nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Dyspepsie

27 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Zeria Pharmaceutical annonce les résultats d’une étude comparative contre placebo, à double insu de Phase III sur Z-338 pour la dyspepsie fonctionnelle, qui a été réalisée au Japon

Businesswire, le 29 juin 2010 : L’essai clinique était une étude comparative contre placebo multicentrique, randomisée, à double insu, en groupes parallèles, visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’acotiamide 100 mg trois fois par jour pendant 4 semaines chez des patients souffrant de DF. Au total, 897 patients DF de 67 institutions médicales du Japon ont été randomisés et attribués au groupe Acotiamide ou au groupe Placebo. […].

Dyspepsie idiopathique et infection à Helicobacter pylori

Caducee.net, le 06 mars 2001 : Traiter une infection à Helicobacter pylori n’améliore pas les symptômes de la dyspepsie idiopathique. En effet, concernant l’amélioration des symptômes de la dyspepsie non ulcéreuse, le groupe de patients ayant bénéficié d’un traitement de l’infection à H. pylori ne diffère pas du groupe pylori non traité. […].

Dyspepsie : préférer le test non invasif de détection de Helicobacter pylori

Caducee.net, le 26 avril 2002 : Un essai randomisé publié dans le BMJ indique que la recherche de H. pylori par un test non invasif est aussi sûre et efficace que l'endoscopie combinée au dépistage de cet agent pathogène. Le test non invasif devrait donc être préféré pour la prise en charge de ces dyspepsies qui concernaient des patients dont le risque de maladie ulcéreuse paraissait peu élevé. […].

Helicobacter pylori et l'oedème de Quincke ne font pas bon ménage

Caducee.net, le 16 novembre 2001 : Une étude hongroise publiée dans la revue The Lancet semblerait montrer une relation entre les infections gastriques à Helicobacter pylori et l’aggravation des symptômes ainsi que leur fréquence dans l’œdème angioneurotique héréditaire ou œdème de Quincke. […].

L'asthme et les allergies alimentaires durant l'enfance associés à un risque accru de SII, selon une nouvelle recherche de la Semaine de l'UEG

L'asthme et les allergies alimentaires durant l'enfance associés à un risque accru de SII, selon une nouvelle recherche de la Semaine de l'UEG

PRNEWSWIRE, le 12 octobre 2020 : VIENNE, 12 octobre 2020 /PRNewswire/ -- L'asthme et l'hypersensibilité alimentaire à 12 ans sont associés à un risque accru d'avoir le syndrome du côlon irritable à 16 ans, selon une nouvelle étude présentée aujourd'hui à la Semaine UEG virtuelle 2020. […].

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen annonce des résultats préliminaires positifs de l’étude pivotale de phase III CheckMate -9ER évaluant CABOMETYX® (cabozantinib) en combinaison avec Opdivo® (nivolumab) ...

Ipsen, le 20 avril 2020 : L’étude a atteint le critère d’évaluation principal, à savoir l’amélioration significative de la survie sans progression, ainsi que les critères d’évaluation secondaires comprenant la survie globale et le taux de réponse objective par rapport au sunitinib […].

Emmaus Life Sciences annonce que le New England Journal of Medicine a publié les résultats de l'essai de Phase 3 sur Endari™ (L-glutamine en poudre administrée par voie orale) contre la drépanocytose

Emmaus Life Sciences, Inc., le 19 juillet 2018 : L'article fournit les résultats ayant démontré une réduction de 25 pour cent du nombre de crises drépanocytaires chez les patients recevant Endari, comparé à ceux recevant un placebo ; p=0,005 (médian 3 versus médian 4) et une nette réduction de 33 pour cent du nombre d'hospitalisations ; p=0,005 (médian 2 versus médian 3). Les conclusions supplémentaires ont fait état d'une réduction de 41 pour cent des jours cumulés à l'hôpital ; p=0,02 (médian 6,5 jours versus médian 11 jours), et une réduction de plus de 60 pour cent de l'incidence de syndrome thoracique aigu (STA) ; p=0,003 (13 patients sur 152 [8,6 %] ont présenté au moins un STA, comparé à 18 des 78 dans le groupe placebo [23,1 %]). Les effets indésirables les plus communs (plus de 10 pour cent des cas) de l'étude clinique ont été la constipation, la nausée, la céphalée, la douleur abdominale, la toux, la douleur aux extrémités, la douleur dorsale et la douleur thoracique. […].

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Cancer du rein avancé : CABOMETYX® (cabozantinib) bientôt disponible

Caducee.net, le 30 janvier 2018 : La filiale française d’Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY) annonce la publication prochaine au Journal Officiel pour CABOMETYX® (cabozantinib) dans le cadre de son Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) de son inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux ainsi que sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités. […].

