Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Syndrome

711 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Maladie de Parkinson : la Bumétanide atténue la sévérité du syndrome

Maladie de Parkinson : la Bumétanide atténue la sévérité du syndrome

B&A Therapeutics, le 12 avril 2018 : Une nouvelle étude dirigée les Professeurs Yehezkel Ben-Ari et Constance Hammond (Neurochlore et B&A Therapeutics, Marseille, France) démontre que la bumétanide, un antagoniste de NKCC1 (récepteur membranaire qui importe les ions chlore à l'intérieur des neurones) normalise l'activité des neurones du striatum et améliore les problèmes moteurs de souris modèles de la maladie de Parkinson. Ces observations confortent les résultats d'une étude clinique pilote menée dans le cadre d'une collaboration avec le Professeur Philippe Damier (CHU Nantes, France) et ouvrent la voie à une étude clinique de phase 2 dans cette indication. Ce travail est publié dans le journal Nature Communications en date du 12 avril, 2018. […].

Un lien entre tour de taille et syndrome métabolique chez l'enfant

Caducee.net, le 02 août 2005 : La mesure du tour de taille pourrait être un moyen simple et efficace pour identifier les enfants qui présentent un risque cardiovasculaire et de diabète de type 2, d'après une étude publiée dans l'édition d'août de la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine. […].

Un éclairage sur la génétique de la maladie coronarienne et du syndrome métabolique

Caducee.net, le 04 mars 2007 : De nouvelles données aident à mieux comprendre les liens étroits qui existent entre la maladie coronarienne, le diabète, l’hypertension et l’hyperlipidémie. Des chercheurs ont identifié une mutation qui est associée à elle seule à l’ensemble de ces pathologies. […].

Surveillance en population générale du syndrome du canal carpien dans le Maine-et-Loire en 2002

INVS, le 12 décembre 2004 : Peu de données épidémiologiques sont disponibles pour décrire la prévalence actuelle des TMS. C'est pourquoi, à l’instigation de l’Institut de veille sanitaire (InVS), un réseau expérimental de surveillance épidémiologique des TMS a été mis en place en 2002 dans la région des Pays de la Loire pour fournir une description statistique des TMS et de leurs facteurs de risque. Ceci répond aux priorités de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail et facilitera l'orientation et le suivi des actions de prévention des TMS (Buckle et Devereux, 1999). […].

Vacciner contre la grippe les patients avec un syndrome coronarien aigu

Caducee.net, le 29 avril 2002 : La vaccination contre la grippe réduit significativement le risque de décès chez les patients victimes d'un infarctus du myocarde (IDM) ou programmés pour une angioplastie coronaire. Ceci est la conclusion d'une étude publiée en avance sur le site de la revue Circulation. […].

Dépression majeure

L.Baene, le 15 juin 2002 : Les dépressions font partie des troubles de lhumeur (thymie), elles se caractérisent en trois grandes catégories : […].

L'hyperactivité

E.Faure, le 15 juin 2003 : Un enfant hyperactif est un enfant dont l'activité motrice est augmentée et désordonnée, accompagnée d'impulsivité, de réactions agressives et de troubles de l'attention qui perturbent son efficience scolaire. Ces troubles doivent être en décalage net par rapport à l'âge et au niveau de développement de l'enfant pour qu'on puisse parler d'hyperactivité.Plusieurs termes sont employés pour désigner l'hyperactivité :-syndrome hyperkinétique-dysfonction cérébrale minime-troubles déficitaires de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)L'hyperactivité se rencontre partout dans le monde et dans toutes les classes sociales. C'est une maladie de plus en plus médiatisée mais encore mal reconnue en France. Pour preuve, il existe encore très peu de centres spécialisés dans le traitement et l'accueil des enfants hyperkinétiques.On estime aujourd'hui que l'hyperactivité affecte entre 3 et 6 % des enfants d'âge scolaireavec une prépondérance chez les garçons mais les filles souffrant de TDAH sont plus difficiles à diagnostiquer. La majorité des enfants hyperactifs (70 %) garderont ce syndrome à l'âge adulte. […].

Les troubles liés à la pratique de l'ordinateur

F.Campagne, le 15 février 2000 : Quelques chiffres : - Une étude menée de 1986 à 1990 a révélé que 6 salariés sur 10 travaillant sur écran ressentaient des gênes oculo-visuelles (contre 4 sur 10 chez les autres salariés). - Chez DuPont Inc., aux Etats-Unis, sur les 535 accidents du travail dénombrés durant les deux dernières années, 81% étaient liés de près ou de loin au SCC (syndrome du canal carpien). - Une étude menée aux Etats-Unis en 1988 par le Northern California Kaiser Medical Care Program sur 1583 femmes enceintes a révélé un nombre conséquent de problèmes obstétriques chez les femmes qui, durant les trois premiers mois de leur grossesse, ont travaillé plus de 20 heures par semaine sur un micro-ordinateur... […].

La mononucléose infectieuse

F.Campagne, le 15 novembre 2000 : Définition […].

