Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Neurones

235 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

La sclérose latérale amyotrophique

E.Faure, le 15 octobre 2002 : La Sclérose latérale amyotrophique aussi appelée en France maladie de Charcot du nom de celui qui la décrit pour la première fois en 1865, est une maladie neurodégénérative d'étiologie inconnue touchant les motoneurones de la corne antérieure de la moelle épinière, du tronc cérébral et du cortex. Les localisations anatomiques de la dégénérescence rendent compte de la symptomatologie neurologique uniquement motrice. C'est une affection mortelle et incurable : le décès survient en moyenne dans les deux à cinq ans suivant le diagnostic et est d û, dans la grande majorité des cas, à un trouble respiratoire, aggravé par une surinfection bronchique. […].

Les neurones du sommeil identifiés

Caducee.net, le 27 avril 2000 : Les neurones vraisemblablement à l'origine du sommeil viennent d'être identifiés par des chercheurs suisses et français. Une étude, publiée dans Nature, indique que les neurones du sommeil et les neurones de l'éveil pourraient interagir par un mécanisme d'inhibition réciproque. Cette découverte pourrait faciliter les recherches dans le domaine des troubles du sommeil. […].

Des neurones sérotoninergiques impliqués dans la mort subite du nourrisson ?

Caducee.net, le 30 avril 2002 : Des chercheurs américains ont démontré l'existence de neurones sérotoninergiques situés dans le bulbe rachidien à proximité des artères majeures du tronc cérébral. Ces neurones sont stimulés par une augmentation de CO2. Selon divers éléments, ces neurones pourraient jouer un rôle dans la mort subite du nourrisson. […].

Les cellules de moelle osseuse : une nouvelle source de neurones ?

Caducee.net, le 04 décembre 2000 : Deux études, publiées dans le journal Science, montrent que des cellules de moelle osseuse transplantées chez des souris peuvent migrer dans le cerveau et présenter certaines caractéristiques des neurones. Cette source potentielle de neurones pourrait trouver des applications dans le traitement des maladies neurodégénératives ou des lésions du système nerveux central (SNC). […].

Les néo-neurones formés chez l’adulte sont fonctionnels

Caducee.net, le 01 mars 2002 : Bien que l’on sache désormais qu’il existe une neurogenèse chez l’adulte, on ne savait pas encore si les nouveaux neurones possédaient une fonctionnalité. C’est chose faite avec cette étude publiée dans Nature qui montre que les nouvelles cellules nerveuses élaborées dans l’hippocampe de souris ont toutes les propriétés des cellules matures du cerveau et qu’elles génèrent des potentiels d’action caractéristiques des neurones fonctionnels. […].

Maladie d'Alzheimer: les nouveaux neurones de la memoire naissent… et meurent!

CNRS, le 20 juin 2007 : Des chercheurs du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS, Université Toulouse 3), en collaboration avec des chercheurs du CalTech Institute (Pasadena), viennent de mettre en évidence que les nouveaux neurones qui naissent dans le cerveau de souris modèles de la maladie d'Alzheimer sont incapables de survivre. Leurs travaux, publiés dans Journal of Neuroscience du 20 juin 2007, ouvrent de nouvelles perspectives dans la recherche sur cette maladie. […].

illustration

Le coronavirus SARS-CoV-2 peut infecter les neurones selon une étude franco-américaine

Sorbonne Université, le 19 janvier 2021 : Une étude internationale impliquant plusieurs équipes de l’Université de Yale (USA), de l’Institut du Cerveau (Sorbonne Université/INSERM/CNRS) et de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP confirme la capacité du SARS-CoV-2 à infecter les neurones et en identifie plusieurs conséquences. Les résultats ont été publiés le 12 janvier 2021 dans la revue Journal of Experimental Medicine. […].

Les molécules de guidage des fibres nerveuses: des molécules à (presque) tout faire pour les neurones.

CNRS, le 06 août 2004 : Pendant le développement embryonnaire, les neurones du cerveau établissent des milliards de connexions en émettant de longs prolongements appelés axones. Leur croissance n'est pas aléatoire, mais précisément orientée, guidée par des molécules situées dans l'environnement cellulaire que traverse l'axone. Deux équipes du CNRS [1] associées à deux équipes américaines [2] viennent de réaliser des avancées importantes dans la compréhension de ces mécanismes de guidage. Elles montrent en particulier sur deux exemples différents que les molécules de guidage des axones peuvent intervenir à d'autres niveaux dans la plasticité cérébrale. Ces résultats donnent lieu à trois publications dans Nature Cell Biology et dans Neuron, parues en juillet 2004. Ils ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les lésions traumatiques du système nerveux. […].

