Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Hypersensibilité

126 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

L'eczéma de contact

Florence Campagne, le 15 novembre 2000 : Introduction […].

VIH/SIDA: de nouvelles recommandations concernant les réactions d'hypersensibilité dues au Ziagen® (abacavir)

Caducee.net, le 22 août 2000 : L'Agence Européenne pour l'Evaluation des Produits Médicaux (European Agency for the Evaluation of Medicinal Products, EMEA) rappellent que des réactions d'hypersensibilité peuvent survenir lors d'une reprise de Ziagen® sans qu'une hypersensibilité n'ait été diagnostiquée avant l'arrêt du traitement. […].

Les allergies alimentaires

Elisabeth FAURE, le 15 décembre 1999 : Depuis quelques années, différentes études indiquent une augmentation du nombre de personnes souffrant d'allergie alimentaire. On estime qu'aujourd'hui en France, 3 à 10 % des gens en sont atteints et le nombre d'enfants allergiques ne cesse d'augmenter. […].

L'asthme et les allergies alimentaires durant l'enfance associés à un risque accru de SII, selon une nouvelle recherche de la Semaine de l'UEG

L'asthme et les allergies alimentaires durant l'enfance associés à un risque accru de SII, selon une nouvelle recherche de la Semaine de l'UEG

PRNEWSWIRE, le 12 octobre 2020 : VIENNE, 12 octobre 2020 /PRNewswire/ -- L'asthme et l'hypersensibilité alimentaire à 12 ans sont associés à un risque accru d'avoir le syndrome du côlon irritable à 16 ans, selon une nouvelle étude présentée aujourd'hui à la Semaine UEG virtuelle 2020. […].

Un essai clinique confirme que l'approche diagnostique CoviDTH pour dépister la réponse immunitaire à médiation cellulaire T au SRAS-CoV-2 est sûre et efficace chez l'homme

BioVaxys Technology Corp., le 04 août 2021 : Yvelise Barrios, MD, PhD , immunologiste et experte de premier plan dans l'utilisation clinique de l'hypersensibilité retardée (« DTH »), le mécanisme sous-tendant l'outil de diagnostic CoviDTH , rejoint BioVaxys en tant que conseillère scientifique […].

Les causes moléculaires de la préeclampsie mieux expliquées

Caducee.net, le 18 septembre 2001 : Une étude allemande récente indique que la préeclampsie serait due à la formation de dimères entre des récepteurs de la bradykinine et des récepteurs de l'angiotensine II. Ces hétérodimères contribueraient alors à l'hypersensibilité à l'angiotensine II qui est un élément prédictif fort du risque de préeclampsie. […].

The Medicines Company reçoit de la part du CHMP des avis favorables pour trois produits destinés aux soins intensifs de courte durée : KENGREXAL™ (cangrelor), ORBACTIV™ (oritavancine) et RAPLIXA™ (poudre hémostatique)

The Medicines Company, le 25 janvier 2015 : KENGREXAL™ est le premier agent antiplaquettaire intraveineux à produire une inhibition immédiate, constante et rapidement réversible du récepteur P2Y12 ; ORBACTIV™ est le premier antibiotique à dose unique pour le traitement des infections bactériennes aiguës de la peau et des structures cutanées (ABSSSI) causées par des souches sensibles des bactéries à Gram positif désignées, notamment le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ; RAPLIXA™ est la première poudre hémostatique prête à l'emploi et biologiquement active permettant d'assurer l'hémostase dans un vaste éventail de sièges d'hémorragie. […].

Celegne annonce l’homologation de l’ABRAXANE® par Swissmedic pour le traitement des cancers métastasiques du pancréas et du sein

Celgene, le 24 septembre 2014 : L’homologation de l’ABRAXANE contre le cancer du pancréas est particulièrement significative puisqu’aucun nouveau médicament n’a été approuvé en près de sept ans, et plus de 30 essais cliniques de phase III ont échoué à passer le stade de l’autorisation réglementaire dans l’Union européenne pour le cancer du pancréas avancé ou métastatique. En Suisse, le cancer du pancréas est la quatrième cause de décès par cancer, affectant environ 1000 patients sur l’année à venir.2 L’espérance de vie médiane à l’issue d’un diagnostic de cancer du pancréas est d’uniquement 3 à 6 mois.3,4 […].