La maladie Creutzfeldt Jakob

F.Campagne, le 15 décembre 2000 : Processus dégénératif cortico-striato-spinal caractérisé par une disparition neuronale, une spargiose du cortex cérébral et une gliose astrocytaire (lencoencéphalite sclérosante subaiguë). Elle affecte la convexité des hémisphères cérébraux, les noyaux gris centraux, le cervelet et la moelle. Elle se traduit par des signes neurologiques (myoclonies, rigidité, dysarthrie, syndrome pyramidal) associés à une démence et évolue rapidement vers la mort. L'EEG présente des perturbations caractéristiques. Tiré de Terminologie de neuropsychologie et de neurologie du comportement. […].

La maladie de Crohn

F.Campagne, le 15 juin 2003 : La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique pouvant toucher tout le tube digestif, dont le diagnostic repose sur l'ensemble des données cliniques, radiologiques,et/ou endoscopiques et histologiques. Elle peut s'accompagner de manifestations extra-intestinales (articulaires, cutanées, oculaires...) et parfois même de localisations histologiques extra-digestives. Les principales manifestations cliniques observées au cours des poussées évolutives de la maladie dépendent du siège (grêle, côlon, autre segment digestif) et de l'étendue des lésions. Il s'agit surtout de la diarrhée avec ou sans syndrome dysentérique, des douleurs abdominales parfois de type subocclusif, des manifestations anopérinéales, de l'altération de l'état général avec ou sans fièvre, des manifestations extra-intestinales. Les poussées évolutives peuvent être émaillées de complications dont certaines peuvent conduire à la chirurgie : occlusion, perforation, colectasie, abcès, fistule, manifestations hépato-biliaires. […].

Le stress

F.Campagne, le 15 novembre 2000 : Depuis la fin des années 1950, dans les pays industriels, la fréquence des effets pathologiques du stress augmente dans l'ensemble de la population. Engendré par l'ensemble des contraintes que nous subissons chaque jour, il serait à l'origine de la plupart des maladies coronariennes, des ulcères à l'estomac ou encore de dépressions et de l'absentéisme. […].

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) et les thérapies alternatives

Caducee.net, le 19 septembre 2001 : Une étude menée sur l’utilisation des thérapies basées entre autres sur le comportement et l’exercice mental dans le traitement du SFC montre des résultats prometteurs. Toutefois, les conclusions ne sont pas suffisantes pour se passer des autres traitements actuels. […].

Espace mort respiratoire (EMR) et mortalité dans le syndrome de détresse respiratoire (SDR)

Caducee.net, le 25 avril 2002 : Un EMR élevé constitue un risque de décès chez les patients atteints d’un SDR aigu, d’après une étude de l’institut de recherche cardiovasculaire de l’université de Californie publiée dans la revue médicale The New England Journal of Medicine. […].

Syndrome métabolique, Stéatopathie hépatique non alcoolique (NASH) et carcinome hepatocellulaire: des liaisons bien dangereuses

Olivier Rosmorduc , Laetitia Fartoux, le 06 décembre 2014 : L’obésité et le syndrome métabolique (SM) sont des affections dont la fréquence augmente et qui sont associés à plusieurs types de cancers. Dans le foie, l’inflammation et les modifications angiogéniques lies à l’insulino-résistance et à la stéatose sont associés à une augmentation de l’incidence du carcinome hépatocellulaire. Indépendamment de la maladie causale sous-jacente, la cirrhose reste le facteur de risque principal du carcinome hépatocellulaire (CHC) bien que des cas de CHC aient été de plus en plus fréquemment rapports sur foie non cirrhotique, suggérant la possibilité d’une voie de carcinogenèse directe secondaire à la stéatopathie non alcoolique. En outre, le syndrome métabolique et ses différentes manifestations peuvent aussi augmenter le risqué de CHC dans le contexte des maladies chroniques du foie liées à d’autres causes (hépatites virales ou alcool). Tenant compte de ces arguments, il est nécessaire maintenant de mieux évaluer le risque de CHC chez les patients avec syndrome métabolique afin d’améliorer les recommandations pour le dépistage et développer des traitements prophylactiques dans cette situation. […].

L’expression des gènes pour juger du vieillissement

Caducee.net, le 30 septembre 2003 : L’expression des gènes de patients souffrant du syndrome de Werner, une forme précoce de vieillissement, est similaire à celle observée lors d’un vieillissement typique, montre une nouvelle étude. Le syndrome de Werner serait donc le résultat de l’accélération d’un mécanisme normal. Des modèles du syndrome de Werner seraient donc utiles dans l’étude des processus du vieillissement. […].

Syndrome de la guerre du Golfe : remise en cause de la vaccination des soldats

Caducee.net, le 04 février 2000 : Des vétérans américains atteints du syndrome de la guerre du Golfe présentent un taux sérique d’anticorps anti-squalène anormalement élevé, selon une étude américaine. Ces anticorps constituent un marqueur biologique du syndrome. Ces résultats confirment la théorie selon laquelle la maladie ne serait pas due à une intoxication chimique ou bactériologique. Le syndrome de la guerre du Golfe semble étroitement lié aux conséquences d’une administration massive de vaccins aux soldats, avant leur déploiement dans le Golfe Persique. […].

Les plus