nuance

Gilead annonce les résultats de l’étude de phase 3 du Remdesivir chez des patients présentant une forme modérée de Covid-19

illustrationGilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) annonce aujourd’hui les premiers résultats de l’essai de phase 3 SIMPLE chez des patients hospitalisés présentant une forme modérée de pneumonie COVID-19.

Cette étude en ouvert a évalué des durées de traitement de 5 jours et 10 jours de l’antiviral expérimental Remdesivir en plus des soins standards, versus un traitement par les soins standards uniquement. Cette étude a montré que les patients du groupe traité par le remdesivir pendant 5 jours étaient 65 % plus susceptibles de présenter une amélioration clinique au 11e jour par rapport aux patients traités par les soins standards uniquement (OR 1,65 [95 % IC 1,09 – 2,48] ; p = 0,017). Les chances d’amélioration de l’état clinique avec 10 jours de traitement par remdesivir versus les soins standards seuls étaient également favorables, tendant vers, mais n’atteignant pas, la significativité statistique (OR 1,31 [95 % IC 0,88 – 1,95] ; p = 0,18).

Aucun nouveau signal de tolérance n’a été observé avec le remdesivir, quel que soit le bras de traitement. Gilead publiera l’ensemble des données dans une revue à comité de lecture dans les semaines à venir.

« Notre compréhension du spectre de gravité de l’infection par le SRAS-CoV-2 et des formes de COVID-19 continue d’évoluer » a déclaré le Dr Francisco Marty, infectiologue au Brigham and Women’s Hospital, et Professeur associé de médecine à la Harvard Medical School. « Ces résultats d’étude apportent des données encourageantes supplémentaires sur le remdesivir, montrant que si nous pouvons intervenir plus tôt dans la maladie avec un traitement d’une durée de 5 jours, il est possible d’améliorer de manière significative l’état clinique des patients. »

Le remdesivir est actuellement approuvé au Japon pour le traitement des patients infectés par le SRAS — CoV-2, le virus responsable du COVID-19. En dehors du Japon, le remdesivir est un médicament expérimental qui n’est pas approuvé. L’U.S. Food and Drug Administration (FDA) a délivré une autorisation d’utilisation d’urgence pour le remdesivir dans le traitement des patients hospitalisés atteints d’une forme sévère de COVID-19 ; l’autorisation est temporaire et ne remplace pas la procédure officielle de soumission, revue et approbation d’un nouveau médicament.

Dans cette étude, des patients hospitalisés pour une infection COVID-19 confirmée et présentant des signes de pneumonie sans diminution du taux d’oxygène dans le sang ont été randomisés selon un rapport 1:1 : 1 afin de recevoir en ouvert du remdesivir pendant 5 ou 10 jours ou les soins standards seuls. Le critère principal était l’état clinique évalué au 11e jour par un score sur une échelle à 7 points allant de la sortie de l’hôpital au décès en passant par le besoin accru de recourir à l’oxygénothérapie et à l’assistance respiratoire. L’objectif secondaire de l’étude était le taux d’événements indésirables dans chaque groupe de traitement par le remdesivir par rapport aux soins standards.

Au 11e jour, une proportion plus importante de patients a présenté une amélioration de l’état clinique dans le groupe 5 jours de traitement versus le groupe soins standards, atteignant la significativité statistique pour une amélioration ≥ 1 point du score ordinal (p = 0,026). En outre, des augmentations non statistiquement significatives de l’aggravation de l’état clinique ou de décès ont été observées dans le groupe de soins standards seuls par rapport aux groupes remdesivir.

« Il y a maintenant trois essais cliniques randomisés et contrôlés qui démontrent que le remdesivir a amélioré les résultats cliniques à partir de plusieurs mesures différentes. Les résultats d’aujourd’hui montrent qu’en traitement d’une forme modérée de la maladie, l’administration du remdesivir pendant