A l'occasion d'un essai de phase 3 contrôlé par placebo, motavizumab de MedImmune a réduit de 83 % les hospitalisations imputables au VRS parmi des nourrissons nés à terme appartenant à un groupe à haut risque d'Amérindiens

PR Newswire, le 24 août 2007 : GAITHERSBURG, Maryland, August 24 /PRNewswire/ -- MedImmune, Inc. a annoncé aujourd'hui que, dans une étude de phase 3, motavizumab a permis de réduire les hospitalisations imputables au virus respiratoire syncytial (VRS) de 83 % comparé au placebo (8,3 % dans le groupe placebo contre 1,4 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le critère principal d'évaluation. En outre, l'essai a montré une réduction de 71 % dans l'incidence des infections des voies aériennes inférieures (LRI) dues au VRS nécessitant une gestion en patient externe (9,5 % dans le groupe placebo et 2,8 % dans le groupe motavizumab; p < 0,001), cet aspect étant le second critère d'évaluation. […].

Des nouvelles données présentent les avantages du DaTSCAN™ (injection d'ioflupane I 123) dans le diagnostic des patients atteints de démence à corps de Lewy cliniquement incertaine

Businesswire, le 26 septembre 2013 : Les données présentées en deux extraits issus d'un essai clinique comparatif multicentrique (21 centres dans 6 pays européens) ouvert randomisé évaluaient l'impact de l'imagerie par TEMP DaTSCAN sur le diagnostic clinique de la démence et sur le niveau de confiance des médecins par rapport à ce diagnostic chez des patients atteints de DCL éventuelle qui ont été soumis à une imagerie DaTSCAN (N=114) par rapport à ceux qui se trouvent dans le groupe de contrôle et qui ne l'ont pas été (N=56). Spécifiquement : […].

MSD présente les premiers résultats d'une étude de phase III sur l'omarigliptine, un inhibiteur expérimental de la DPP-4 administré une fois par semaine, réalisée auprès de sujets japonais atteints de diabète de type 2

MSD, le 18 septembre 2014 : « Malgré les progrès réalisés dans le traitement du diabète au cours des dernières années, de nombreuses personnes atteintes du diabète de type 2 n'arrivent pas à maintenir le taux de glycémie recommandé, a déclaré Peter Stein, M.D., vice-président, Recherche clinique, Diabète et endocrinologie, Merck Research Laboratories. MSD est déterminée à simplifier la gestion du diabète pour les personnes atteintes. Une fois approuvée, l'omarigliptine prise une fois par semaine pourrait devenir une nouvelle option de traitement permettant aux patients d'atteindre le taux de glycémie recommandé. » […].

Présentation à l'ASCO de deux études cliniques évaluant les bénéfices de la polythérapie ABRAXANE® chez les patients atteints de mélanome irrésécable

Businesswire, le 07 juin 2011 : Dans la première étude, les patients ont reçu soit ABRAXANE (100 mg/m2) les premier, huitième et quinzième jours, du carboplatine (AUC 6 en intraveineuse) le premier jour et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours, pour chaque cycle de 28 jours (n=51) ; soit du témozolomide (200 mg/m2) les cinq premiers jours et du bévacizumab (10 mg/kg en intraveineuse) les premier et quinzième jours d'un cycle de 28 jours (n=42). Les deux bras ont été menés indépendamment. Les doses de départ ont été réduites à la suite d'un addenda à l'étude : la posologie ABRAXANE a été réduite à 80 mg/m2 et celle du carboplatine à AUC 5. Pour les deux bras, le taux de survie sans progression à 6 mois était le critère de jugement principal. […].

Présentation à l’ASH des résultats définitifs d’une étude multicentrique de phase II évaluant la combinaison de VIDAZA® et de REVLIMID® chez les patients...

