nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Syndrome

711 résultats triés par date
affichage des articles n° 199 à 217

PerkinElmer lance le dosage biologique prénatal BACs-on-Beads™ en Europe, c’est un nouveau diagnostic in vitro pour la détection de multiples maladies génétiques

Businesswire, le 05 mai 2010 : Le dosage biologique prénatal BoBs est le premier produit de diagnostic in vitro issu de la famille de produits technologiques basés sur les billes multiplexes exclusives BACs-on-Beads. Le dosage biologique est une nouvelle solution pour l’utilisation du diagnostic in vitro dans les laboratoires de cytogénétique pour l’analyse des chromosomes liés aux maladies génétiques majeures affectant les nouveau-nés et leurs familles. Le BoBs prénatal peut tester simultanément de multiples anomalies chromosomiques à partir de quantités infimes d’échantillon d’ADN, avec fourniture des résultats en moins de 24 heures. En outre, les médecins peuvent analyser plus de 40 échantillons en une seule fois pour une capacité de diagnostic à haut débit. […].

Evaluation coût-efficacité de la technique de gastrostomie percutanée radiologique chez des patients porteurs d’un cancer des VADS

Caducee.net, le 25 mai 2000 : La technique de gastrostomie percutanée radiologique a une efficacité reconnue et fiable, et un coût relatif faible, représentant 2 % du coût du séjour d’hospitalisation, indiquent dans le Bulletin du cancer le Dr Pierre-Yves Marcy et ses collègues du centre Antoine-Lacassagne de Nice au terme d’une étude rétrospective, menée entre 1995 et 1998, sur l’évaluation coût-bénéfice de cette technique et de son impact nutritionnel sur des patients présentant un syndrome obstructif des voies aérodigestives supérieures. […].

Particularités des spondylarthrites ankylosantes libanaises selon la présence ou l’absence de l’antigène HLA-B27

Caducee.net, le 16 mai 2000 : Au Liban, la présence chez les patients souffrant de spondylarthrite ankylosante de l’antigène HLA-B27 est associée à un début précoce de la maladie, à une fréquence augmentée de coxites et à un syndrome inflammatoire plus marqué, rapportent des rhumatologues de l’Hôtel-Dieu de France et de l’université libanaise de Beyrouth. […].

Sun Pharma annonce des résultats initiaux positifs pour l'essai clinique de confirmation de phase 3 de Seciera™ pour le traitement de la sécheresse oculaire

Sun Pharma, le 05 janvier 2017 : MUMBAI, January 5, 2017 /PRNewswire/ --Sun Pharma a annoncé des résultats positifs pour l'essai clinique de confirmation de phase 3 de Seciera™ (cyclosporine A, une solution ophtalmique à 0,09 %), pour le traitement du syndrome de l'œil sec.  […].

Présentation à l'ASH des données cliniques évaluant l'administration de REVLIMID® par voie orale, en association avec le rituximab ou à la suite d'un traitement contenant du rituximab, chez des patients atteints de leucémie ...

Businesswire, le 06 décembre 2010 : Présentation à l'ASH des données cliniques évaluant l'administration de REVLIMID® par voie orale, en association avec le rituximab ou à la suite d'un traitement contenant du rituximab, chez des patients atteints de leucémie lymphocytaire chronique (LLC) […].

Une étude observationnelle ne démontre aucune incidence accrue de progression vers la leucémie myéloïde aiguë avec REVLIMID® chez des patients atteints de syndromes myélodysplasiques avec délétion 5q à risque faible

Businesswire, le 08 décembre 2010 : L'étude n'a enregistré aucune différence statistiquement significative de risque de progression d'un diagnostic de SMD vers la LMA entre les patients dépendants de transfusion de culots globulaires (RBC TD) atteints d'un SMD avec délétion 5q à risque faible qui ont été traités à la lénalidomide, et un groupe comparable de patients traités avant que la lénalidomide ne soit disponible. De la même manière, aucune différence de survie statistiquement significative n'a été observée entre les deux groupes. […].

Ipsen et Exelixis présentent les résultats de l'étude de phase 2 CABOSUN comparant le cabozantinib au sunitinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein non précédemment traités à l'ESMO 2017

Ipsen, le 09 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd'hui les résultats actualisés de l'étude randomisée de phase 2 CABOSUN évaluant le cabozantinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein (RCC) non précédemment traité, à risque intermédiaire ou élevé selon l'IMDC (International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium). L'investigateur principal, Toni K. Choueiri, M.D., présentera aujourd'hui les données détaillées du late-breaking abstract sur CABOSUN [#LBA38_PD] lors de la séance de présentation de poster Tumeurs génito-urinaires, non prostatiques, à partir de 14h45 CEST (heure locale de Madrid) / 8h45 EDT / 5h45 PDT, dans le cadre du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) 2017, qui se déroule du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid en Espagne. […].

L'analyse rétrospective des données cliniques de l'étude de phase III portant sur le REVLIMID®(MDS-004) signale une amélioration considérable de la survie et de la réduction des risques de progression de la maladie chez les patients ...

Businesswire, le 07 décembre 2010 : L'analyse rétrospective des données cliniques de l'étude de phase III portant sur le REVLIMID®(MDS-004) signale une amélioration considérable de la survie et de la réduction des risques de progression de la maladie chez les patients atteints de syndromes myélodysplasiques associés à une anomalie chromosomique à délétion 5q […].

