nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Prednisone

61 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie...

Janssen-Cilag International NV, le 29 septembre 2014 : ZYTIGAMD en association avec la prednisone a entraîné une prolongation statistiquement significative de la survie globale chez des hommes atteints du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et n'ayant jamais reçu de chimiothérapie auparavant selon une étude de suivi réalisée après 49 mois […].

Cancer de la prostate hormono-resistant : prednisone vs flutamide

Caducee.net, le 22 janvier 2001 : La prednisone devrait être préférée au flutamide dans le traitement du cancer de la prostate hormono-résistant progressif, selon une étude norvégienne parue dans le Journal of Clinical Oncology. […].

Comparaison de la fluticasone inhalée et de la prednisone orale chez les enfants présentant un asthme aigu sévère

Caducee.net, le 07 septembre 2000 : Les enfants présentant un asthme aigu sévère devraient être traités avec de la prednisone par voie orale et non pas avec de la fluticasone inhalée ou un corticoïde inhalé similaire, conclut une étude canadienne publiée dans le dernier numéro de l’hebdomadaire médical New England Journal of Medicine. […].

Polyarthrite rhumatoïde : un essai sur la prednisone en traitement de première intention

Caducee.net, le 07 janvier 2002 : La prednisone à 10 mg/jour en monothérapie apporte un bénéfice clinique chez des patients avec une polyarthrite rhumatoïde (PR) sévère d'emblée. Ceci est la conclusion d'un essai publié dans les Annals of Internal Medicine qui montre aussi que ce traitement limite la progression de la maladie. Les auteurs recommandent toutefois son emploi en combinaison avec les traitements de fond habituel comme le méthotrexate. […].

La prednisone après un traitement d’urgence pour la maladie pulmonaire chronique obstructive (MPCO)

Caducee.net, le 26 juin 2003 : L’administration de prednisone par voie orale semble donner de bons résultats après un épisode exacerbé de MPCO, révèle un article paru cette semaine dans le NEJM. […].

Présentation à l'ASCO des résultats d'une étude randomisée de phase III comparant REVLIMID® administré en association au melphalan et à la prednisone (MPR) à l'autotransplantation de cellules souches

Businesswire, le 07 juin 2010 : Dans le cadre de l'étude, 402 patients ont reçu un traitement inductif de Rd pendant quatre cycles de 28 jours. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un traitement de MPR pendant six cycles de 28 jours, ou une autotransplantation de cellules souches en tandem (MEL200). Une fois ce schéma posologique terminé, les patients ont été randomisés pour recevoir soit de la lénalidomide en continu, soit aucun traitement continu jusqu'à la rechute. […].

Mise à jour des résultats de l’étude de phase III évaluant le traitement ininterrompu au REVLIMID® de patients récemment diagnostiqués comme étant atteints du myélome multiple

Businesswire, le 14 juin 2010 : L’étude, portant sur 459 sujets âgés de 65 ans ou plus, a évalué les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’une monothérapie de lénalidomide (MPR-R) (n=152) ; les patients traités à la lénalidomide administrée en association au melphalan et à la prednisone, suivis d’un placébo (MPR) (n=153) ; et les patients traités par un placébo, du melphalan et de la prednisone, suivis d’un placébo (MP) (n=154). […].

Artérite temporale : évaluation d'un traitement associant méthotrexate et prednisone

Caducee.net, le 16 janvier 2001 : Les corticostéroïdes sont au centre des traitements contre l'artérite temporale, encore appelée maladie de Horton ou artérite à cellules géantes. Un essai randomisé publié dans les Annals of Internal Medicine montre que l'association méthotrexate/prednisone donne de bons résultats par rapport à la prednisone seule. […].

Des effets positifs de la diminution des stéroïdes après une transplantation cardiaque

Caducee.net, le 13 novembre 2000 : Réduire, sur le long terme, l’administration de prednisone aux transplantés cardiaques peut éliminer les effets secondaires sans augmenter le risque de rejet. C’est ce qui ressort d’une étude de chercheurs du Wake Forest University Baptist Medical Center présentée le 11 novembre au Congrès du Southern Thoracic Surgical Association. […].

Plusieurs études de Phase III confirment le bénéfice clinique statistiquement significatif d'un traitement continu avec REVLIMID chez les patients atteints de myélome multiple lors d'un séminaire international sur le myélome

Businesswire, le 09 mai 2011 : Les résultats actualisés provenaient de quatre études de phase III du REVLIMID (lénalidomide), soit en tant que thérapie continue après une dose élevée de melphalan et une thérapie à base de cellules souches autologues, une thérapie continue après l'induction par melphalan, prednisone et lénalidomide chez des patients récemment diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, ou en tant que thérapie à base de lénalidomide plus déxaméthasone comme induction suivie par une thérapie continue à base de lénalidomide chez des patients atteints de myélome multiple asymptomatique. Une analyse de sécurité rétrospective de 11 essais cliniques sponsorisés par Celgene, évaluant le lénalidomide plus le déxaméthasone chez les patients atteints de la forme de rechute/réfractaire du myélome multiple, a également été présentée. […].