Businesswire, le 13 décembre 2011 : Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation(NASDAQ : CELG),a publié aujourd’hui les résultats définitifs de la portion de phase II d’une étude multicentrique de phase I/II évaluant le traitement combinant REVLIMID (lénalidomide) et VIDAZA (azacitidine) chez les patients atteints de syndrome myélodysplasique (SMD) présentant un risque élevé et n’ayant pas déjà été traités avec l’un de ces médicaments. Ces résultats ont été présentés à l’occasion du 53ème congrès annuel de l'American Society of Hematology qui s’est tenu à San Diego, en Californie. […].

Prédisposition génétique de l’hypersensibilité à l’abacavir

Caducee.net, le 01 mars 2002 : Il existerait un terrain génétique à la réaction d’hypersensibilité rencontrée vis à vis de l’analogue nucléosidique abacavir, prescrit dans les thérapie anti-VIH. Les personnes porteuses de certains allèles du système d’histocompatibilité HLA, auraient plus de risque de développer une réaction d’hypersensibilité à l’abacavir que les autres. […].

Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites ...

Businesswire, le 07 juin 2011 : Présentation à l'ASCO des données définitives de la phase III de l'étude CA031 évaluant ABRAXANE® administré en association avec du carboplatine chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNAPC) […].

Biogen Idec célèbre la Journée mondiale de la sclérose en plaques

Businesswire, le 25 mai 2011 : L'avis favorable émis par le CHMP en Europe pour FAMPYRA® (comprimés de fampridine à libération prolongée) pour l'amélioration de la mobilité des patients adultes atteints de SEP et souffrant d'une mobilité réduite (EDSS 4-7). FAMPYRA a prouvé son efficacité chez les personnes atteintes de tous les types de la maladie et a été autorisé en Australie. Des résultats positifs dans le cadre des essais cliniques de phase 3 pour son composé oral de recherche BG-12 (fumarate de diméthyle). S'il est autorisé, le BG-12 sera le premier traitement de fond oral de la société et pourrait représenter une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de SEP récurrente-rémittente. Biogen Idec, conjointement avec son partenaire Elan Pharmaceuticals, anticipe pour cette année la millionième perfusion de TYSABRI® (natalizumab), un médicament qui a fait progresser le traitement de la SEP grâce à son efficacité établie. En outre, les sociétés célébreront en juin le cinquième anniversaire de la réintroduction de TYSABRI aux États-Unis. AVONEX® (interféron bêta-1a), un médicament qui a à son actif 20 années d'expérience clinique, qui a à ce jour été prescrit à plus de 388 000 patients dans le monde et qui bénéficie d'une expérience s'étalant sur 1,4 million d'années-patients, célèbre le 15e anniversaire de son autorisation par la FDA aux États-Unis. […].

VIH/SIDA : la première trithérapie en un seul comprimé sera disponible à partir du 15 janvier 2001

Caducee.net, le 12 janvier 2001 : Trizivir™ (GlaxoWellcome) est composé de 3 analogues nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH : abacavir 300 mg, lamivudine 150 mg et zidovudine 300 mg. Ce médicament est indiqué chez les patients de plus de 18 ans infectés par le VIH. Il présente l'avantage majeur d'être pris seulement le matin et le soir sans contrainte alimentaire. […].

SIMPONI® (Golimumab) reçoit l'approbation de la Commission européenne pour la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques dans le traitement de la polyarthrite psoriasique évolutive

Businesswire, le 06 juin 2011 : « Cette récente approbation par la Commission européenne reconnaît la valeur de SIMPONI dans la réduction du taux de progression des lésions articulaires périphériques et reflète l'ensemble des effets thérapeutiques importants de cet inhibiteur du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha) injecté une fois par mois pour le traitement de la polyarthrite psoriasique, » a déclaré Rupert Vessey, MRCP–DPhil, Senior Vice-président, directeur de la franchise, recherche en Immunologie et maladies respiratoires, chez Merck Research Labs. L'annonce marque une autre étape importante pour SIMPONI et pour les patients souffrant de polyarthrite psoriasique qui pourraient profiter de ce traitement. » […].

Les plus