Le chromosome 21 est séquencé

Caducee.net, le 09 mai 2000 : La séquence nucléique du chromosome 21 est désormais connue. Ce travail a été réalisé par une équipe internationale composée de 62 chercheurs japonais, allemands, français, suisses, américains et anglais. Une copie surnuméraire du chromosome 21 est responsable de la trisomie 21 ou syndrome de Down mais ce chromosome semble également associé à la maladie d'Alzheimer et à certaines formes de cancer. […].

Un virus proche de celui du SRAS retrouvé chez des chauves-souris

Caducee.net, le 02 octobre 2005 : Une équipe internationale de chercheurs a identifié chez des chauves-souris en Chine plusieurs coronavirus dont un très proche du virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). La recherche du réservoir biologique du virus reste un élément essentiel pour la prévention d’une nouvelle épidémie. […].

Flambée d’infections à ECEH : augmentation du nombre des cas en Allemagne

Caducee.net, le 02 juin 2011 : Le nombre des cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection à E. coli entérohémorragique (ECEH) continue d’augmenter en Allemagne. Dix pays en ont désormais notifié au Bureau OMS de l’Europe. […].

Les ARN interférents efficaces contre le SRAS

Caducee.net, le 28 août 2005 : La recherche de thérapies contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) fait l'objet de recherches intensives depuis la flambée de 2003. Aujourd'hui, une équipe vient de montrer que des ARN interférents (ARNi) peuvent éviter le développement du SRAS mais aussi guérir une infection établie chez des macaques. […].

Les aéroports : un vecteur de dissémination privilégié

Caducee.net, le 24 septembre 2005 : Dépister les passagers porteurs du virus de la grippe ou du virus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) aux aéroports serait d’une efficacité très limitée pour éviter l’importation de ces maladies en cas de flambée épidémique. […].

Un nouveau modèle animal pour la trisomie 21 ?

Caducee.net, le 25 septembre 2005 : Des scientifiques britanniques sont parvenus à construire des souris porteuses d’une copie presque complète du chromosome 21 humain. Cette lignée pourrait se révéler être un modèle utile pour l’étude de la trisomie 21 ou syndrome de Down. […].

Venturis Therapeutics, Inc. dépose quatre demandes de nouveaux brevets liés à l'utilisation de l'angiogenèse thérapeutique dans le traitement de maladies liées au virus de la Covid-19 et ainsi qu'à d'autres virus

Venturis Therapeutics, Inc., le 06 mai 2020 : DALLAS, 6 mai 2020 /PRNewswire/ -- Venturis Therapeutics, Inc. (« VT ») a annoncé aujourd'hui avoir déposé quatre demandes de brevets provisoires liés au traitement et/ou à la prévention de maladies d'origine virale liées au virus de la Covid-19 ainsi qu'à d'autres virus. Ces demandes de brevet visent les domaines généraux suivants : lésions cardiaques et accidents vasculaires cérébraux d'origine virale ; syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ; dysfonction intestinale ou lésions des cellules épithéliales intestinales ; et dysfonction ou insuffisance rénale. […].

La ventilation mécanique à un volume courant plus faible entraîne une moindre mortalité dans l’ALI et l’ARDS

Caducee.net, le 20 avril 2000 : Chez les patients avec lésion pulmonaire aiguë (ALI) et syndrome de détresse respiratoire aiguë (ARDS), la ventilation à volume courant (VC) inférieur à celui habituellement utilisé entraîne une moindre mortalité et augmente le nombre de jours sans utilisation du respirateur, indique une étude publiée sur le site Web de l’hebdomadaire médical américain ‘The New England Journal of Medicine’. Les éditeurs ont décidé de sa publication sur l’Internet avant même sa parution dans la revue papier au vu de son importance immédiate dans la prise en charge des patients hospitalisés en unité de soins intensifs pour insuffisance respiratoire aiguë. […].

Alcoolisation foetale : de nouveaux outils efficaces au service des mères et des enfants en danger

Académie de médecine, le 25 mars 2016 : En France, le Syndrome d'Alcoolisation Foetale (SAF) concerne au moins 1% des naissances (1°/00 pour les formes graves de SAF complet), soit environ 8000 nouveau-nés par an, ce qui signifie que près de 500 000 Français souffrent à des degrés divers de séquelles de l’alcoolisation fœtale.* Or, la France accuse un retard important, notamment par rapport aux pays anglo-saxons, dans l'information, la prévention et la prise en charge de ces troubles dont la diversité, la gravité et surtout l'irréversibilité constituent un véritable fléau de santé publique et un problème de société aujourd'hui incontournable. […].

Ipsen et Exelixis annoncent les résultats de l’étude de phase 3 avec le cabozantinib démontrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé précédemment traité

Ipsen, le 16 janvier 2018 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd’hui les résultats détaillés de l’étude pivot de phase 3 CELESTIAL chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé précédemment traité. Ils seront présentés lors d’une session orale « late-breaking » dans le cadre du Symposium 2018 de l’ASCO-GI qui se tiendra à San Francisco du 18 au 20 janvier 2018. Dans l’étude CELESTIAL, le cabozantinib a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie globale (OS) et cliniquement pertinente, par rapport au placebo, critère d'évaluation principal, lors de la deuxième analyse intermédiaire prévue (valeur p critique prédéfinie ≤ 0,021) pour la population de patients en seconde et troisième lignes de traitement inclus dans l’étude. L’OS médiane était de 10,2 mois avec le cabozantinib contre 8,0 mois avec le placebo (HR 0,76, IC 95 % 0,63-0,92 ; p=0,0049). La survie sans progression (PFS) médiane avait plus que doublé, atteignant 5,2 mois avec le cabozantinib et 1,9 mois avec le placebo (HR 0,44, IC 95 % 0,36-0,52 ; p […].

nuance

Les plus