nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Neurones

237 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Le 19ème Colloque Médecine et Recherche de la série Neurosciences de la Fondation Ipsen « Epigénétique, cerveau et comportement »

Businesswire, le 19 avril 2011 : Les contributions de cette réunion apportent un échantillon de la formidable palette de connaissances sur les effets épigénétiques. Le développement potentiel de solutions diagnostiques et thérapeutiques est immense, même si la complexité de l’épigénome et les conséquences importantes de modifications même minimes nous invitent à la prudence dans le domaine de la recherche clinique, comme pour tout mécanisme de régulation cellulaire. […].

Les hypocrétines sont des neurotransmetteurs qui semblent impliqués dans la narcolepsie

Caducee.net, le 30 août 2000 : Une étude publiée dans Nature Medicine montre que les hypocrétines occupent une place essentielle dans les processus biologiques conduisant à la narcolepsie. Une équipe de chercheurs menée par des scientifiques de l'Ecole de Médecine de Stanford (Californie) montre en effet que la plupart des patients atteints de narcolepsie présentent une absence d'hypocrétines dans le système nerveux central. […].

Maladie de Parkinson : les mécanismes de la stimulation cérébrale profonde

CNRS, le 05 septembre 2005 : La stimulation cérébrale profonde est utilisée depuis une dizaine d'années dans le traitement de la maladie de Parkinson. Jusqu'à présent, ses mécanismes d'actions étaient mal connus. Des chercheurs du CNRS (1) ont levé une partie du voile. […].

De l'influence du cycle menstruel sur le cerveau féminin

CNRS, le 31 janvier 2007 : Quelle influence joue la variation du taux d'œstrogène sur l'activation du cerveau féminin? A l'aide de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, Jean-Claude Dreher, chercheur au Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Lyon 1), en collaboration avec une équipe américaine du National Institute of Mental Health (Bethesda, Maryland) dirigée par Karen Berman, est parvenu à caractériser, pour la première fois, les réseaux cérébraux impliqués dans le traitement de récompenses monétaires qui sont modulés par les hormones stéroïdes gonadiques chez la femme. Publié en ligne le 31 janvier 2007 sur le site de la revue PNAS, ce résultat marque un pas important pour une meilleure compréhension de certaines pathologies psychiatriques et neurologiques. […].

Epilepsie : une enzyme du métabolisme énergétique en cause

INSERM, le 27 février 2007 : L'épilepsie compte parmi les affections neurologiques les plus fréquentes. En France, près d'un demi million de personnes en souffrent, dont 25 à 30 % ne répondent pas aux divers traitements médicamenteux connus. Pour certains de ces patients épileptiques dits « pharmacorésistants », seule la chirurgie peut apporter une solution curative à leurs crises. […].

10ème Colloque Médecine et Recherche de la Fondation Ipsen de la série Endocrinologie : « Les perturbateurs endocriniens multi-systèmes »

Businesswire, le 30 novembre 2010 : Les produits chimiques perturbateurs endocriniens vont des molécules naturelles, comme les composés « œstrogen-like » présents dans les végétaux, jusqu’aux produits synthétiques, notamment le DDT, divers produits chimiques utilisés en plasturgie comme le bisphénol A et les polychlorobiphényles. Certains des composés fabriqués par l’homme sont maintenant répandus dans l’environnement, et les imitateurs des œstrogènes utilisés comme contraceptifs sont fréquemment retrouvés à la surface des étendues d’eau. Certaines substances chimiques sont tellement ubiquitaires qu’il peut être difficile de trouver des personnes n’ayant jamais été exposées pour servir de contrôle dans les tests. Les études épidémiologiques identifient des corrélations vraisemblables entre l’exposition aux produits chimiques et des maladies humaines spécifiques (Phillipe Grandjean, University of Southern Denmark, Odense, Denmark et Harvard School of Public Health, Boston, USA ; Jégou ; Toppari et Niels Skakkebaek, Rigshospitalet, Copenhagen, Danemark). Les mécanismes physiologiques et moléculaires de leurs actions sont actuellement suivis chez la souris, le rat et le poisson zèbre. […].

Lésion de la racine dorsale : des facteurs neurotropes induisent la repousse des axones sensitifs

Caducee.net, le 19 janvier 2000 : Des chercheurs britanniques montrent que l’administration intrathécale de facteurs neurotropes peut provoquer chez le rat victime d’un traumatisme de la racine dorsale la régénération des axones sensitifs endommagés à proximité immédiate de la moelle épinière. […].

8ème Colloque Médecine et Recherche de La Fondation Ipsen dans la série endocrinologie :

Businesswire, le 04 décembre 2008 : Les rôles les plus récemment découverts de l’IGF sont, chez l’adulte, la régulation de la prolifération et de la survie cellulaires, la réparation et le remodelage des tissus, et chez l’embryon, la maturation et la croissance (Robinson). La régulation nécessaire pour conserver la maîtrise de cet ensemble complexe de fonctions est assurée notamment par un ensemble de protéines de liaison, connues sous le terme d’IGFBP 1-6, qui transportent l’IGF dans la circulation sanguine et qui modulent sa disponibilité, le présentant au récepteur de l’IGF et l’inactivant, selon les circonstances. Les protéines de liaison accomplissent aussi des actions indépendantes de l’IGF. Pour compliquer encore les choses, l’IGF peut également se lier au récepteur de l’insuline – un problème particulier à surmonter lors de la conception d’inhibiteurs du récepteur de l’IGF utilisés comme molécules anti-tumorales. L’examen des voies de signalisation intracellulaire et extracellulaire associées à ces molécules conduit à des pistes sur de nouveaux agents thérapeutiques permettant de traiter de nombreux problèmes cliniques, et également à la possibilité de trouver à l’avenir des moyens pour empêcher le développement des tumeurs (Derek LeRoith, Mount Sinai School of Medicine, New York, USA). […].

