nuance

Apport de la combinaison rituximab + chimiothérapie CHOP dans le traitement du lymphome non hodgkinien (LNH) diffus à grandes cellules B

L'analyse préliminaire d'un essai de phase III montre que la combinaison rituximab + CHOP (cyclophaophamide, doxorubicine, vincristine, prednisone) donne de meilleurs résultats que la chimiothérapie CHOP chez des sujets âgés et atteints d'un LNH diffus à grande cellules B de stade II à IV. Ces résultats indiquent que le traitement des lymphomes agressifs pourrait être amélioré par l'utilisation du rituximab, anticorps monoclonal dirigé contre l'antigène CD 20 exprimé dans plus de 95 % des cellules B des lymphomes non hodgkiniens.

Cet essai a été présenté par le Pr Bernard Coiffier (Centre hospitalier Lyon-Sud) au 42° congrès annuel de la société américaine d'hématologie. Il a été conduit par le Groupe d'Etude des Lymphomes de l'Adulte (GELA).

Selon le PR Coiffier, "c'est la première combinaison de médicaments en 20 ans qui montre une amélioration de la survie dans une forme agressive de lymphome non hodgkinien".

Les patients ont reçu soit une chimiothérapie CHOP standard (toutes les 3 semaines sur 8 cycles) soit une chimiothérapie CHOP + rituximab (Mabthera®, Roche) dosé à 375 mg/m2 le premier jour de chaque cycle (bras R-CHOP).

Les données de 159 patients du bras CHOP et 169 patients du bras R-CHOP ont été analysées. L'âge médian était de 69 ans et les deux bras étaient homogènes en terme de stade de la maladie ou de facteurs pronostics.

Les effets secondaires du traitement n'ont pas montré de différence majeure entre les deux bras.

A l'issue d'un suivi de 12 mois, la survie globale à un an était de 83 % (+/- 7 %) dans le bras R-CHOP versus 68 % (+/- 8 %) dans le bras CHOP. Selon les estimations, la survie évenènements (progression ou récidive, décès ou initiation d'un nouveau traitement) était de 69 % (+/- 8 %) dans le bras R-CHOP versus 49 % (+/- 8 %) dans le bras CHOP. Le pourcentage de personnes en rémission complète était de 76 pour cent personnes avec une progression de la maladie.

Source : American Society of Hematology. Roche

Descripteur MESH : Lymphomes , Cellules , Anticorps , Doxorubicine , Prednisone , Vincristine , Bras , Patients , Survie , Maladie , Personnes , Adulte , Hématologie , Récidive

nuance

Recherche scientifique: Les +