nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Neuroblastome

10 résultats triés par date
affichage des articles n° 1 à 19

Rémission complète de neuroblastome obtenue par MIBG I-131 + greffe

Caducee.net, le 06 décembre 2000 : La méta-iodobenzylguanidine (MIBG) est largement utilisée dans le diagnostic du neuroblastome. L'intérêt de fortes doses de MIBG marquée à l'iode 131 (131-I MIBG) a été évalué lors d'un essai de phase I dans le traitement du neuroblastome (chimiothérapie myelo-suppressive + transplantation de cellules souches). Les résultats présentés au Congrès de la Société Américaine d'Hématologie indiquent que cette approche est bien tolérée et peu toxique. Le taux de rémission était relativement élevé chez les enfants traités. […].

Le dépistage massif ne réduit pas la mortalité liée au neuroblastome

Caducee.net, le 04 avril 2002 : Des auteurs canadiens rapportent dans le NEJM les résultats d'une campagne de dépistage systématique du neuroblastome chez le nourrisson. Mené pendant cinq ans, ce programme n'a pas réduit la mortalité par rapport à des cohortes qui n'en avaient pas bénéficié. […].

Neuroblastome : éviter les métastases avec la capase-8

Caducee.net, le 09 janvier 2006 : La perte de la caspase-8 est un déterminant majeur de l’agressivité des neuroblastomes et son expression est souvent absente dans les cellules cancéreuses métastatiques, indique une étude parue dans l’édition de la revue Nature datée du 5 janvier. […].

Neuroblastome : les délétions 1p et 11q de plus mauvais pronostic

Caducee.net, le 24 novembre 2005 : Les délétions de matériel génétique sur les loci 1p36 et 11q23 sont liées à des neuroblastomes de plus mauvais pronostic, montre une étude qui a comparé plus de 900 de ces tumeurs. Les résultats ont fait l’objet d’une publication dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine. […].

Neuroblastome : une nouvelle cible thérapeutique identifiée

Caducee.net, le 05 octobre 2000 : Le gène Id2 semble avoir un rôle déterminant dans le développement des neuroblastomes. Des chercheurs de l'Albert Einstein College of Medicine viennent de démontrer de quelle manière sa dérégulation pouvait conduire à la croissance de la tumeur. En fait, la progression tumorale dépend de l'équilibre de l'interaction de 3 protéines : Id2, Myc et Rb. […].

Des Américains identifient des polymères capables d’éliminer les prions

Caducee.net, le 07 décembre 1999 : L’équipe du Prix Nobel Stanley Prusiner annonce avoir identifié que des polymères d’architecture ramifiée sont capables de rapidement éliminer le prion infectieux dans des cellules nerveuses chroniquement infectées en culture. Ces composés de structure dendritique et de masse molaire élevée pourraient s’avérer utiles dans le traitement des maladies neurodégénératives à prions. […].

Puces à ADN et informatique : les prochains outils diagnostiques de la cancérologie ?

Caducee.net, le 31 mai 2001 : L'utilisation des puces à ADN connaît un essor croissant notamment dans le domaine de la cancérologie pour le typage des tumeurs d'après leur profil génétique. En combinant l'outil informatique à la technologie des puces à ADN, des chercheurs ont mis au point un système qui permet de classer et différencier des types tumoraux difficiles à distinguer par les méthodes usuelles. […].

Traitement des maladies à prion : bientôt un essai clinique

Caducee.net, le 14 août 2001 : Des chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco viennent de montrer que deux médicaments connus sont capables de traiter efficacement des cellules de souris infectées par des prions. Les chercheurs espèrent débuter les premiers essais cliniques avant la fin de l'année. […].

Cancérologie : un émetteur de particules alpha capable de tuer les cellules tumorales de l'intérieur

Caducee.net, le 16 novembre 2001 : Des chercheurs américains ont mis au point un générateur atomique moléculaire capable de s'introduire spécifiquement dans ces cellules cancéreuses. Les particules alpha émises par le système permettent de détruire les cellules qui en sont la cible. Le système s'est montré efficace sur des cellules tumorales en culture mais aussi sur des modèles animaux. […].

Cancers pédiatriques : existe-t-il un défaut d'information du patient ?

Caducee.net, le 10 avril 2002 : Les patients adultes qui ont survécu à un cancer pédiatrique présentent des risques médicaux relatifs au cancer initial et à son traitement. D'après une étude menée aux Etats-Unis, seulement 72 % de ces adultes sont en mesure de fournir un résumé précis de leur maladie et de son traitement. Ceci pourrait avoir un effet négatif sur leur suivi à long terme. […].

nuance

Les plus