nuance

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) et les thérapies alternatives

Une étude menée sur l’utilisation des thérapies basées entre autres sur le comportement et l’exercice mental dans le traitement du SFC montre des résultats prometteurs. Toutefois, les conclusions ne sont pas suffisantes pour se passer des autres traitements actuels.

Penny Whiting et ses collaborateurs, de l’université de York, en Angleterre, ont étudié et tenté d’évaluer 44 études de ces thérapies sur le traitement et la gestion du SFC chez les adultes et les enfants.

Les traitements testés étaient basés sur la détection précise de divers symptômes: la fatigue musculaire, le dérèglement du sommeil, l’affectif perturbé et l’état général de fatigue. Au total, 44 études contrôlées (dont 36 de manière statistique) ont été évaluées et estimées.

Le nombre de participants a été de 2801 répartis selon les études entre 12 et 326. Trente huit conséquences différentes des traitements ont été évaluées sur la base de 130 types de mesures différentes.

De manière générale, les traitements administrés (exercices physiques, stimulation mentale, positivisme, traitements immunologiques, pharmacologiques) ont montré, une fois combinés, des résultats positifs.

Cependant, il est nécessaire pour valider l’efficacité de ces techniques, de reprendre point par point les différents traitements et de les comparer. De plus certains patients sont exclus de la plupart de ces études du fait de la sévérité de leurs symptômes.

Source : JAMA 2001 ;286 :1360-68.

Descripteur MESH : Fatigue , Syndrome , Syndrome de fatigue chronique , Comportement , Angleterre , Fatigue musculaire , Patients , Sommeil

nuance

Recherche scientifique: Les +