nuance

Comparaison de la fluticasone inhalée et de la prednisone orale chez les enfants présentant un asthme aigu sévère

Les enfants présentant un asthme aigu sévère devraient être traités avec de la prednisone par voie orale et non pas avec de la fluticasone inhalée ou un corticoïde inhalé similaire, conclut une étude canadienne publiée dans le dernier numéro de l’hebdomadaire médical New England Journal of Medicine.

Le Dr Suzanne Schuh et ses collègues de l’Hospital for Sick Children de Toronto ont réalisé une étude randomisée, en double aveugle, incluant 100 enfants de 5 ans ou plus présentant un asthme aigu sévère, défini par un VEMS inférieur à 60 % de la valeur prédite pour l’âge.

Tous les enfants étaient traités avec un protocole bronchodilatateur intensif et recevaient une dose soit de 2 mg de fluticasone inhalée au moyen d’un inhalateur pressurisé avec valve doseuse soit 2 mg/kg de prednisone par voie orale.

Les enfants ont été évalués toutes les heures pendant 4 heures.

Le VEMS moyen initial, en tant que pourcentage de la valeur prédite, était de 46,3 +/- 12,5 dans le groupe fluticasone (51 sujets) et de 43,9 +/- 9,9 dans le groupe prednisone (49 sujets).

Le VEMS augmentait en moyenne de 9,4 +/- 12,5 points en pourcentage dans le groupe fluticasone, versus 18,9 +/- 9,8 dans le groupe prednisone par rapport aux valeurs de base 4 heures après le début du traitement.

Aucun des enfants du groupe prednisone n’a présenté de diminution du VEMS en termes de pourcentage de la valeur prédite entre les valeurs initiales et la 4° heure, en comparaison aux 25 % des enfants du groupe fluticasone.

16 enfants (31 %) traités par fluticasone ont été hospitalisés versus 5 (10 %) dans le groupe prednisone.

Source : NEJM, 2000 ; 343 : 689-94.

Descripteur MESH : Prednisone , Asthme

nuance

Recherche scientifique: Les +