5 jours conduit à une amélioration clinique plus importante qu’avec les soins standards, ajoutant ainsi aux précédents résultats d’études une preuve supplémentaire du bénéfice apporté par le remdesivir. L’étude contrôlée versus placebo du National Institute of Allergy and Infectious Diseases a montré que le remdesivir permettait une récupération plus rapide et que l’administration plus précoce du traitement améliorait les résultats cliniques. Notre étude SIMPLE-Sévère a montré qu’en traitement d’une forme sévère de la maladie, l’administration de remdesivir pendant 5 jours conduisait à une amélioration clinique comparable à celle obtenue avec une durée de traitement de 10 jours » a déclaré le Dr Merdad Parsey, MD, PhD, Chief Medical Officer, Gilead Sciences. « Les données supplémentaires dont nous disposons aujourd’hui guideront davantage nos efforts de recherche, notamment l’évaluation d’un traitement administré plus précocement dans l’évolution de la maladie, des études en association avec d’autres traitements pour les patients les plus sévèrement atteints, des études chez les enfants et le développement d’autres formulations. »

Le traitement par remdesivir a été globalement bien toléré dans les groupes de traitement de 5 jours et 10 jours. Les événements indésirables les plus fréquents rapportés chez plus de 5 pour cent des patients dans l’un ou l’autre des groupes de traitement étaient les nausées (5 jours : 10 %/10 jours : 9 %/soins standards : 3 %), les diarrhées (5 jours : 5 %/10 jours : 5 %/soins standards : 7 %) et les céphalées (5 jours : 5 %/10 jours : 5 %/soins standards : 3 %).

Les principaux résultats d’efficacité et de tolérance de l’étude sont présentés dans le tableau ci-dessous

 

Remdesivir 5 jours n=191

Remdesivir 10 jours n=193

Soins standards n=200

Résultats d'efficacité clinique au 11e jour

Amélioration ≥ 2 points dans l'échelle

ordinale

134 (70)

126 (65)

121 (61)

Amélioration ≥ 1 point dans l'échelle

ordinale

146 (76)

135 (70)

132 (66)

Nécessitant une supplémentation en oxygène

12 (6)

13 (7)

22 (11)

Aggravation ≥ 1 point dans l'échelle ordinale

6 (3)

12 (6)

22 (11)

Décès

0

2 (1)

4 (2)

Tolérance

Tout événement indésirable (EI)

97 (51)

106 (55)

90 (45)

EI de grade ≥ 3

20 (10)

21 (11)

24 (12)

Tout événement indésirable grave

(EIG)

8 (4)

7 (4)

18 (9)

À propos des études SIMPLE

Gilead a mis en place deux études randomisées multicentriques de phase 3 en ouvert, les études

SIMPLE, visant à évaluer le remdesivir dans les pays présentant une forte prévalence du COVID-19. Les études ont été conduites dans plus de 180 centres de par le monde, localisés notamment aux Etats — Unis, en Chine, en France, en Allemagne, à Hong Kong, en Italie, au Japon, en Corée, aux Pays-Bas, à Singapour, en Espagne, en Suède, en Suisse, à Taiwan et au Royaume-Uni.

La première étude SIMPLE évalue l’efficacité et la tolérance de deux durées de traitement par le remdesivir de 5 et 10 jours administré par voie intraveineuse chez des patients hospitalisés atteints d’une forme sévère de COVID-19. La phase initiale de l’étude a inclus 397 patients randomisés selon un facteur 1:1 pour recevoir un traitement par remdesivir pendant 5 ou 10 jours, en plus des soins standards. Les premiers résultats de cette étude ont été annoncés le 29 avril et les résultats complets ont été publiés dans le New England Journal of Medicine le 27 mai. Une phase d’extension de cette étude a été ajoutée pour permettre d’inclure jusqu’à 5600 patients supplémentaires, y compris des patients sous assistance respiratoire.

La seconde étude SIMPLE évalue l’efficacité et la tolérance de 5 et 10 jours de traitement par le remdesivir administré par voie intraveineuse chez des patients hospitalisés présentant une forme modérée de COVID-19, en comparaison aux soins standards. La phase initiale de l’étude a inclus

600 patients randomisés selon un rapport 1:1 : 1 pour recevoir un traitement par remdesivir d’une durée de 5 jours ou 10 jours associé aux soins standards, en comparaison aux soins standards seuls. Une phase d’extension de cette étude a été ajoutée pour permettre d’inclure jusqu’à 1000 patients supplémentaires atteints d’une forme modérée de la maladie. Les résultats de l’étude initiale sont présentés dans ce communiqué de presse, et les résultats de la phase d’extension sont attendus pour les prochains mois.