Ipsen et Exelixis annoncent les résultats de l’étude de phase 3 avec le cabozantinib démontrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire avancé précédemment traité

Ipsen, le 16 janvier 2018 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd’hui les résultats détaillés de l’étude pivot de phase 3 CELESTIAL chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé précédemment traité. Ils seront présentés lors d’une session orale « late-breaking » dans le cadre du Symposium 2018 de l’ASCO-GI qui se tiendra à San Francisco du 18 au 20 janvier 2018. Dans l’étude CELESTIAL, le cabozantinib a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie globale (OS) et cliniquement pertinente, par rapport au placebo, critère d'évaluation principal, lors de la deuxième analyse intermédiaire prévue (valeur p critique prédéfinie ≤ 0,021) pour la population de patients en seconde et troisième lignes de traitement inclus dans l’étude. L’OS médiane était de 10,2 mois avec le cabozantinib contre 8,0 mois avec le placebo (HR 0,76, IC 95 % 0,63-0,92 ; p=0,0049). La survie sans progression (PFS) médiane avait plus que doublé, atteignant 5,2 mois avec le cabozantinib et 1,9 mois avec le placebo (HR 0,44, IC 95 % 0,36-0,52 ; p […].

Ipsen et Exelixis présentent les résultats de l'étude de phase 2 CABOSUN comparant le cabozantinib au sunitinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein non précédemment traités à l'ESMO 2017

Ipsen, le 09 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et Exelixis, Inc. (NASDAQ : EXEL) ont annoncé aujourd'hui les résultats actualisés de l'étude randomisée de phase 2 CABOSUN évaluant le cabozantinib chez des patients atteints d’un carcinome avancé du rein (RCC) non précédemment traité, à risque intermédiaire ou élevé selon l'IMDC (International Metastatic Renal Cell Carcinoma Database Consortium). L'investigateur principal, Toni K. Choueiri, M.D., présentera aujourd'hui les données détaillées du late-breaking abstract sur CABOSUN [#LBA38_PD] lors de la séance de présentation de poster Tumeurs génito-urinaires, non prostatiques, à partir de 14h45 CEST (heure locale de Madrid) / 8h45 EDT / 5h45 PDT, dans le cadre du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) 2017, qui se déroule du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid en Espagne. […].

Ipsen annonce la présentation de 16 abstracts relatifs à son portefeuille en oncologie au congrès de l’ESMO

Ipsen, le 04 septembre 2017 : Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui que l'irinotécan liposomal pour injection (Onivyde®), le cabozantinib (Cabometyx®), le lanréotide (Somatuline® Autogel® / Depot), le télotristat éthyl (Xermelo®) et les tumeurs neuroendocrines vont faire l'objet de 16 présentations lors du congrès de l'European Society of Medical Oncology (ESMO 2017), qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2017 à Madrid (Espagne). […].

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme

Caducee.net, le 02 juin 2016 : Dossier complet sur la maladie de Lyme : définition, historique, épidémiologie, symptômes,traitement, recommandations et prévention […].

Rapport public d'évaluatiuon : Vesicare 5 mg et 10 mg, comprimé pelliculé

AFFSAPS, le 11 novembre 2004 : Le 16 août 2004, une Autorisation de Mise sur le Marché a été octroyée au laboratoire YAMANOUCHI PHARMA po(novembre 2004)ur les spécialités VESICARE 5 mg et 10 mg, comprimé pelliculé, […].

Nouvelles données sur l’efficacité, l’innocuité et la tolérance de ZYTIGA® , avant et après une chimiothérapie

Janssen, le 21 mars 2015 : Les données présentées lors du 30e Congrès de l’Association européenne d’urologie (EAU) évaluent davantage l’efficacité, l’innocuité et la tolérance de ZYTIGA® (acétate d’abiratérone), avant et après une chimiothérapie, pour traiter le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPRCm) […].

ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie...

Janssen-Cilag International NV, le 29 septembre 2014 : ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie auparavant selon une étude de suivi réalisée après 49 mois […].

Syndrome de la guerre du Golfe : de nouvelles données

Caducee.net, le 14 juin 2005 : Une étude publiée aujourd'hui dans les Annals of Internal Medicine indique que seulement quelques pathologies pourraient être associées à un déploiement sur le terrain au cours de la guerre du Golfe. […].

Un point sur le viagra

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Des médecins chercheurs du Veterans Affairs Medical Center (Minneapolis, Minnesota, EU) ont réalisé une revue systématique de la littérature en vue de déterminer l’efficacité et l’innocuité du Sildénafil (Viagra®) dans le traitement des troubles de l’érection. Le médicament apparaît efficace et bien toléré, quels que soient les groupes de population observés, avec toutefois des variations de réponse au sein même des sous-groupes. […].

Fractures ostéoporotiques de la ménopause : réduction du risque sous risédronate

Caducee.net, le 14 octobre 1999 : Le risédronate, un biphosphonate de nouvelle génération, est bien toléré et entraîne une réduction rapide du risque de nouvelles fractures chez les femmes ménopausées souffrant d’ostéoporose, indique une étude publiée dans le dernier numéro du JAMA. […].

12
nuance

Les plus