nuance

Le coeur greffé est colonisé par des cellules non cardiaques du receveur

D’après les résultats de biopsies réalisées sur le muscle cardiaque d’hommes greffés avec un cœur de femme, des chercheurs allemands ont retrouvé des cardiomyocytes provenant de cellules du receveur et qui ne sont pas d’origine cardiaque. Ces résultats renforcent les espoirs suscités par le potentiel thérapeutique de la greffe de cellules souches adultes.

Les biopsies myocardiques ont été obtenues à partir des ventricules droits de 13 patients qui ont bénéficié d’une greffe de cœur provenant de femmes.

Les cellules du donneur et du receveur ont été caractérisées par hybridation in situ en se servant de sondes fluorescentes caractéristiques des chromosomes X et Y.

Des cardiomyocytes fonctionnels du receveur ont été détectés chez 8 des 13 patients. L’analyse des noyaux des cardiomyocytes a révélé que 0,16% d’entre eux contenaient le marquer spécifique du chromosome Y.

Ces résultats montrent que des cellules cardiomyocytaires d’origine non cardiaque du receveur colonisent le cœur greffé.

Le docteur Michael Böhm ((Munich, Allemagne) pense que cette découverte ouvre la porte à la thérapeutique régénératrice cardiaque par la greffe intracardiaque de cellules souches.

Même si le chercheur admet que ces résultats restent préliminaires et qu’il faut d’abord comprendre comment se mobilisent les cellules souches adultes pour reconstruire du myocarde, il reste persuadé que la greffe autologue de cellules souches adultes constitue une alternative à la transplantation de cellules souches embryonnaires.

Source: Circulation 28 mai 2002 publication en ligne avancée, doi:10.1161/01.CIR.0000022105.68464.CA. American heart Association

PI

Descripteur MESH : Cellules , Coeur , Cellules souches , Cellules souches adultes , Thérapeutique , Patients , Allemagne , Cellules souches embryonnaires , Chromosome Y , Chromosomes , Femmes , Myocarde , Transplantation , Transplantation de cellules souches

nuance

Recherche scientifique: Les +