Des cellules souches de primates transformées en neurones dopaminergiques

Caducee.net, le 29 janvier 2002 : Des chercheurs japonais décrivent pour la première fois une technique très efficace capable de générer de neurones dopaminergiques à partir de cellules souches embryonnaires de primates. Leurs résultats devraient faciliter la recherche sur les maladies neurodégénératives et leur traitement par thérapie cellulaire. […].

Les cellules souches neurales adultes se différencient aussi en neurones fonctionnels

Caducee.net, le 15 avril 2002 : Des chercheurs américains ont réussi à développer, à partir de cellules souches neurales de rat adulte, des réseaux de neurones fonctionnels in vitro. Leurs résultats, présentés en avance sur le site web de la revue Nature Neuroscience, s’ajoutent à ceux déjà publiés par ce groupe dans la revue Nature, et viennent renforcer l’idée que la médecine régénératrice du système nerveux n’est plus vraiment de la science fiction. […].

Génération de neurones à partir de cellules souches de la moelle osseuse d’adulte

Caducee.net, le 12 novembre 2001 : Des chercheurs américains ont annoncé hier à l’occasion de l’Annual meeting of the Society for Neuroscience qu’ils auraient réussi à faire différencier des cellules souches de la moelle osseuse d’adultes en cellules neuronales. Le but avoué de ces recherches serait, selon le professeur Lacovitti, de remplacer les neurones perdus des patients atteints de la maladie de Parkinson. […].

Cellules embryonnaires souches humaines différentiables en neurones chez la souris

Caducee.net, le 03 décembre 2001 : Des chercheurs américains et allemands ont réussi à implanter des cellules embryonnaires souches humaines, différenciées in vitro en précurseurs des cellules nerveuses, dans le cerveau de souris, et à les faire évoluer en cellules fonctionnelles (neurones et astrocytes) dans différentes régions du système nerveux central. […].

Des neurones embryonnaires réactivent dans la moelle épinière lombaire un centre générateur de la marche chez des rats paraplégiques

Caducee.net, le 10 juillet 2000 : L’équipe du Pr Alain Privat (INSERM, Montpellier), en collaboration avec des chercheurs québéquois et parisiens, rapporte dans la revue Journal of neuroscience avoir réussi, chez des rats adultes, à localiser au niveau lombaire un centre générateur de la marché et à rendre à ces animaux une locomotion réflexe en procédant à une greffe de neurones embryonnaires producteurs de sérotonine. […].

Différenciation in situ de cellules souches en neurones dopaminergiques

Caducee.net, le 08 janvier 2002 : Des chercheurs américains et suédois ont réussi à faire différencier des cellules souches embryonnaires de souris en neurones dopaminergiques fonctionnels dans le cerveau de rats chez qui avaient été induits les symptômes de la maladie de Parkinson (MP). La greffe semble avoir restauré les fonctions cérébrales ainsi que les caractéristiques anatomohistologiques des tissus cérébraux lésés. […].

Des neurones tirés par les cheveux

Caducee.net, le 25 mars 2005 : Des cellules souches présentes dans les follicules pileux sont capables de se différencier en neurones, selon une nouvelle étude parue dans la revue PNAS. Ces follicules pourraient être employés source de cellules souches. […].

Une enzyme bactérienne capable de favoriser la croissance des neurones après une lésion de la moelle épinière

Caducee.net, le 11 avril 2002 : Le handicap qui résulte des lésions de la moelle épinière est dû à l'incapacité des prolongements des neurones (axones) à se régénérer dans la région lésée. Cet effet est en partie imputable à la présence de molécules inhibitrices dans cette région. Une équipe de chercheurs vient de montrer que la dégradation de ces molécules par une enzyme bactérienne favorise la régénération des axones et le rétablissement fonctionnel. […].

Un gène de différenciation des neurones gouverne également celle des cellules intestinales murines exocrines

Caducee.net, le 07 décembre 2001 : Cette recherche, menée par Huda Zoghbi du Howard Hughes Medical Institute à Houston au Texas (EU), a permis de montrer que Math1, un gène codant pour un activateur de transcription, montré comme étant un élément de la différenciation des neurones, se trouve également impliqué dans la différenciation de trois types cellulaires de l’intestin chez la souris. […].

Epilepsie : une piste thérapeutique ciblée.

INSERM, le 22 juillet 2004 : L'épilepsie est une maladie neurologique très fréquente qui affecte 1 à 2% de la population mondiale. Il existe de nombreux types d'épilepsies qui peuvent impliquer des régions du cerveau très différentes. L'épilepsie du lobe temporal est la forme la plus fréquente chez l'adulte. Dans cette manifestation, les neurones atteints se trouvent dans le lobe temporal du cerveau, en particulier dans une petite région qui joue un rôle clé dans la mémoire : l'hippocampe. Les médicaments sont souvent inefficaces contre cette forme d'épilepsie, qui ne peut alors être traitée que par chirurgie. […].

Les plus