Maintenir les corticoïdes dans le traitement de fond du myélome multiple

Caducee.net, le 06 mai 2002 : D’après une étude américaine sur le traitement du myélome multiple, il semble que la prise orale de glucocorticoïdes (prednisone 50 mg) dans la thérapie post-chimiothérapeutique du myélome multiple (MM), augmente les chances de survie des patients ainsi que leur temps de rémission. […].

Une étude de phase II évalue le bénéfice clinique de REVLIMID® administré en polythérapie chez des patients atteints de cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC)

Businesswire, le 06 juin 2011 : Dans l'étude, les patients souffrant de mCRPC progressive et n'ayant jamais subi de chimiothérapie préalable, ont été traités au docétaxel (75 mg/m2) et au bévacizumab (15 mg/kg) une fois par jour, en association avec la lénalidomide (25 mg) les 14 premiers jours et une dose quotidienne de prednisone (10 mg) et dénoxaparine pendant chaque cycle de 21 jours. […].

Transplantation rénale : évaluation d'un traitement immunosuppresseur

Caducee.net, le 17 juillet 2000 : Un groupe américain a comparé l'efficacité du sirolimus (rapamycine) et de l'azathioprine, tous deux en association avec la ciclosporine et la prednisone, dans la prévention des rejets lors des transplantations rénales. Les résultats du Rapamune US Study Group indiquent que le sirolimus réduit la fréquence et la sévérité des rejets aigus mais les auteurs ajoutent que les doses optimales restent à définir. […].

Apport de la combinaison rituximab + chimiothérapie CHOP dans le traitement du lymphome non hodgkinien (LNH) diffus à grandes cellules B

Caducee.net, le 05 décembre 2000 : L'analyse préliminaire d'un essai de phase III montre que la combinaison rituximab + CHOP (cyclophaophamide, doxorubicine, vincristine, prednisone) donne de meilleurs résultats que la chimiothérapie CHOP chez des sujets âgés et atteints d'un LNH diffus à grande cellules B de stade II à IV. Ces résultats indiquent que le traitement des lymphomes agressifs pourrait être amélioré par l'utilisation du rituximab, anticorps monoclonal dirigé contre l'antigène CD 20 exprimé dans plus de 95 % des cellules B des lymphomes non hodgkiniens. […].

Jevtana® et Zytiga® : un progrès thérapeutique modéré pour certains cancers métastatiques de la prostate

M. Christophe MENAUD, le 19 février 2013 : Jevtana® (cabazitaxel) est un taxane et Zytiga® (abiratérone) est un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes. Ils ont l’AMM, en association à la prednisone ou à la prednisolone, dans le traitement du cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, chez les hommes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimio- thérapie à base de docétaxel. […].

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen demande l'approbation de l'EMA pour une nouvelle formulation sous-cutanée de DARZALEX®▼ (daratumumab)

Janssen, le 22 juillet 2019 : « Cette nouvelle formulation est un exemple de notre engagement inébranlable à poursuivre des options thérapeutiques innovantes pour soutenir les personnes atteintes de myélome multiple », a déclaré le Dr Patrick Laroche, responsable de la section hématologie thérapeutique, Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag. « Il est important de noter que le daratumumab sous-cutané a démontré une efficacité comparable à celle de la formulation IV existante, qu'il a réduit la vitesse des réactions liées à la perfusion et qu'il a considérablement raccourci le temps nécessaire aux patients pour recevoir le traitement, le faisant passer de plusieurs heures à environ cinq minutes. » […].

Le CHMP accorde un avis favorable pour la formulation sous-cutanée du DARZALEX®▼(daratumumab) dans le traitement de patients atteints d'un myélome multiple

Janssen, le 04 mai 2020 : « Malgré les avancées thérapeutiques dans le traitement du myélome multiple, la durée nécessaire à l'administration de la plupart des traitements intraveineux est relativement longue, et des améliorations notables ont été réalisées ces dernières années », déclare Maria-Victoria Mateos, D.M., Ph.D., chercheuse principale de l'étude COLUMBA et directrice de l'unité du myélome à l'hôpital universitaire Salamanca-IBSAL, Salamanque, en Espagne. « La formulation sous-cutanée du daratumumab a le potentiel de transformer l'expérience thérapeutique pour les patients et les médecins étant donné qu'il réduit la durée d'administration à quelques minutes, au lieu de plusieurs heures, mais aussi car il est administré comme dose fixe dès le premier traitement, ce qui diminue la durée de préparation et les risques d'erreur en éliminant l'étape du calcul de la dose ». […].

Nitec Pharma rapporte des résultats de phase III positifs et hautement significatifs à l'issue de l'étude Capra-2 du Lodotra (TM) pour la polyarthrite rhumatoïde

PR Newswire, le 02 septembre 2009 : BALE et REINACH, Suisse, September 2 /PRNewswire/ -- Nitec Pharma AG (« Nitec » ou « Nitec Pharma »), une compagnie pharmaceutique suisse spécialisée dans le développement et la commercialisation de médicaments destinés à traiter l'inflammation chronique et les maladies associées à la douleur, a annoncé ce jour des résultats positifs à l'issue du second essai pivot de phase III de son produit phare, Lodotra(TM). […].

nuance

Les plus