nuance

Pneumonie atypique : moins de risques chez le jeune enfant

Des résultats préliminaires laissent penser que la pneumonie atypique à coronavirus ou SARS (severe acute respiratory syndrome) pourrait avoir des effets moins graves chez les jeunes enfants comparés aux adolescents et adultes. C’est du moins la conclusion de chercheurs de Hong Kong qui viennent de publier leurs résultats sur le site de la revue médicale the Lancet.

Aucun décès par pneumonie atypique chez l’enfant n’a été enregistré à la date du 25 avril. Tai Fai Fok (Université Chinoise de Hong Kong) et ses collaborateurs ont étudié de façon prospective les 10 premiers cas de SARS chez des enfants qui ont reçu un traitement dans les débuts de l’épidémie à Hong Kong.

Tout d’abord, ils ont montré que la présentation clinique de la maladie était différente chez les adultes et enfants. « Comparés aux adultes et aux adolescents, le SARS semble avoir une évolution clinique moins agressive chez les enfants les plus jeunes » écrivent les auteurs.

Les symptômes rencontrés dans ces différentes classes d’âge sont revus en détail dans l’article. Concernant la prise en charge, aucun des jeunes enfants n’a nécessité d’assistance respiratoire contrairement à ce qui été observé chez les adultes.

Source : Published online April 29, 2003. http://image.thelancet.com/extras/03let4127web.pdf

Descripteur MESH : Hong Kong , Coronavirus , Syndrome , Maladie

nuance

Recherche scientifique: Les +