nuance

L'asthme et les allergies alimentaires durant l'enfance associés à un risque accru de SII, selon une nouvelle recherche de la Semaine de l'UEG

illustrationVIENNE, 12 octobre 2020 /PRNewswire/ -- L'asthme et l'hypersensibilité alimentaire à 12 ans sont associés à un risque accru d'avoir le syndrome du côlon irritable à 16 ans, selon une nouvelle étude présentée aujourd'hui à la Semaine UEG virtuelle 2020.

 

Cette recherche, menée à l'université de Göteborg et à l'institut Karolinska de Stockholm, en Suède, a analysé la santé de 2 770 enfants de la naissance à l'âge de 16 ans. Les personnes atteintes du SII à 16 ans étaient presque deux fois plus susceptibles d'avoir souffert d'asthme à 12 ans (11,2 % contre 6,7 %). Près de la moitié des enfants atteints du SII à 16 ans (40,7 %) ont déclaré une hypersensibilité alimentaire à 12 ans (contre 29,2 % des enfants sans SII à 16 ans).

La recherche a également montré que l'asthme, l'hypersensibilité alimentaire et l'eczéma étaient tous associés à un risque accru de SII concomitant à 16 ans.

L'étude de cohorte basée sur la population a été dirigée par le Dr Jessica Sjölund de l'Institut de médecine de l'Université de Göteborg, en Suède. "Les associations trouvées dans cette vaste étude suggèrent qu'il y a une pathophysiologie partagée entre les maladies communes liées aux allergies et le syndrome du côlon irritable des adolescents", a-t-elle expliqué. "Nous savions que l'allergie et la dysrégulation immunitaire avaient été suggérées comme jouant un rôle dans le développement du syndrome du côlon irritable, mais les études précédentes sur les maladies liées à l'allergie et le syndrome du côlon irritable sont contradictoires."

"Ces connaissances pourraient permettre de développer de nouvelles méthodes de traitement du SII chez les adolescents, en ciblant les processus d'inflammation de bas grade observés dans ces maladies liées aux allergies."

Au cours de l'étude, les enfants et les parents ont été invités à remplir des questionnaires sur l'asthme, la rhinite allergique, l'eczéma et l'hypersensibilité alimentaire à l'âge de 1, 2, 4, 8, 12 et 16 ans. À 16 ans, les enfants ont répondu à des questions basées sur le questionnaire Rome III sur les symptômes gastro-intestinaux pédiatriques, ce qui a permis de classer les participants dans les groupes SII, douleurs abdominales fonctionnelles et dyspepsie fonctionnelle.

Le SCI touche plus d'une personne sur dix et constitue le trouble gastro-intestinal fonctionnel le plus courant. Elle peut être extrêmement invalidante pour les patients, avec des crampes abdominales, des ballonnements, de la diarrhée ou de la constipation. Il est souvent difficile de diagnostiquer des troubles gastro-intestinaux fonctionnels comme le SII, et seule une personne sur trois présentant des symptômes de SII ou de constipation consulte un professionnel de la santé.

Descripteur MESH : Asthme , Risque , Recherche , Syndrome du côlon irritable , Côlon , Hypersensibilité , Hypersensibilité alimentaire , Syndrome , Suède , Santé , Constipation , Eczéma , Diarrhée , Dyspepsie , Questionnaires , Méthodes , Parents , Rôle , Inflammation , Médecine , Personnes , Patients , Population , Rome , Rhinite

nuance

Recherche scientifique: Les +