa catégorie de la voie terminale du complément, cible spécifiquement l’activation incontrôlée du complément, et est indiqué pour le traitement de patients atteints du SHUa en vue de prévenir la microangiopathie thrombotique induite par le complément. La nouvelle indication pour le SHUa a été octroyée conformément à une procédure d’approbation accélérée de la part de la FDA, sur la base de deux études prospectives réalisées, au total, chez 37 patients adultes et adolescents, parallèlement à une étude rétrospective portant sur 19 patients pédiatriques. Dans les essais réalisés, l’efficacité de Soliris dans le traitement du SHUa repose sur les effets sur la microangiopathie thrombotique et sur les fonctions rénales. Des essais cliniques prospectifs sur des patients supplémentaires sont en cours pour confirmer les effets bénéfiques de Soliris chez des patients atteints du SHUa. Les essais cliniques prospectifs en cours sont conçus avec les mêmes critères de jugement que les essais achevés. Soliris n’est pas indiqué pour le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique causé par les Escherichia coli producteurs de shiga-toxines (STEC-HUS).5 Alexion est en train d’évaluer l'innocuité et l’efficacité de l’éculizumab dans le traitement des patients atteints du (STEC-HUS). […].

illustration

Les HCL opèrent le syndrome de casse-noisette au robot

HCL, le 12 avril 2018 : Moins célèbre que le ballet du même nom, le syndrome de casse-noisette est un syndrome abdominal douloureux provoqué par la compression de la veine du rein gauche. Habituellement traité par chirurgie ouverte, il s’opère désormais au robot, sous cœlioscopie, aux HCL. […].

La plasticité neuronale est altérée dans le syndrome de l’X fragile

Caducee.net, le 21 mai 2002 : Le syndrome de l’X fragile (SXF), la forme héréditaire de retard mental la plus répandue, est mal connue quant à ses conséquences moléculaires neurologiques. Des chercheurs américains, grâce à un modèle murin de SXF, ont montré que le gène fmr1 à l’origine de ce syndrome, joue un rôle de régulation dans la formation synaptique de certaines régions du cerveau, suggérant des voies d’approche thérapeutique pour cette maladie qui ne possède pour l’heure aucun traitement. […].

Les plus