Informations importantes sur le remdesivir aux États-Unis

Le remdesivir (GS-5734™) est autorisé uniquement dans le cadre d’une Autorisation d’Utilisation en Urgence (EUA) pour le traitement des patients suspectés d’être infectés par le SARS-CoV-2 ou dont l’infection a été confirmée en laboratoire et présentant une forme sévère de COVID-19. Le SARS-CoV -

2 est le coronavirus qui provoque la maladie COVID-19. La maladie est considérée comme sévère lorsque le patient a une saturation en oxygène (SpO2) ≤ 94 % en air ambiant ou nécessite une oxygénothérapie ou une ventilation assistée ou une oxygénation par membrane extra-corporelle (ECMO). L’utilisation du remdesivir est autorisée chez les patients adultes ou pédiatriques hospitalisés et pour qui l’utilisation d’un agent par voie intraveineuse est cliniquement appropriée, le remdesivir devant être administré par perfusion.

Le remdesivir est un médicament expérimental qui n’a pas été approuvé par la FDA pour quelque utilisation que ce soit. La tolérance et l’efficacité du remdesivir contre le COVID-19 ne sont pas connues à ce stade. Cet usage du remdesivir est autorisé uniquement pendant la durée des circonstances justifiant l’autorisation en utilisation d’urgence, sauf si l’autorisation prend fin ou est révoquée prématurément. La Lettre d’Autorisation de la FDA pour l’EUA est disponible sur www.gilead.com/remdesivir.

Les données cliniques existantes sur le remdesivir sont limitées. Il est possible que des événements indésirables graves et inattendus, non signalés lors des utilisations passées du remdesivir, surviennent. Mises en garde : dans les études cliniques portant sur le remdesivir, des réactions liées à la perfusion et des élévations des transaminases hépatiques ont été observées. Le remdesivir ne doit pas être utilisé chez les patients ayant une hypersensibilité à l’un de ses composants. Si des signes et des symptômes cliniques significatifs d’une réaction à la perfusion surviennent, il convient d’arrêter immédiatement l’administration de remdesivir et de débuter un traitement approprié. Les patients doivent bénéficier d’une surveillance clinique et biologique appropriée pour faciliter la détection précoce de tout événement indésirable potentiel. Les fonctions rénale et hépatique doivent être surveillées avant de débuter le traitement par remdesivir et quotidiennement pendant le traitement ; le ionogramme et le bilan hématologique sanguins doivent également être suivis quotidiennement pendant le traitement. Lorsqu’un événement indésirable survient, la décision de poursuivre ou d’arrêter le traitement par remdesivir doit être prise selon l’évaluation clinique du rapport bénéfice/risque pour chaque patient.

Les professionnels de santé et/ou leur(s) représentant(s) ont la responsabilité de faire un signalement MedWatch à la FDA pour toutes les erreurs de traitement, tous les événements indésirables graves ou tous les décès qui surviennent pendant le traitement par remdesivir et sont considérés comme potentiellement attribuables au remdesivir. Ces événements doivent être signalés dans les 7 jours calendaires à partir de l’apparition de l’événement. Les signalements MedWatch d’événements indésirables peuvent être envoyés à la FDA en ligne à l’adresse www.fda.gov/medwatch ou en appelant le 1-800-FDA-1088.

Toutes les informations importantes à propos du remdesivir ne sont pas citées ici. La FDA a autorisé la distribution de ce médicament avec les fiches d’information qui l’accompagnent. Ces fiches peuvent être consultées à l’adresse www.gilead.com/remdesivir. Les professionnels de santé devront examiner la Fiche d’information pour les professionnels de santé afin d’y trouver de plus amples informations sur l’utilisation autorisée du remdesivir et sur les exigences impératives de l’autorisation d’utilisation d’urgence.

 

GILEAD

Descripteur MESH : Patients , Patients hospitalisés , Soins , Maladie , Santé , Japon , Perfusion , Hong Kong , Ventilation , Lettre , Essais , Singapour , Chine , Suisse , Corée , France , Allemagne , Italie , Suède , Espagne , Bras , Lecture , Médecine , Recherche , Air , Association , Compréhension , Prévalence , Oxygénothérapie , Placebo , Transaminases , Oxygène , Hypersensibilité , Céphalées , Coronavirus , Virus , Sang

nuance

Recherche scientifique: Les +