Un espoir de thérapie génique pour la maladie de Parkinson ?

Caducee.net, le 27 octobre 2000 : Des chercheurs américains, français et suisses viennent de montrer qu'un système de thérapie génique peut prévenir la neurodégénérescence dans deux modèles de maladie de Parkinson chez le primate. […].

L’acide folique pour prévenir le risque de maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 04 mars 2002 : Une nouvelle étude réalisée chez la souris, fournit une évidence supplémentaire du rôle protecteur de l’acide folique sur la survenue de la dégénérescence cérébrale dans la maladie d’Alzheimer (MA) ou dans les autres pathologies neurodégénératives. Cette étude renforce les résultats acquis dans celle récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, faisant apparaître un lien entre le niveau d’homocystéine élevé et le risque de MA (voir dépêche Caducée). […].

Maladie de Parkinson : une greffe de cellules embryonnaires porcines améliore l'état des patients

Caducee.net, le 14 mars 2000 : Une greffe de tissus mésencéphalique embryonnaire de porc dans le cerveau de patients atteints de la maladie de Parkinson améliore l'état des malades selon des travaux publiés dans le numéro de Neurology du 14 mars. Les scientifiques expliquent que cette xénogreffe constitue la première implantation de cellules porcines dans le cerveau humain. […].

Des cellules souches de primates obtenues à partir d'ovocytes non fécondés

Caducee.net, le 01 février 2002 : Des chercheurs sont parvenus pour la première fois à générer une lignée de cellules pluripotentes à partir d'ovocytes de primates non fécondés. Obtenues par parthénogenèse, ces cellules souches pluripotentes de primates sont capables de se différencier en une grande variété de lignées cellulaires. Dans une optique de thérapie cellulaire, cette approche (si elle est applicable à l'homme) éviterait d'avoir recours à des embryons matures et fonctionnels pour recueillir les cellules souches. […].

Le complément peut stimuler les neurones

Caducee.net, le 25 février 2006 : Les protéines du complément, bien connues pour leur rôle dans la réponse immunitaire humorale, exercent également une action sur la maturation et la stimulation neuronale, selon de nouveaux résultats. Cette découverte pourrait avoir des conséquences sur la recherche de nouveaux agents neuroprotecteurs. […].

Dérégulation du métabolisme du fer et maladie neurodégénérative

Caducee.net, le 31 janvier 2001 : Des chercheurs américains en obtenant des souris déficientes pour un gène impliqué dans le métabolisme du fer ont apporté de nouveaux éléments qui peuvent permettre de mieux comprendre la nature de troubles comme la maladie de Parkinson ou les maladies apparentées. Leurs résultats sont parus dans la revue Nature Genetics. […].

Les statines pourraient protéger de la maladie d’Alzheimer

Caducee.net, le 11 avril 2001 : Un traitement par les statines réduit les taux cérébraux des peptides Aβ42 et Aβ40 chez l’animal selon une étude allemande publiée dans l’édition online de Proceedings of the National Academy of Sciences. D’après les auteurs, ce serait par ce biais que les statines auraient un effet protecteur sur la maladie d’Alzhiemer. […].

Etat de la recherche sur les maladies à prions : une conférence de presse à la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Caducee.net, le 29 janvier 2001 : Les encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles (ESST) sont au centre de la conférence organisée aujourd'hui par la FRM. Clairement informative et impartiale, cette réunion permet de dresser un bilan des connaissances sur ces maladies et sur les principaux moyens et enjeux de la recherche sur les prions, ces agents infectieux non conventionnels. […].

Des nouvelles données présentent les avantages du DaTSCAN™ (injection d'ioflupane I 123) dans le diagnostic des patients atteints de démence à corps de Lewy cliniquement incertaine

Businesswire, le 26 septembre 2013 : Les données présentées en deux extraits issus d'un essai clinique comparatif multicentrique (21 centres dans 6 pays européens) ouvert randomisé évaluaient l'impact de l'imagerie par TEMP DaTSCAN sur le diagnostic clinique de la démence et sur le niveau de confiance des médecins par rapport à ce diagnostic chez des patients atteints de DCL éventuelle qui ont été soumis à une imagerie DaTSCAN (N=114) par rapport à ceux qui se trouvent dans le groupe de contrôle et qui ne l'ont pas été (N=56). Spécifiquement : […].

Réserves en fer élevées et détérioration neurologique chez les victimes d'un accident ischémique cérébral

Caducee.net, le 25 avril 2000 : Après un accident ischémique cérébral, des concentrations élevées en ferritine dans le plasma et le liquide céphalorachidien sont associées à une détérioration neurologique précoce. Ce résultat est la conclusion d'une étude menée par des médecins espagnols. Leurs travaux viennent d'être publiés dans la revue américaine Neurology. […].

nuance

Les plus