nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Éclampsie

19 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Un mécanisme pour expliquer la pré-éclampsie ?

Caducee.net, le 04 mai 2003 : Les résultats d’une étude préliminaire indiquent qu’il serait possible de développer des tests plus précis pour déterminer le risque de pré-éclampsie chez les femmes enceintes. Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue médicale anglaise The Lancet. […].

La pré-éclampsie est liée à un facteur de risque cardio-vasculaire

Caducee.net, le 23 novembre 2001 : Une étude réalisée entre 1967 et 1992 en Norvège indique que les femmes ayant eu un épisode de pré-éclampsie durant leur grossesse ont un risque de maladie cardio-vasculaire plus élevé, et semble également montrer un lien entre les facteurs génétiques prédisposant aux maladies cardio-vasculaires et les facteurs de risque de pré-éclampsie. […].

Le risque de pré-éclampsie est lié à l'intervalle entre les grossesses

Caducee.net, le 03 janvier 2002 : La réduction du risque de pré-éclampsie associée à une grossesse précédente ne serait que transitoire, d'après une large étude publiée dans le New England Journal of Medicine. En effet, bien que le risque lors d'une deuxième ou troisième grossesse soit inférieur à celui de la première grossesse, cette différence s'estompe avec la durée écoulée entre les grossesses. […].

Grossesse et risque d’hypertension à long terme

Caducee.net, le 22 avril 2003 : L’hypertension pendant la grossesse augmente le risque de maladie cardiovasculaire future, conclut une étude publiée dans le British Medical Journal. […].

Un marqueur de résistance à l’insuline lié au risque de pré-éclampsie

Caducee.net, le 04 avril 2002 : La protéine SHBG (sex hormone binding globulin), un marqueur de résistance à l’insuline chez les individus (lorsque son taux baisse), serait également un facteur prédictif du risque de pré-éclampsie chez la femme enceinte. A chaque hausse du niveau de SHBG plasmatique de 100 nmol/L durant le premier trimestre de la grossesse, serait associée une réduction du risque de pré-éclampsie de 55%, selon cette étude publiée dans le numéro d’avril de la revue The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism. […].

Le polymorphisme du gène de l'époxyde hydrolase microsomale participe au risque de pré-éclampsie

Caducee.net, le 04 avril 2001 : Selon des auteurs néerlandais, un polymorphisme lié à une augmentation de l'activité de l'époxyde hydrolase microsomale est associé à un risque plus élevé de pré-éclampsie. Cet enzyme est impliqué dans la dégradation de produits toxiques endogènes et exogènes. […].

Un médicament peu coûteux permet de prévenir des convulsions mortelles chez la femme enceinte, après une étude

OMS, le 31 mai 2002 : Le sulfate de magnésium permet de diviser par deux le risque de convulsions engageant le pronostic vital et le risque de décès chez la femme enceinte présentant des problèmes d’hypertension, d’après les résultats d’un grand essai clinique international publiés aujourd’hui dans The Lancet (vendredi 31 mai 2002). […].

Le sulfate de magnésium réduit le risque d’éclampsie

Caducee.net, le 31 mai 2002 : Selon un essai international qui paraît dans le dernier Lancet, le sulfate de magnésium réduit de moitié le risque d’éclampsie. La mortalité maternelle paraît elle aussi réduite. Globalement, les résultats sont largement en faveur de l’utilisation du magnésium chez les femmes avec une pré-éclampsie. […].

L'activité professionnelle pendant la grossesse augmente le risque de pré-éclampsie

Caducee.net, le 22 avril 2002 : Une étude irlandaise menée auprès de 933 parturientes primipares et normotendues indique que le risque de pré-éclampsie est plus élevé chez les femmes qui exercent leur activité professionnelle pendant la grossesse. Dans ce cas, les pré-éclampsies pourraient être jusqu'à cinq fois plus fréquentes. […].

L’intervalle de temps compris entre les grossesses est lié à la morbidité et à la mortalité maternelle

Caducee.net, le 17 novembre 2000 : Les femmes ayant des intervalles entre les grossesses inférieure à 6 mois ou supérieure à 59 mois ont des risques importants de complication lors de la grossesse. C’est le résultat d’une étude transversale uruguayenne parue dans Bristish Medical Journal. Toutefois, dans la mesure où cette étude a été conduite dans des pays en voie de développement, ces résultats peuvent ne pas s’appliquer à d’autres populations. […].

