nuance

Les cellules souches sont source de neurones et de cellules endothéliales après un accident ischémique

Des chercheurs de Géorgie aux Etats Unis, ont montré chez la souris qu’après un accident ischémique cérébral provoqué expérimentalement, des cellules souches de la moelle osseuse viennent coloniser la zone endommagée pour se différencier en cellules endothéliales et en cellules exprimant le marquer neuronal NeuN.

Cette recherche, publiée dans la revue Stroke, a utilisé des souris transgéniques C57 BL/6-TgN (ACTbEGFP)1Obs porteuses de la protéine fluorescente GFP dont on a utilisé les cellules souches de la moelle osseuse pour les greffer à des souris C57 BL/6J chez qui on a procédé par la suite à une occlusion de l’artère cérébrale moyenne.

Les chercheurs ont constaté dès 24 heures après l’occlusion, la présence de cellules endothéliales dérivées des cellules souches, dans la zone d’ischémie. De même, des cellules neurales marquées à la GFP et exprimant le marqueur NeuN, ont été observées à 7 et 14 jours après l’occlusion.

David Hess et ses collaborateurs espèrent maintenant trouver des solutions pour aider à augmenter le recrutement des cellule souches circulantes pour réparer les lésions produites par un accident ischémique cérébral.

Par exemple l’utilisation de facteurs de croissance chez des personnes venant de subir un accident vasculaire cérébral, pour stimuler le pool de cellules réparatrices, pourrait être envisagée.

Source: Stroke 3 mai 2002;33:1362

PI

Descripteur MESH : Cellules , Cellules souches , Cellules endothéliales , Neurones , Moelle osseuse , Géorgie , Accident vasculaire cérébral , Croissance , Personnes , Recherche , Solutions , Souris transgéniques

nuance

Recherche scientifique: Les +