De meilleurs soins dans le post-partum sauvent des vies

FIH, le 01 janvier 2000 : Près de la moitié des décès maternels se produisent moins de 24 heures après l'accouchement, période durant laquelle les stratégies de prévention sont souvent manquantes. […].

Une étude sur les facteurs de risque de diabète gestationnel

Caducee.net, le 05 septembre 2000 : Des chercheurs norvégiens ont examiné les caractéristiques à la naissance des femmes qui ont développé par la suite un diabète gestationnel. Selon leurs résultats, un faible poids à la naissance, un faible poids pour l'âge gestationnel ou une mère diabétique sont des facteurs qui augmentent le risque de diabète gestationnel. […].

Diabète gestationnel : évaluation des risques par la CNAMTS

Diabète gestationnel : évaluation des risques par la CNAMTS

CNAMTS, le 16 février 2017 : Afin d’évaluer avec précision les effets du diabète pendant la grossesse, la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et des équipes de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris - services de néonatalogie à l’hôpital Armand Trousseau et de diabétologie et d’obstétrique à l’hôpital Pitié-Salpêtrière - ont mené une étude en utilisant des données sur la mère et sur l’enfant pour la première fois à l’échelle nationale. […].

Contrôler la prise de poids entre deux grossesses

Caducee.net, le 03 octobre 2006 : Une prise de poids significative entre deux grossesses augmente le risque de complications maternelles et périnatales, indique une étude suédoise parue dans la revue anglaise The Lancet. […].

Progenity annonce la clôture d’un financement de 125 millions USD destiné à des recherches génétiques portant sur la santé des femmes enceintes, et la médecine de précision...

Progenity Inc., le 08 novembre 2017 : Progenity annonce la clôture d’un financement de 125 millions USD destiné à des recherches génétiques portant sur la santé des femmes enceintes, et la médecine de précision contre les maladies gastro-intestinales et les maladies inflammatoires de l’intestin […].

Biospectal annonce deux études indépendantes de recherche et de validation en santé mondiale à l'aide de l'application de mesure de la pression artérielle Biospectal OptiBP™

Biospectal annonce deux études indépendantes de recherche et de validation en santé mondiale à l'aide de l'application de mesure de la pression artérielle Biospectal OptiBP™

PRNEWSWIRE, le 20 mai 2021 : Financée par la Fondation Bill & Melinda Gates et l'initiative mondiale "Sauver des vies à la naissance" de Grands Défis Canada, les deux études de recherche et de validation comprennent l'intégration de Biospectal OptiBP afin de mettre l'accent sur la mesure de routine de la pression artérielle ainsi que l'évaluation de l'hypertension pendant la grossesse […].

Covid-19 et soins critiques : le recours à la ventilation mécanique invasive a diminué au profit de techniques non invasives

Covid-19 et soins critiques : le recours à la ventilation mécanique invasive a diminué au profit de techniques non invasives

DREES, le 18 mars 2022 : La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), en collaboration avec la société de réanimation de langue française (SRLF), publie les résultats d’une étude sur la prise en charge des patients atteints de Covid-19 dans les unités de soins critiques au cours des trois premières vagues de l’épidémie. […].

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib

PRNEWSWIRE, le 03 avril 2022 : LEIDEN, Pays-Bas, 3 avril 2022 /PRNewswire/ -- Pharming Group N.V. (« Pharming » ou « la Société ») (EURONEXT Amsterdam : PHARM/Nasdaq: PHAR) annonce de nouvelles données issues de l'essai pivot de phase II/III du leniolisib pour le traitement du syndrome de la phosphoinositide 3-kinase delta activée (PI3Kδ) (APDS), une immunodéficience primaire. Le chercheur principal, V. Koneti Rao, M.D., médecin membre du personnel de la Primary Immune Deficiency Clinic des National Institutes of Health à Bethesda, dans le Maryland, a partagé ces résultats lors d'une présentation à la réunion annuelle 2022 de la Clinical Immunology Society (CIS). […].

nuance

Les plus

12